IL A OSÉ… quitter les pompiers pour OUVRIR UNE BOX de CROSSFIT

IL A OSÉ… quitter les pompiers pour OUVRIR UNE BOX de CROSSFIT

reconversion professionnelle

Il a osé… quitter les pompiers pour ouvrir une box de crossfit

Un soir de novembre 2016 dans le café Fluctuat Nec Mergiturlors de république, je rencontre Loïc venu à l’un de mes événements sur le thème de la reconversion professionnelle que j’organisais.

A l’époque il se posait des questions sur son avenir et avait déjà en tête son idée de projet professionnel.

Celle d’ouvrir une box de crossfit.

Quelques années plus tard, Crossfit One Zone voit le jour.

Et c’est une réussite rapide !

Ouvrir une box de crossfit : défi relevé !

Pour réussir sa reconversion professionnelle, tout ne s’est pas fait facilement.

Cependant, Loïc a compris une idée fondamentale qui accélère la réussite d’un projet : une entreprise qui a du succès naît avant même sa création.

Avant de quitter son job pour entreprendre, il s’est préparé en communiquant autour de lui de son intention de créer son entreprise et d’ouvrir une box de crossift.

Là où l’on pense que communiquer autour de son projet est une bonne chose, personnellement je ne recommande pas de communiquer sur ses intentions de lancer sa propre activité.

Sauf si vous en parlez à des personnes qui sont de nature à encourager les autres.

Parler de son projet pro ou pas ?

Car lorsque vous avez trouvé une idée de projet professionnel, vous êtes au début euphorique, vous avez des difficultés à le garder pour vous.

Vous en parlez à votre famille, vos amis, vos collègues etc… Comme si vous vouliez chercher l’approbation des autres.

Il suffit qu’une de ces personnes n’éprouvent pas le même enthousiasme pour que vous vous mettiez tout d’un coup à douter de votre idée.

Vous êtes le père ou la mère de votre idée, les autres n’ont pas à partager le même sentiment.

Défi réussi !

Or, ici Loïc a fait l’inverse avant d’ouvrir une box de crossfit.

Et ça a marché pour lui car il en a parlé à des personnes qui sont constamment dans le dépassement de soi, l’atteinte d’objectifs, la détermination, le soutien et l’encouragement.

On dit que ne peut pas rire de tout avec tout le monde, je dis qu’on ne peut parler de ces idées de projet à tout le monde.

Ouvrir une box de crossfit a été un gros défi pour Loïc qu’il a réussi à relever. Bravo !

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de création d’entreprise et que vous voulez en explorer la faisabilité. Pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Ou recevez le guide ultime pour trouver le job idéal à coup sûr en cliquant en-dessous.

Il a osé… quitter Virgin radio pour devenir Kinésiologue

Il a osé… quitter Virgin radio pour devenir Kinésiologue

Changer de métier

Si devenir kinésiologue est récemment devenu votre objectif professionnel, alors soyez bien attentif au témoignage de Franck qui va vous parler à coup sûr.

Franck a fait le choix de se reconvertir en kinésiologue après une longue expérience dans une grande radio française bien connue des jeunes générations.

Enfant, il rêve d’une chose, travailler à la radio.

Pendant des années il se donne les moyens de mettre un pied dans ce monde.

Il finit par rentrer par la petite porte en travaillant au standard de la radio.

Il travaille avec les plus grands de la radio jeune en faisant les matinales.

Son job le passionne et lui prend beaucoup de temps… et d’énergie.

Après un rythme intense et quelques années, il fait un burn-out.

Ce burn-out sera le début du commencement d’une nouvelle vie.

Il décide de quitter son job à la radio pour faire une formation de kinésiologue.

Franck et moi avons quitté notre job au même moment et nous nous sommes lancés à notre compte aussi à la même période.

Je vous invite à écouter son témoignage de kinésiologue et d’ancien salarié.

Il a osé… quitter son job de COMPTABLE pour devenir WEB-DESIGNER

Il a osé… de conseiller Pôle Emploi à RIGOLOGUE

Il a osé… Fuir la défense et les STARTUPS pour devenir PIANISTE

Elle a osé… quitter son job de consultant et devenir créatrice de bijoux

Elle a osé… quitter son job et son confort pour créer sa boîte

Comment faire un CV professionnel qui force les recruteurs à vous appeler

Comment faire un CV professionnel qui force les recruteurs à vous appeler

reconversion professionnelle

Faire un CV professionnel efficace

Si vous avez cherché des conseils sur le net pour faire un CV, je suis sûr que vous avez dû chercher longtemps avant de trouver un site ou voire même un livre qui ne disait pas la même chose que l’autre.

C’est vrai ça, on vous conseille de rédiger un CV de la même manière qu’on le conseillait dans les années 90 ou 2000.

Surtout qu’en plus de cela il existe des sites pro qui proposent des modèles de cv attrayants.

D’ailleurs faire un CV aujourd’hui et faire un CV il y a 20 ans de cela, qu’est-ce qui a changé ?

Pas grand-chose !

Tout le monde sait faire un CV classique mais peu de gens savent faire un CV efficace.

Comment faire un CV professionnel efficace ?

Avant de commencer, il faut absolument que vous reteniez ces deux idées en mémoire.

  • Un CV ça ne vous permet pas d’obtenir un JOB.

  • Un CV ça vous permet d’obtenir un RDV.

La seconde idée est d’arrêter de vous victimiser.

Si vous n’obtenez pas de réponse après avoir envoyé votre CV, ce n’est pas à cause de votre nom ou de votre lieu d’habitat dans la majorité des cas, il vous faut assumer que votre CV est à retravailler.

Ça paraît brut dit comme ça, mais c’est pourtant le cas.

Je le constate très souvent.

J’étais en formation face à une personne qui me disait ne pas arriver à obtenir de RDV que c’était injuste etc…

Faire un CV professionnel ou faire un CV de lycéen ?

Quand je lui ai demandé son CV, il avait le CV d’un lycéen des années 2000.

Je sais à première vue si un CV reflète le meilleur du candidat.

Dans la majorité des cas, ce n’est pas le cas.

Et pour avoir fait du recrutement auparavant, je peux vous garantir que le recruteur passe très rapidement en revue votre CV.

C’est de l’ordre de quelques secondes.

Si ça ne saute pas aux yeux du recruteur, ce n’est pas lui qui va faire le tri ou rechercher les bonnes informations.

Je vous recommande l’utilisation d’outils adaptés pour permettre de faire ressortir les informations.

Votre CV doit raconter une histoire.

Oui vous avez très bien lu, je ne parle pas de la lettre de motivation que plus personne ne lit mais bien du CV.

Il doit permettre de vous raconter à travers des éléments.

Voici donc les 3 étapes pour faire un CV professionnel efficace.

Comment faire un CV professionnel qui force les recruteurs à vous appeler

1- Définissez votre avatar professionnel

comment faire un cv professionnel efficace,

comment faire un cv professionnel efficace,

Déterminez votre moi pro idéal, votre profil, votre personnage avec vos traits de caractère.

Puis demandez-vous quel est l’avatar idéal recherché par le recruteur.

Une fois que c’est fait, il vous faut aligner votre avatar avec le profil idéal recherché.

Faire ainsi permettra d’élaborer un fil conducteur et de savoir comment orienter l’histoire que vous allez raconter.

2- La continuité cohérente

L’autre élément crucial qui vous disqualifie, c’est d’avoir un CV gruyère avec plein de trous inexpliqués de plusieurs mois dans votre parcours.

Car quand vous avez un trou inexpliqué, devinez ce que se dit ce cher recruteur ?

Si depuis votre dernière expérience professionnelle il s’est écoulé plus d’un an, gros problème !

Faire un CV qui ne sentira pas le renfermé sera une grosse mission.

Mais comme chaque problème a une solution…

Donc voici 7 moyens de combler les trous :

  1. Si vous êtes en reconversion, il est légitime d’indiquer que vous avez travaillé la faisabilité de votre projet, par un bilan de carrière, un travail avec un coach, etc.
  2. La deuxième solution est de mettre en lumière les formations suivies, que ce soit en présentielle ou à distance, voire même de l’auto-formation. Montrez que vous avez entretenu votre cerveau.
  3. Si vous avez tenté de démarrer une entreprise, cela a pu durer plusieurs mois, c’est un trou comblé.
  4. La quatrième solution est l’investissement dans un projet personnel qui vous tenait à cœur : qu’il soit cohérent avec votre métier ou non, que ce soit passer du temps avec vos enfants, apprendre une langue, voyager ou autre chose. Il n’y a pas de mal à avoir pris ce type de décision, vous estimiez que c’était le bon moment et que vous en aviez besoin. C’est votre droit !
  5. La cinquième solution est d’inscrire vos activités associatives et de mettre en avant vos réalisations, vos contributions et votre implication au niveau collectif.
  6. Les missions d’intérim
  7. Et l’inscription à un organisme de formation pour préparer un diplôme ou une certification.

Á savoir que si vous n’avez rien fait d’autre que postuler, le recruteur s’en fiche car quand vous dites « j’ai cherché un poste », lui il entend « Je me suis encroûté et je ne suis plus du tout efficace ».

Montrez que vous n’êtes pas resté dans l’attente et que pendant ce temps vous avez été proactif, car il n’y a rien de pire que la passivité et une personne qui a été dans l’attente.

3- Faire un CV efficace c’est être orienté résultats

Si voulez faire un cv professionnel efficace, arrêtez de mettre dans la description de vos expériences, les tâches ! Justement ça fait tâche.

Comment est-ce que vous voulez que le recruteur identifie la valeur ajoutée que vous pouvez apporter à son entreprise, si vous mettez uniquement ce sur quoi vous avez été missionné.

Quand vous étiez étudiant et que vous racontiez à vos grands parents vos journées d’école, vous disiez les matières que vous aviez ou les résultats que vous obteniez ?

Les matières on s’en fiche ! Ce qu’on veut ce sont les résultats.

Sur votre CV c’est pareil, indiquez les résultats.

Ce sont les résultats qui permettent de vous différencier des autres candidats qui ont eux aussi peut-être inscrit les mêmes tâches que vous dans leurs expériences.

Pensez toujours valeur ajoutée !

L’autre jour je formais des personnes en reconversion.

Je leur faisais travailler leur valeur ajoutée, puis une personne me dit avec fierté que sa valeur ajoutée ce sont ces 20 années d’expériences.

Je lui ai dit « non, non ! Je t’explique pourquoi je te dis ça. Pourquoi tes 20 années ne sont pas une valeur ajoutée ? Qu’est-ce qui me prouve que pendant 20 ans tu as eu des résultats ? Tu peux très bien avoir été mis au placard ou tu as pu te planquer ? Je ne sais pas »

Quand je lui ai demandé quel a été le résultat final de ces 20 années d’expériences en termes de faits et de chiffres, il m’a répondu du tac au tac : « 50% d’augmentation du CA et gestion de 4 grèves seul »

Ça ce sont des résultats !

Et ça, ce sont des éléments qui font la différence entre un CV classique et un CV orienté résultats.

Faire un cv pro en fonction du domaine ?

Donc quelque soit votre expérience, votre parcours, votre secteur, hors professions nécessitant confidentialité :

  • Vous avez amélioré des choses, un processus, une méthode
  • Vous avez fait faire des économies
  • Vous avez permis l’obtention d’un contrat
  • Vous avez mis en place des projets en interne

Etc.

Le fait de mentionner un fait, un chiffre, une action concrète et ainsi un résultat vous fait marquer des points et vous faites la différence !

Donc même à compétences égales, même à diplômes égaux, même à parcours identiques à ceux des autres candidats, vos résultats eux seront toujours uniques ! Tout comme vous !

Alors osez valoriser vos réussites et assumez l’idée que vous avez une valeur ajoutée à apporter à un employeur qui serait heureux de travailler avec vous.

Soyez-en convaincu.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi :

Trouver un emploi: 5 outils pour la recherche d’emploi

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner

Avant de quitter son job : 7 livres à lire avant de démissionner

reconversion professionnelle

Avant de quitter son job : 7 livres à lire

Vous pensez à quitter votre travail ?

Ok, mais avant cela voici :

7 livres à lire avant de quitter son job

Avant de quitter son job : échanger

J’ai revu il y a quelques jours, un ami avec qui j’étais à l’université.

C’était la première fois qu’on se voyait depuis que j’ai quitté le salariat pour créer Osez Briller.

Pendant notre café, on a beaucoup parlé du marché du travail, de mon ancien monde (le conseil), du problème de désillusion du monde de l’entreprise lorsque l’on est jeune diplômé, notamment le manque de reconnaissance des managers qui jouent aux jeux politiques plutôt que de jouer aux leaders.

On en est venu au même constat : l’entreprise ne nous incite pas à utiliser notre cerveau tout frais sorti de nos études.

J’en ai d’ailleurs fait un podcast à ce sujet que j’ai appelé « faut-il être con pour réussir en entreprise ».

Donc nous avons parlé de ces derniers points et des raisons pour lesquelles j’ai finalement décidé que le salariat n’était pas ce que je voulais.

Quitter son job était une idée impensable à l’époque.

Jusqu’au jour où un cousin de passage à Paris et que je n’avais pas vu depuis longtemps me donna RDV dans un grand hôtel de luxe.

Avant de quitter son job : la culpabilité

Avant de quitter son job, citation quitter son job, démissionner citation, quitter son travail sans rien citation, quitter son job du jour au lendemain

Avant de quitter son job

J’ai donc rejoint mon cousin, on a discuté, on a rattrapé le temps perdu.

À l’époque je n’étais pas bien dans mon job.

Je me rappelle qu’il m’a dit une phrase, que je ne peux pas vous dire, mais qui m’a tellement impacté… à un point que j’avais l’impression d’être rentré dans la quatrième dimension.

En sortant je me disais « C’est clair que si je reste dans ce travail, je ne serai jamais capable de vivre heureux et d’être libre comme lui.” 

C’est pas que je rêvais de luxe et de rouler en Lamborghini, mais je rêvais de liberté financière et de voyages, ainsi que de travailler pour moi-même.

Tester son idée de projet

Alors que j’étais toujours consultant, je me suis dit qu’avant de quitter son job mieux vaut tester mon idée de projet.

J’ai alors démarré un projet en parallèle, mon premier blog, la prémisse d’Osez Briller, qui, après 6 mois de travail, rapportait des revenus complémentaires.

Je travaillais sur ce projet tous les soirs de la semaine et les week-ends.

Ce qui a commencé à être de plus en plus difficile pour jongler avec cette nouvelle vie.

Durant les six mois précédant la fin de ma vie de salarié, je me demandais si j’avais le temps et les ressources nécessaires pour faire de ma nouvelle activité une carrière à plein temps.

Et je me suis demandais : Que pourrais-je créer si c’était mon seul objectif ?

La tentation des pensées négatives et de la zone de confort

Alors j’ai commencé à me faire envahir par les pensées négatives.

  • “Je ne viens pas d’une école de commerce.”
  • “Je n’ai jamais été bon en vente.”
  • “Qu’est-ce que je sais de la gestion et du développement d’une entreprise ?”

Et quitter son emploi pour rejoindre un programme d’école de commerce ou une formation à 2000€ d’un gus sur le Net pour démarrer une entreprise n’était pas prévu.

  • Je n’avais pas le temps, la patience ou l’argent pour cela.
  • J’avais besoin d’apprendre.
  • J’avais besoin d’acquérir la base.

La base des affaires, la base de la vente, la base du marketing.

J’ai commencé par me faire une liste de lecture pour moi-même de tous les livres d’entrepreneurs dont j’avais entendu parler, qui me correspondait ou qui m’avaient été recommandés personnellement. 

J’ai dépensé 125,91 € sur 7 livres, un investissement qui m’a fait mal à l’époque, car je ne lisais pas.

Mais j’ai appris à aimer à lire.

Avant de quitter son job : 7 livres à lire

Avant de quitter son job, citation quitter son job, démissionner citation, quitter son travail sans rien citation, quitter son job du jour au lendemain

Avant de quitter son job

Je me suis dit : “c’est une idée plutôt pertinente de me faire une liste 7 livres à lire sur l’entrepreneuriat et le changement de vie juste avant de quitter son job.”

J’ai commencé à lire mon premier livre en été 2012.

Plus je lisais, plus je me voyais déjà sorti du monde de l’entreprise.

C’était pour moi l’impulsion idéale pour nourrir ma volonté et mon projet.

Tous les matins et tous les soirs, pendant que les gens faisaient la gueule dans le métro, moi je lisais, je consommais le plus de connaissances possible.

Quand j’arrivais au boulot, j’étais déterminé, car j’avais mes objectifs personnels.

Quitter son job pour créer sa boîte.

D’ailleurs je vous invite à lire cet article sur les 10 choses à faire avant de quitter son métier pour créer sa boîte.

Et j’ai quitté mon job le 30 septembre 2013.

Alors voici la liste des livres qui m’ont permis de créer Osez Briller et de me créer la vie qui me ressemble.

7 livres à lire avant de quitter son job

État d’esprit personnel et inspiration

1 – Pouvoir illimité – Tony Robbins

C’est le livre le plus connu de Tony Robbins.

Il m’a permis de reprendre le contrôle de ma force mentale et ce livre a le potentiel de changer votre vie.

2- Vos zones erronées – Wayne Dyer

Ce livre permet de porter son attention sur nos pensées et comportements négatifs comme la procrastination, l’anxiété, le manque d’estime de soi… pour les transformer positivement et s’en servir pour reprendre le contrôle de sa vie.

3- L’art du bonheur au travail – Howard Culter

Le but que l’on a tous dans la vie c’est d’être heureux.

Et la question du bonheur est importante lorsque l’on veut quitter son job, changer de vie ou se lancer dans ses projets. Je me suis ainsi laissé inspirer par les réflexions et conseils pratiques d’un inconditionnel heureux, le Dalaï-Lama.

Productivité

4- La semaine de travail de quatre heures – Tim Ferris

C’est aujourd’hui un classique pour les entrepreneurs ou ceux qui rêvent de nomadisme digital.

Gagner plus d’argent en travaillant moins – un concept étrange, surtout dans un pays comme le nôtre où le slogan d’une élection présidentielle était l’inverse.

Enfin l’inverse on se comprend.

En tout cas, j’ai complètement modifié mon rapport au travail. Ce seul bouquin m’a énormément aidé à développer ma productivité.

Je recommande ce livre à tout le monde, qu’il soit entrepreneur ou pas.

5- L’effet cumulé – Darren Hardy

J’avais déjà écrit sur Darren Hardy, dans l’article “comment changer de vie avec l’effet cumulé“.

J’utilise la formule exposée dans ce livre pour devenir la meilleure version de moi-même.

Ce livre est un manuel de base pour réussir et vivre une vie extraordinaire.

Business

6- Lean Startup – Eric Reis

À l’époque je n’ai lu qu’un livre pour créer ma boîte et c’était celui-là.

Pourquoi qu’un seul, car je ne voulais pas me faire parasiter par les différents courants, je voulais adopter à l’époque qu’une seule vision bénéfique.

Et ce livre parle très bien de comment lancer le plus efficacement possible son entreprise en affectant les ressources dont vous disposez et de positionner votre boîte dans l’amélioration continue.

Excellent livre pour savoir comment utiliser au mieux des ressources limitées.

7- Avant de quitter votre job – Robert T. Kiyosaki

L’auteur du best-seller Père riche, Père pauvre partage dans ce livre les leçons qu’il a tirées de son expérience d’entrepreneur.

Ça m’a permis de comprendre que devenir entrepreneur est une question de philosophie de vie.

Car il est question de se construire une vie.

Ce livre permet de se déconditionner et de faire le deuil de sa vie de salarié.

Finance

Bonus –  Père riche, père pauvre – Robert T. Kiyosaki

Ce livre a vraiment percé dans le concept de la richesse, des passifs et des actifs.

Je me souviens, j’étais assis dans le métro pour aller bosser je me faisais la réflexion : “Pourquoi je n’ai pas lu ce livre il y a 10 ans?”.

Mieux vaut tard que jamais.

Si vous avez un rapport conflictuel avec l’argent, et je sais qu’en France beaucoup de personnes en ont un, ce livre vous fera déculpabiliser et pacifiera votre rapport à l’argent.

Voilà j’espère que mon défi lecture vous sera autant bénéfique qu’il me l’a été.

Et permettez-moi de vous dire ceci :

Je sais que quitter son job est une affaire difficile.

Je ne suis pas comme la plupart des autres coachs ou types sur le net qui vous encourageront à quitter votre job pour vivre vos rêves.

Je ne suis pas là pour vous faire fantasmer et pour que vous vous rendiez compte 6 mois plus tard que vous avez fait une connerie.

Mais je veux que vous reteniez cette idée ;

Si vous n’êtes pas bien là où vous êtes, prenez une décision, mais prenez-la intelligemment, car quitter son job ça demande du courage et de la stratégie.

Et ces livres vous aideront à créer l’impulsion nécessaire qu’il faut pour oser quitter son job.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Pour aller plus loin :

Vous pensez que vous avez besoin de plus qu’une impulsion pour quitter votre job, que vous avez un projet de reconversion que vous repoussez chaque année et que vous voulez explorer la faisabilité de ce projet. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Génération Y : Les Millennials et la vie professionnelle

Génération Y : Les Millennials et la vie professionnelle

reconversion professionnelle

Génération Y : Les millenials c’est tout un phénomène !

citation génération Y, citation génération future, citation génération ratée, citation socrate génération, chaque generation, citation transmission generation, citation intergénérationnel, citation jeunesse sacrifiée, citation notre generation

Génération Y : Les Millennials et la vie professionnelle

Vous avez sûrement entendu parler de la crise du quart de siècle ?

Également connue sur le nom de crise des vingt-cinq ans, cette crise de vie est comme ses compères « crise d’adolescence » ou « crise de la quarantaine » caractéristique d’une génération avec des convictions, des envies et des obligations à part entière : les millennials.

Les particularités de la génération Y

Par définition, une génération se définit par une naissance durant une période donnée.

Le contexte dans lequel sont nées et ont grandi les personnes d’une même génération va les doter d’éléments culturels communs qui auront un impact sur leurs intérêts et leurs comportements.

Sans pour autant avancer qu’une génération est complétement homogène, certains traits de personnalité sont reconnaissables et identifiables.

La génération Y, aussi appelée « Millennials » en anglais ou encore « Digital Natives », regroupe les personnes nées entre 1978 et 1994.

Plus largement, elle désigne les naissances entre 1980 et 2000.

Notre génération aux caractéristiques bien particulières arrive juste après la génération X.

En France, notre génération représente 21% de la population.

Selon l’INSEE, plus de 13 millions de personnes sont nées entre 1978 et 1994.

Il s’agit de la génération la plus importante en France depuis celle des baby-boomers qui comprend les personnes nées entre 1943 et 1959.

citation millennials, citation génération Y, citation génération future, citation génération ratée, citation socrate génération, chaque generation, citation transmission generation, citation intergénérationnel, citation jeunesse sacrifiée, citation notre generation

Génération Y : Les Millennials et la vie professionnelle

Les Millennials ont tous grandi à l’ère du numérique, normal nous sommes tombés dans la technologie et l’information instantanée dès notre naissance.

Nos comportements et nos attentes dans ce monde découlent beaucoup de notre exposition aux médias envahissants et de la technologie.

Nous sommes une génération de transition.

Hyperconnectés, on est adaptable et mobile, nous sommes le fruit de la globalisation.

Aussi multitâches et impatients, ce qui influence fortement notre relation au travail.

Contrairement à nos prédécesseurs, les baby-boomers et la génération X, les Millennials montrent une forme de rébellion face à l’autorité et aux marques traditionnelles de courtoisie.

La génération Y est ouverte sur le monde, assez indépendante et sans trop de modèles auxquels s’identifier.

Enfin, elle prône des valeurs importantes telles que l’éthique et l’engagement citoyen.

La génération Y au travail

Toutes les caractéristiques présentées précédemment influencent évidemment la relation au travail et les comportements professionnels.

La génération Y est génératrice d’idées, débrouillarde et critique, la notion d’instantanéité nous pousse à vouloir tout et tout de suite.

Ce que veulent les Millennials, c’est gravir les échelons au pas de course.

Rapidement ennuyés, on veut travailler dans un environnement stimulant avec des résultats rapides.

Il y a aussi une vraie recherche de plaisir dans le travail qui doit véritablement être une source d’accomplissement.

On observe une relation d’indépendance envers l’employeur : l’entreprise doit avoir quelque chose à offrir et non l’inverse.

La notion d’accomplissement est également importante dans la sphère privée, c’est pourquoi nous sommes à la recherche d’un équilibre entre le travail, la famille et les loisirs.

Contrairement à ce que peuvent proposer les milieux professionnels traditionnels, les personnes issues de la génération Y s’épanouiront dans une entreprise au management horizontal où le travail d’équipe est valorisé.

La crise du quart de siècle

Si l’on parle de plus en plus de la crise des vingt-cinq ans c’est que les personnes de la génération Y ont du mal à trouver leur place dans un monde systémique.

Alors qu’en tant que Millennials, on suivait sans broncher les conseils avisés de nos prédécesseurs concernant les études et le travail pour entrer dans le monde adulte et se formater aux règles en vigueur, on laissait sans le savoir nos caractéristiques et nos convictions de côté.

En effet, le rapport au travail change selon les générations.

Les traits de personnalité et les idéaux de la génération Y ne correspondent pas au monde du travail actuel.

Alors après quelques années d’études et/ou quelques années en entreprise, vient pour de plus en plus de jeunes une période de remise en question quant à notre carrière.

La génération Y est entrain de démissionner, les conditions de travail ne sont plus adaptées à l’ère d’aujourd’hui.

Il faut réorganiser le travail de façon à s’adapter aux modes de vies d’aujourd’hui.

Citation Millennials, citation génération Y, citation génération future, citation génération ratée, citation socrate génération, chaque generation, citation transmission generation, citation intergénérationnel, citation jeunesse sacrifiée, citation notre generation

Génération Y : Les Millennials et la vie professionnelle

On observe de plus en plus de Millennials qui changent de secteur d’activité, d’entreprise ou de métier pour donner plus de sens à leur travail ou pour s’aligner avec leurs envies, leurs convictions ou leur personnalité.

Ainsi, dans leur reconversion professionnel et leurs choix, les Millennials peuvent s’inspirer de ceux qui dès le plus jeune âge ont décidé de suivre leurs rêves et d’allier travail et passion.

C’est notamment le cas de créateurs d’entreprises, de sportifs, comme la star montante du football Kylian Mbappé ou encore, dans le milieu du divertissement, du compétiteur YougFanta.

Ce dernier a très tôt su qu’il voulait faire de sa passion pour le poker son métier.

La création de sa propre start’up est l’utopie sociale et économique de la génération Y.

Il est donc commun de voir des jeunes se lancer dans l’entrepreneuriat avant trente ans.

Le retour à des métiers plus « vrais » et éthiques portant de réelles valeurs communautaires, engagées ou éducationnelles est aussi représentatif de cette génération en crise.

Tout comme l’émergence de métier « passion ».

Si le monde du travail actuel n’est pas adapté aux jeunes générations, alors faisons en sorte de le transformer en prenant des risques et essayons de trouver le métier et la carrière qui nous correspondent.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.
Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

Changer de métier

Changer de métier : 11 Clés pour oser quitter son job et ne plus se mentir

J’ai envie de vous dire : il l’heure de changer de métier !

Vous ne trouvez pas que c’est dommage ?

Vous avez étudié et travaillé dur pour arriver là où vous êtes.

Vous avez obtenu un diplôme, puis ce job pour lequel vous vous prépariez.

Mais maintenant, ça ne semble plus vous correspondre, vous avez envie de changer de métier.

D’où vient cette envie de changer de métier

Vous vous levez le matin sans entrain.

Vous allez au travail à reculons.

Quand vous êtes avec vos collègues, vous ne vous sentez pas à votre place et vous vous dites : “Qu’est-ce que je fais là ?”

Je sais ce que vous vivez car j’ai vécu exactement la même chose.

  • Moi aussi je pensais avoir trouvé le bon job avec le bon salaire.
  • Moi aussi j’étais chargé à bloc et plein de bonnes intentions les premières semaines.
  • Moi aussi j’étais sûr d’avoir trouvé le job idéal avec des missions intéressantes et un environnement de travail où je me sentirai bien.

Ma vie pouvait sembler géniale de l’extérieur, mais de l’intérieur, j’avais désespérément envie d’autre chose, j’avais déjà envie de changer de métier.

  • Peut-être que comme moi à l’époque, vous ressentez de la colère ou de la tristesse ?
  • Peut-être que cette voix au fond de vous qui vous dit de changer de métier est de plus en plus forte ?
  • Peut-être que quand vous pensez à votre avenir, ça vous préoccupe, ça vous inquiète et ça vous fait flipper ?

L’anxiété de changer de métier


– Et si les choses ne fonctionnaient pas si je change de métier ?

– Et si je ne pouvais pas faire assez d’argent si je quitte mon job pour entreprendre ?

– Et si je venais à regretter ma décision ?

Ces questions vous semblent familières ?

Vous avez déjà pensé à évaluer votre vie ?

Vous vous êtes déjà demandé qu’est-ce qui est le plus effrayant pour vous ?

  • Rester là où vous êtes pour une durée indéterminée ?
  • Ou tout ce qui pourrait vous arriver si vous quitter votre job ou changer de métier ?

Moi comme la plupart des personnes qui me choisissent pour travailler ensemble, on a finalement tous trouvé le courage de quitter la sécurité d’un travail en entreprise pour trouver une véritable vocation dans notre vie.

Si vous êtes tiraillé entre votre envie de changer de métier, votre envie de changement tout court et votre peur de l’inconnu, suivez ces 11 conseils qui vous aideront à évaluer votre vie et enfin trouver le courage de changer de métier et de poser votre démission.

    1. Peur du regret plutôt que de l’échec

Vous avez peur d’échouer ou peur de regretter ?

Si vous échouez, vous aurez essayé et appris quelque chose.

Mais le regret, en revanche, c’est une autre affaire.

Vous regrettez ce qui ne s’est pas produit.

Vous regrettez dès qu’il est trop tard.

Échouez est effrayant, mais le regret l’est encore plus.

Je sais que vous préféreriez essayer au lieu de regretter un jour de ne pas du tout avoir essayé.

  1. Choisissez de vivre en cohérence avec vos choix plutôt que par défaut

Changer de métier, quitter son job, se reconvertir, changer de travail, changer de job, quitter son travail, reconversion professionnelle, trouver sa voie

Changer de métier : 11 clés pour quitter son job

Revenez en arrière et rappelez-vous de la vie que vous vouliez quand vous étiez enfant.

Est-ce que cela ressemble à ce que vous vivez aujourd’hui ?

Il y a quelque temps, j’ai posé cette question à Sarah, une cliente.

Une des choses qui lui est venue à l’esprit était qu’elle voulait que sa vie tourne autour du développement et de l’humain.

Aujourd’hui, elle travaille dans l’intégration des nouveaux arrivants de son entreprise.

Ne vous contentez pas de la médiocrité ou d’une vie par défaut. Décidez de faire des choix cohérents pour créer la vie qui vous ressemble.

C’est le seul moyen d’y arriver.

Alors, osez changer de métier !

  1. Sachez que beaucoup vivent la même chose

Vous êtes normal !

Je dis ça car quand je me suis rendu compte que je n’étais pas le seul à ne pas être satisfait d’un métier bien payé et d’avoir peur de le quitter, ça m’a réconforté.

Vouloir changer de métier ou vouloir quitter un job, qu’il soit bien payé ou non, c’est comme cracher dans la soupe.

Mais vous n’avez pas à culpabiliser d’être dans un endroit qui ne vous convient pas.

Vous êtes simplement humain !

Comprenez que ce que vous ressentez est normal, mais choisissiez d’agir… ou pas.

  1. Imaginez le pire des scénarios

Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver si vous changez de métier ou si vous quittez votre travail?

  • Peut-être que vous devrez trouver un autre emploi à plein temps ?
  • Peut-être que vous serez sans harnais de sécurité, incapable de vous occuper des personnes qui dépendent de vous?

Si vous définissez clairement le pire des scénarios réaliste que vous pouvez vivre, vous savez comme moi que vous vous préparerez à ne pas vous retrouver dans cette situation et à diminuer la probabilité de chance que ça arrive.

L’argent est la première des fausses préoccupations.

Si l’argent faisait votre bonheur vous ne seriez pas là à me lire.

  • Si l’argent vous préoccupe, qu’est-ce qui vous empêche d’assurer vos finances le temps de votre transition ?
  • Ou de vous organiser ?
  • Ou de trouver un autre emploi si les choses ne se passent pas bien ?
  1. Vous travaillez mieux quand vous faites ce que vous aimez

Si vous êtes bon dans quelque chose qui vous intéresse, et que vous faites quelque chose que vous aimez faire…

Comment est-ce que vous vous sentiriez ?

Je me la suis posé cette question dès que j’ai ressenti l’envie de changer de métier.

J’ai trouvé ma zone d’excellence qui m’a orienté dans ce que je fais aujourd’hui.

Imaginez un instant à quel point vous pourriez devenir formidable si vous faisiez cette chose que vous aimez faire ?

  1. Suivez votre intuition

Aux septiques de l’intuition, permettez moi de vous dire que je suis très pragmatique, très dans la logique.

Ça ne m’a pas empêché d’avoir eu le sentiment persistant en moi pendant des années, que ce que je faisais n’était pas la bonne chose.

Vous pouvez toujours essayer de repousser, refouler, mettre de côté ce sentiment.

Ça reviendra, vous pouvez me croire.

Changez de tactique et choisissez de vous écouter.

Ça n’est que quand j’ai compris le message qui se cachait derrière mon ressenti que j’ai pris la décision de dire “au revoir président”.

Le malaise que vous ressentez est une bonne chose. Cela vous indique que votre système de guidage interne fonctionne correctement.

Et qu’il vous aiguille dans une direction qui vous correspond.

    1. Revenez au présent

S’inquiéter pour l’avenir ne changera rien !

Ça vous empêche de tirer le meilleur parti de ce moment.

Aujourd’hui compte plus que demain.

C’est le seul endroit où vous avez le contrôle.

Alors, concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire maintenant pour aller dans la direction que vous voulez.

  1. Définissez votre pourquoi

J’ai quitté mon job parce que je voulais travailler avec ce qui me tient à cœur : l’humain.

J’en avais marre de bosser sur des processus.

Je voulais travailler dans un job où je pouvais m’exprimer pleinement et avoir un impact positif sur le monde.

Si vous comprenez bien pourquoi vous quittez un job ou que vous voulez changer de métier, vous comprendrez l’intérêt de prendre des risques.

Cela vous aidera à savoir pourquoi est-ce que vous vous levez le matin, vous resterez engagé dans votre démarche et vous resterez concentré dans la bonne direction.

  1. Ca ne sera jamais le bon moment

Je sais ce que vous vous dites, le moment n’est jamais bien choisi pour changer de métier.

  • Peut-être que vous êtes jeune et que vous attendez d’avoir plus d’expériences.
  • Peut-être que vous êtes plus âgé et avez besoin de plus de temps pour apprendre de nouvelles choses.
  • Ou peut-être que vous venez d’être promu et que vous attendez de voir ce que ça va donner.

Le moment parfait n’arrivera jamais !

Le moment ne viendra jamais où toutes les conditions seront réunies.

Quand vous accepterez cette idée, vous comprendrez que le bon moment c’est maintenant.

  1. Quelle image voulez-vous laisser à vos descendants ?

Changer de métier, quitter son job, se reconvertir, changer de travail, changer de job, quitter son travail, reconversion professionnelle, trouver sa voie

Changer de métier: 11 clés pour quitter son job

Imaginez-vous avoir quatre-vingt-dix ans et être sur votre lit de mort.

En regardant votre vie, comment voudriez-vous que votre histoire se déroule?

Je sais que vous voudriez quitter ce monde avec un grand sourire, en vous disant que vous avez tiré le meilleur parti de votre séjour ici.

Et que vous avez vécu une vie fidèle à vous-même et non la vie que les autres attendaient de vous.

Pas vrai !?

  1. Offrez votre valeur ajoutée

Nous sommes tous différents et chacun à une richesse à apporter.

Ne privez pas le monde de cette richesse.

Il y a quelques temps de cela, j’ai travaillé avec une startup qui améliore le travail en équipe dans les entreprises.

Leurs fondateurs auraient très bien pu rester dans leur job de salarié.

Au lieu de ça, ils ont développé leur activité intelligemment et ont pris la décision d’apporter de la valeur ajoutée aux entreprises.

Quand ils m’ont invité à leur soirée, j’ai discuté avec leurs nombreux clients, tous sont heureux de les connaître et de les avoir vu passer dans leur entreprise.

Vous avez quelque chose de spécial que vous pouvez offrir à ce monde et je suis là pour vous aider.

Alors, faites-vous confiance et montrez-moi ce que vous avez au fond de vous !

Vivre par choix plutôt que par hasard

Je sais que ça n’est pas facile de vivre de la frustration et de rester dans un boulot pas épanouissant.

Je sais que ça n’est pas facile de d’assumer ses choix de quitter son job et de changer de métier sans se tromper.

Je sais que ça n’est pas facile de se demander quoi faire de sa vie ?

Mais rester pourrait être une erreur encore plus importante.

Vous ne savez pas comment les choses peuvent tourner si vous démissionnez.

Mais voici ce que vous savez : rester là où vous êtes ne vous conduira probablement pas là où vous avez envie d’être.

  • N’auriez-vous pas envie de vivre une vie par choix plutôt que par défaut ?
  • N’auriez-vous pas envie de regarder en arrière et de vous dire que vous avez tout fait pour créer la vie que vous désirez au lieu de souhaiter avoir eu cette vie ?
  • N’auriez-vous pas envie de tenter votre chance plutôt que de vivre avec des regrets ?

Qui sait, vous pourriez créer la vie qui vous ressemble.

Je serai là pour vous aider.

Alors contactez-moi et demandez votre séance découverte pour explorer la faisabilité de votre projet de reconversion professionnelle en cliquant ici.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi

Il a osé… quitter son job de COMPTABLE pour devenir WEB-DESIGNER

Elle a osé quitter son job de consultant et devenir créatrice de bijoux

Elle a osé quitter son job et son confort pour créer sa boîte

5 autres raisons de quitter son job

10 excellentes raisons de quitter son travail

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Comment se motiver

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Vous savez comme moi que c’est le progrès qui fait avancer le monde.

Le progrès modifie nos styles de vie.

Il change et améliore des millions de vie dans le monde.

Pour continuer d’améliorer nos conditions, le monde a besoin, non pas de consommateurs, mais de créateurs.

On en est là, grâce à l’audace de certains créateurs et innovateurs qui ont su donner vie à leur imagination en créant, encore et toujours.

Regardez tout ce qui se passe en ce moment avec l’intelligence artificielle, le digital, les nouvelles technologies.

Et plus tard avec les humanoïdes.

Qui sait, dans un avenir proche ou lointain il sera possible de transférer sa conscience dans un ordinateur.

Faire quelque chose de sa vie en créant

Laissez-moi vous dire ceci, il est de votre devoir de créer et de partager avec le monde votre meilleure production, votre meilleur travail, votre meilleur projet…

Vous n’avez même pas besoin d’avoir l’ambition de changer le monde, juste de créer.

Sortez de votre cachette, montrez votre créativité au monde.

Il vous faut prendre conscience que les grandes découvertes de notre époque proviennent d’intuitions qui ont mis le temps à prendre forme, à maturer, pour se connecter à d’autres idées et ça s’est fait au fil du temps.

Ne ratez jamais une occasion de montrer votre travail et de le partager aux autres.

Faites quelque chose, peu importe l’ampleur du travail.

Le seul travail qui compte, c’est le travail qui crée une valeur durable dans le temps.

C’est un travail qui fait ressortir le meilleur de vous, le meilleur de vos capacités, le meilleur de votre potentiel.

C’est un travail qui vous rend créatif.

Il n’y aura jamais de bon moment pour faire quelque chose de sa vie

Si vous êtes du genre à attendre un alignement des planètes ou une opportunité qui vous permettront de partager votre travail, vous n’y êtes pas du tout.

Ce genre d’attentes tue vos rêves.

Être dans l’attente ralentit votre progression et vous fait procrastiner.

Si vous avez toujours eu envie d’écrire un livre, commencez à écrire.

Et n’attendez pas d’être sûr de le vendre.

Faites-le simplement parce que vous le pouvez.

Les fausses vérités sur la créativité

Je vais vous part d’un constat que j’ai fait depuis que je côtoie des entrepreneurs à succès.

C’est qu’aujourd’hui plus que jamais, ce sont l’attitude, le courage et l’engagement qui l’emportent sur les antécédents, les gènes et le talent.

Vous n’avez pas besoin d’être bien né avec une cuillère en or dans la bouche pour réussir, l’ascenseur social est en panne depuis des années.

Sachez qu’il est plus facile de choisir soi-même et de faire quelque chose de sa vie qui a de la valeur.

Il n’a jamais été aussi facile de prendre la décision d’être responsable de son propre travail.

Faites-vous confiance, faites confiance en ce que vous êtes capable de faire et ayez confiance en votre potentiel.

Réveillez votre potentiel en faisant de ce que vous faites un art et jusqu’à ce que vous soyez si bon qu’on ne puisse plus l’ignorer.

Arrêtez de vivre votre vie à moitié endormi

Attendre le moment parfait n’a jamais payé.

Vous pouvez attendre toute votre vie.

D’ailleurs depuis combien de temps vous êtes dans la salle d’attente ?

10 jours ? 10 mois ? 10 ans ? 20 ans ?

  • Il est temps de choisir votre avenir.
  • Il est temps de choisir la vie que vous voulez avoir.
  • Il est temps de choisir la réputation que vous voulez avoir.

L’action engendre des résultats. Le résultat engendre l’action.

Faites, réussissez ou échouez et répétez le processus.

Vous deviendrez inarrêtable.

Le secret du bonheur et de la confiance en soi

J’ai une autre chose importante pour vous et que je vous invite à retenir pour faire quelque chose de sa vie.

L’un des secrets du bonheur et de la confiance en soi ; c’est la création.

Je ne sais pas pour vous, mais les fois où j’ai été, le plus heureux, le plus énergique, le plus confiant était pendant ces moments où j’étais dans mon flow de création, dans mon état de flux.

Mais je suis plus heureux quand je suis coincé dans le “flux” de la création ou dans un “état de flux” comme l’explique le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi.

Un jour j’ai lu que lorsque vous créez, au lieu de consommer, votre niveau de plaisir augmente, par opposition à votre besoin. Être dans la création vous procure un bonheur beaucoup plus durable et profondément satisfaisant que de consommer.

Plutôt que de vous demander “quoi faire de sa vie” ? Comme j’ai l’habitude de l’entendre.

  • Demandez-vous quel public voudriez-vous servir ?
  • Avec qui voudriez-vous travailler ?
  • De quelles connaissances ou arts disposez-vous pouvant être réutilisé, remodelé et réinventé ?

Créer est le clé

Laissez votre authenticité s’exprimer et laissez aller sur ce que vous pensez être pour enfin devenir la personne que vous êtes réellement.

Choisissez de créer et de partager votre travail tous les jours.

Nous ne sommes plus comme Einstein, Leonardo et Mozart.

Il n’y a pas besoin de leur ressembler pour que le monde ait vraiment besoin de vous !

Chacun de nous est créatif. La création n’est pas un don.

On est tous nés créatifs, seulement vous avez arrêté de l’être pour diverses raisons, l’école en fait partie.

Si certains sont plus créatifs que d’autres, c’est parce qu’ils continuer de l’être toute leur vie.

C’est comme parler ou marcher.

Aussi c’est comme si vous vous étiez arrêté de marcher ou de parler.

Vous en serez toujours capable, mais vous aurez besoin de pratique.

Choisissez de redevenir créatif et vous vous en sortirez toujours.

Et quand vous le ferez, transmettez-le à votre entourage, à vos enfants, à vos amis, à vos collègues et aux personnes que vous rencontrez.

Célébrez la créativité de vos enfants, même si cela ressemble à quelque chose qu’aux yeux de vos enfants.

Le monde a besoin de créateurs

Le monde a besoin de votre contribution.

Construisez des choses.

Partagez votre authenticité.

Les entreprises, les écoles, les institutions, les associations, ont besoin de personnes qui inventent des choses.

  • Les écrivains partagent leurs expériences et éduquent grâce à leur créativité.
  • Les entrepreneurs créent des choses qui améliorent votre quotidien.
  • Il y a aussi des millions de personnes qui ont une capacité créative et ayant des connaissances techniques et qui choisissent de partager leurs projets avec le reste du monde, même si ce n’est pas parfait.

Le monde a besoin de personnes suffisamment courageuses pour entreprendre des projets qui les font vibrer.

Le monde a besoin de plus de créateurs, et non pas plus de consommateurs.

Commencez votre vie d’aventurier et expérimentez-la avec audace.

Être créatif signifie jouer un rôle actif dans le monde plutôt que de rester passif.

Laissez un impact dans votre vie.

Et créez votre propre monde plutôt que de le consommer.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Pour aller plus loin :

Si faire quelque chose de sa vie est important pour vous et que vous avez le projet de changer de métier et que vous voulez en explorer la faisabilité, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

reconversion professionnelle

Enquête métier et reconversion : les questions clés à poser

Réussir son enquête métier

Vous êtes à l’étape de l’enquête métier dans votre projet de reconversion professionnelle ? Félicitations vous êtes à deux doigts de changer de métier.

Seulement voilà, vous ne savez pas comment faire une enquête métier ?

Pas d’inquiétude, on va voir ça ensemble !

L’enquête métier pour valider son projet de reconversion professionnelle

L’enquête métier est l’étape indispensable pour permettre de confronter ses idées à la réalité et réussir sa reconversion professionnelle.

Mais surtout pour ne pas tomber dans le fantasme ou l’idéalisation d’un métier.

À cette étape vous avez dû faire un travail de veille informationnelle et de préparation.

J’entends par là une cartographie ou bien des fiches des métiers, des fonctions ou des secteurs d’activités que vous voulez explorer.

Si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à procéder à cette étape avant de vous lancer dans une enquête métier afin que vous ayez le maximum d’informations utiles pour vous aider à poser vos questions.

À ce sujet voici quelques exemples de questions à poser pour son enquête métier.

Exemple d’enquête métier

Si vous aimez le jeu de rôle/Jeu de société Sherlock Holmes, vous allez adorer cette partie-là.

Pour cette enquête métier, vous devez d’abord enquêter sur vous-même, vous avez donc identifié les choses importantes à retrouver dans votre futur métier.

Ces choses importantes doivent se retrouver dans vos questions d’enquête métier.

J’entends par choses importantes, vos besoins, vos valeurs et vos objectifs.

Adapter vos questions !

Après il y aura toujours des questions basiques que vous pourrez poser à n’importe quelle autre personne.

Rappelez-vous dans tous les cas que l’ensemble des réponses à vos questions doivent vous permettre d’obtenir la réponse ultime à la question « Quelle vie j’ai envie d’avoir ? ».

Enquête métier ou enquêter sur sa vie idéale ?

Si vous priorisez l’équilibre vie pro/perso car vous visez l’épanouissement professionnel au travail :

  • Demandez à votre interlocuteur comment il gère son temps pro et perso.
  • Est-ce que le télétravail est une pratique habituelle dans l’entreprise ?
  • Quelle est l’ambiance au travail et les relations hiérarchiques ou entre collègues ?
  • Etc.

Si vous mettez l’accent sur la notion de plaisir au travail :

  • Demandez-lui (ou elle) quel besoin a-t-il voulu satisfaire en choisissant ce métier ?
  • Quelle est sa plus grande source de satisfaction ?
  • Etc.

Les questions à poser

trouver sa voie citation, trouver son chemin, trouver sa vocation citation, trouver sa mission de vie citation, la solution est en vous citation, la solution est en vous, comment trouver sa voie, comment savoir que l'on est sur le bon chemin, 15 signes qui prouvent que vous êtes sur le bon chemin

Enquête métier

L’enquête métier a pour objectif de vous aider à trouver le lien entre vos compétences, vos aspirations, vos besoins et vos valeurs.

C’est comme un questionnaire de découverte de métier pour s’aider à trouver sa voie.

Ce lien vous le ferez naturellement au fur et à mesure que vous questionnerez la personne.

Vous devez ressentir de l’envie de votre côté lorsque vous écoutez parler la personne.

Si elle vous donne envie, c’est plutôt bon signe, mais veillez à toujours avoir plusieurs sons de cloche.

Car il suffit que vous tombiez sur un amoureux de son travail pour avoir une vision faussée du job.

Pensez donc à ramener les questions à vos besoins professionnels et aussi personnels.

Pour réaliser cette enquête métier, je vous préconise grandement l’utilisation d’un questionnaire ou une prise de note vocale qui restitue les dires de la personne.

Il existe quelques applications que je n’ai pas en tête, je vous invite à aller fouiller dans votre smartphone.

La personne rencontrée

  • Nom
  • Métier
  • Téléphone
  • Entreprise

Le contenu du métier et les tâches

Évitez dans votre enquête métier les questions trop vagues du style “pouvez-vous me décrire votre métier ?”.

Orientez plutôt la question en lui demandant le contenu du métier au quotidien. “C’est quoi une journée type ?”

Intéressez-vous ensuite à votre interlocuteur en lui demandant :

  • Qu’est-ce qui l’a amené à choisir ce métier ?
  • Puis demandez-lui : quel est son parcours professionnel ?
  • Quelles sont les activités et tâches qui occupent la majeure partie de son quotidien ?
  • Quelles sont les tâches plus secondaires ou occasionnelles ?
  • Quelles sont les responsabilités à assumer ?

Les compétences requises

  • Quelles sont les compétences techniques et opérationnelles nécessaires ?
  • Quelles sont les compétences pré-requises à maîtriser ?
  • Est-il nécessaire d’avoir un type d’expérience spécifique ?
  • Quelles sont les qualités personnelles essentielles pour être bien et à l’aise par rapport au poste, à l’équipe de travail, la clientèle … ?

L’environnement et les conditions de travail

  • Qu’elles sont les conditions dans lesquelles il travaille ? (Seul où en équipe, relations hiérarchiques, les temps de travail, les déplacements, la part d’autonomie et d’initiative, etc.)
  • Quel est l’environnement de travail spécifique à ce métier ? (Lieux de travail, relations, ambiance, etc.)
  • Quels sont les outils et méthodes que vous avez à disposition ?

L’accès au métier

  • Déjà y a-t’il besoin d’une formation ou plutôt d’une expérience ?
  • Si une formation est nécessaire, quels sont les diplômes reconnus ?
  • Est-ce qu’il existe des formations alternatives ?
  • Quelles sont les recommandations en termes de formation ?
  • Comment votre interlocuteur est rentré dans ce domaine ? (Stage, recrutement, cooptation ?)

L’avenir du métier

  • Quel est l’état du marché du secteur ?
  • Est-ce que le secteur recrute en ce moment ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière du métier ?
  • Quelle est son opinion vis-à-vis du futur de son métier ?

Les contraintes du métier

  • Quelles sont les contraintes du métier ?
  • Le positif du métier
  • Qu’est-ce qui vous apporte de la satisfaction dans ce métier ?
  • Qu’est-ce qui vous frustre ?
  • Quand vous sentez-vous le plus utile ?
  • Qu’améliorerez-vous dans ce métier ?

La rémunération

  • Quel est le salaire moyen pour un débutant
  • Quel est le salaire moyen après 5 années d’expérience ?
  • Quelles sont les possibilités d’augmentation ?

Les conseils

  • S’il avait un conseil à se donner à lui-même au moment de commencer, que se dirait-il ?
  • Est-ce qu’il peut vous présenter ou vous faire rencontrer d’autres professionnels susceptibles de répondre à vos questions ?

Avec tout ça, votre enquête métier sera la plus complète.

Il y a un paquet de questions, c’est pour cela qu’il vous faut être transparent, convaincant et bon communiquant de manière à ce que l’interviewé se prête au jeu de l’enquête métier sans y répondre à moitié.

Introduisez les questions naturellement sans ressembler à Raphaël Mezraoui.

Votre ressenti sur le métier et votre décision dépendront de l’intensité de ses réponses à vos questions et de sa volonté à répondre à votre enquête métier.

Alors, soyez naturel !

Bon jeu et bonne enquête métier.

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de reconversion professionnelle et que vous voulez réaliser votre enquête métier, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici ou bien cliquez en-dessous pour recevoir le Guide Ultime pour Trouver le Job Idéal à Coup Sûr.

A lire aussi :

Reconversion professionnelle : Tuer son troll et quitter sa zone de confort

5 raisons de choisir le portage salarial pour sa reconversion professionnelle

Reconversion : Comment devenir coach ? Paul-Hervé Vintrou

Trouver son IKIGAI & sa raison d’être : les questions TESTS BONUS à se poser

Comment TROUVER SA VOIE PROFESSIONNELLE? 7 questions tests à se poser