Switch & Shine – Ep4 – Galère de faire un business plan !

Switch & Shine – Ep4 – Galère de faire un business plan !

Entreprendre et réussir

Le quatrième épisode de la première web-série sur la reconversion professionnelle et la création d’entreprise.

Suivez l’histoire de Claire qui se retrouve dans la spirale infernale du questionnement du futur entrepreneur.

Abonnez-vous pour ne rien manquer.

Switch & Shine – Ep4 – Galère de faire un business plan !

Les épisodes précédents :

Switch & Shine; Ép 1 : Quitter son job pour entreprendre

Switch & Shine – Ep2 – Chômage VS entrepreneuriat

Switch & Shine – Ep3 – Le cruel questionnement du futur entrepreneur

Entrepreneuriat : La réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Entrepreneuriat : La réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Entreprendre et réussir

Il y a des dizaines de personnes sur le net qui reprennent les discours pompeux de bouquins sur l’entrepreneuriat :

  • Les 10 secrets de la réussite,
  • Les 10 secrets pour être un entrepreneur qui a du succès,
  • Les 10 secrets pour gagner de l’argent même en dormant,
  • et blablabla…

Un discours parfois ennuyeux et très régulièrement, à des années-lumière de la réalité d’un entrepreneur.

Ce qui est bénéfique, de la part de ces vendeurs de rêves c’est que ça donne confiance en soi, ça apprend comment être positif etsortir de sa zone de confort.

J’ai parfois l’impression de voir des clones de ces personnes qui sont elles tout le temps sur le devant de la scène.

Et pourtant, la réalité est tout autre.

Quelle réalité de l’entrepreneuriat ?

Et si il y en a bien un que l’on ne voit pas assez, et qui pourtant apporterait tellement à chacun d’entre nous, c’est Nicolas Trüb. Oui, c’est mon avis…

Cet “ingénieur du quotidien”, créateur, inventeur, entrepreneur, enseignant et aussi auteur, est l’une de ces personnes les plus pragmatiques et intéressantes que j’ai été amené à découvrir depuis que je suis chatouillé par l’entrepreneuriat.

Je l’ai découvert via son livre “Ma retraite à 29 ans(im)précis de création d’entreprise à l’usage du salarié“, que je recommande à tous ceux et celles qui veulent entreprendre.

Aussi bien les entrepreneurs qui ont de la bouteille, que les jeunes entrepreneurs.

Mais aussi les salariés qui rêvent de quitter leur travail pour entreprendre ou qui ont déjà des idées de business.

Nicolas a une vision très personnelle et brute de décoffrage de l’entrepreneuriat, et elle correspond très bien à la réalité d’un entrepreneur.

J’ai ressenti un discours sincère, aussi bien dans la lecture de son livre que pendant cette interview dans laquelle il nous partage la vie d’un “vrai” entrepreneur.

Il est ma découverte de l’année et je suis heureux de l’avoir rencontré pour discuter d’entrepreneuriat.

Je suis donc ravi de vous présenter Nicolas Trüb et de vous partager cette interview.

Enjoy !

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Web entrepreneuriat et réseautage : Morgane Février, Rémy Bigot, Cédric Debacq

Interview : Ils ont osé… Créer leur plateforme de financement participatif – We Do Good

Interview: Apprendre à se connaître avant d’entreprendre – Joanna Quélen

Devenir entrepreneur et oser créer son histoire – Natacha Quester-Séméon

Comment TROUVER SA VOIE PROFESSIONNELLE? 7 questions tests à se poser

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : Le cas de Swapcard

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : Le cas de Swapcard

Entreprendre et réussir
  • Comment créer une startup ?
  • Ensuite, comment développer sa startup ?
  • Comment faire pour réussir sa levée de fonds ?

Créer une startup est devenu aussi fréquent qu’avoir un blog sur Internet.

Ils sont de plus en plus à vouloir créer une startup, et de plus en plus jeunes.

Ils sont aussi de plus en plus de salariés à voir le monde se créer derrière la fenêtre de leur bureau, et à rêver d’apporter leur pierre à l’édifice.

Beaucoup d’entre eux ont cette envie de quitter leur travail pour vivre leur propre histoire.

Et cela pour diverses raisons :

Damien Courbon de l’entreprise SWAPCARD a accepté de répondre à certaines de mes questions sur comment quitter son travail pour créer une startup.

Il nous partage son témoignage et sa vision de l’entrepreneuriat.

Il y aborde la manière dont il s’y est pris pour changer de vie, comment il a créé avec deux de ses associés la startup SWAPCARD et comment ils ont réussi à lever 500 000€ de fonds pour développer leur business.

Créer une startup en France devient simple et possible quand on écoute Damien, et j’espère qu’il inspirera beaucoup d’entre vous !

Pour aller plus loin :

Si vous aussi vous souhaitez sauter le pas, obtenir l’état d’esprit qui vous permettra de mener vos projets de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle à la réussite. Contactez Jordane en cliquant ici.

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Entreprendre et réussir

Après l’article sur comment trouver une idée business, voici une interview de deux jeunes entrepreneurs qui ont eu une idée de création entreprise tout à fait originale.

Ils ont créé leur propre espace de flottaison qui sera dédié à la relaxation.

Qu’est-ce que la flottaison ? Tout le concept vous sera présenté dans la vidéo plus bas.

Vous y découvrirez qu’attendre d’avoir la bonne idée de création entreprise géniale pour se lancer dans l’entrepreneuriat est une idée reçue et que pour réussir à réaliser son projet il convient d’en parler tout autour de soi.

Vous verrez comment Maïté et Alexandre ont créé leur espace de flottaison de manière autonome et comment ils ont su auto-investir dans leur propre projet.

Et surtout, comment ils ont fait pour passer d’une idée de création entreprise, à peine sortis des études, à la réalisation concrète du projet Meïso.

La nouvelle génération sera composée d’un tiers d’entrepreneurs

Selon un article “Les echos” de plus en plus de lycéens et étudiants sont prêts à se lancer dans la création d’entreprise.

“D’après la dernière étude OpinionWay réalisée pour le Moovjee (Mouvement pour les jeunes et étudiants entrepreneurs) en partenariat avec l’APCE (Agence pour la création d’entreprise) et CIC, ils sont 34 % de jeunes lycéens et étudiants à envisager de créer leur entreprise. 13% seraient même prêts à se lancer pendant leurs études ou immédiatement après l’obtention de leur diplôme.

Être libre de ses décisions (90%), connaître ses propres expériences (89%) ou encore montrer son potentiel (86%) sont les trois principales raisons qui motivent ces jeunes à passer le cap de la création d’entreprise. Ces derniers estiment d’ailleurs posséder un certain nombre d’atouts pour se lancer dans le monde entrepreneurial comme la capacité de travail (49%), l’enthousiasme (43%) et le soutien de leur entourage (38%). En revanche, d’après eux, le manque de liquidité de départ, le contexte de crise économique actuel et le manque de confiance du marché sont les principaux freins à l’élaboration de leur projet.”

meiso centre de relaxation, espace de flottaison, idée de création entreprise

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Meïso : L’idée de création entreprise originale, mais pas nouvelle

C’est en partant à l’étranger qu’ils ont eu leur idée de création entreprise.

Ils ont découvert ce concept à l’étranger.

Ils en sont tombés amoureux et ont ensuite eu l’idée de créer leur propre centre de flottaison.

Ils ont ainsi fabriqué le premier cocon avec une imprimante 3D et sont aujourd’hui lancés dans l’ouverture d’un centre à Paris.

Je vous laisse écouter l’histoire de leur projet.

Pour aller plus loin :

Il a osé… se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Entrepreneuriat : la réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Jeunes entrepreneurs qui réussissent

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : le cas de swapcard

Comment trouver une idée de business ?

Se reconvertir pour être coach : bonne ou mauvaise idée ?

Et vous ? Qu’est-ce qui vous empêche de passer à l’idée de création entreprise à la réalisation de votre projet ?

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Entreprendre et réussir

Comment trouver une idée business ?

Plutôt, comment faire pour trouver une idée business ?

Voici les questions à se poser pour être sûr de trouver sa bonne idée, et se libérer des croyances populaires vis-à-vis de l’idée géniale !

Combien de personnes j’ai entendu dire, “j’attends d’avoir la bonne idée business pour me lancer”.

Les croyances pour trouver une idée business

Avant de commencer sachez une chose, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises idées business, il n’y a que des idées qui ont été testées et d’autres non.

Quand bien même vous auriez une idée business géniale, ça ne sera pas suffisant.

Car votre idée business doit devenir un projet qui aura pour but dans un premier temps de la confronter dans le monde réel, pas juste par rapport à une perception que vous vous faites, mais en observant ce qui se passe quand vous placez votre idée business dans le monde réel.

C’est sur que vouloir créer une entreprise est une bonne chose, mais pour faire quoi ?

Ca c’est la question que beaucoup de chômeurs ou de salariés vivant la frustration se posent.

Mais il est peu probable que ces personnes se réveillent un matin, en disant: “j’ai trouvé l’idée business super originale !”

Trouver l’idée business spectaculaire

Citation croire en soi, proverbe confiance en soi, citation motivante, citation motivation, citation positive, pensée positive, proverbe motivant, pensée croire en soi

Trouver une idée business

Le point de départ n’est pas une idée business spectaculaire, ça c’est une utopie !

Une bonne idée est une idée qui ne se voit pas.

Votre idée ne vous sera pas servie sur un plateau, il vous faut la chercher, et comment trouver la bonne idée business ?

La première réponse est d’être observateur !

Ouvrez vos yeux et vos oreilles pour être à l’affut des tendances et des problèmes de consommateurs.

Ce qui compte ce n’est pas l’objet de l’entrepreneuriat c’est votre démarche d’entreprendre.

Observez les dernières tendances qui se sont développées dernièrement, les start-ups qui ont lancé un produit en répondant à un problème existant. De ce problème en ressortait un besoin.

Par exemple Uber est né, car son fondateur n’arrivait pas à trouver de taxi, et il s’est dit qu’une application répondrait à un besoin.

Trouver l’idée business qui révolutionne le monde ?

Tous les entrepreneurs n’ont pas révolutionné leur époque, ils ont juste su se distinguer différemment en innovant.

Et innover n’est pas juste qu’une question de technologie.

Même si l’utilisation d’internet a permis de modifier les comportements et les besoins des individus, cela consiste surtout de proposer sous une autre forme, un autre prix, un autre service plus adapté à une clientèle.

Pour trouver une idée business, soyez à l’écoute de votre environnement et de ses besoins spécifiques.

Il est important de comprendre les innovations et la façon dont vous pouvez les exploiter avant tout le monde.

Cherchez à comprendre les besoins, de cela il en ressortira des idées, et assemblez-les avec celles déjà existantes.

Révolutionnez donc la qualité du service plutôt que le service en soi.

Trouver l’idée business qui vous ressemble

citation impossible, Citation croire en soi, proverbe confiance en soi, citation motivante, citation motivation, citation positive, pensée positive, proverbe motivant, pensée croire en soi

Trouver une idée business

Une fois que vous aurez des pistes d’idée business, une des choses les plus importantes est de choisir l’idée qui vous ressemble.

Le plus important dans votre projet, c’est vous !

Vous êtes avant tout l’ambassadeur de votre propre projet, et ce qui compte c’est l’énergie et l’enthousiasme que vous mettez dans la réalisation de votre idée.

Elle doit être en adéquation avec votre personnalité.

Votre idée business doit correspondre avec ce qui vous passionne, ce qui vous aimez, car vous serez porté par votre désir de réussir et de la rendre accessible au plus grand nombre.

Mais il vous faut aussi être conscient de votre talent et donc avoir confiance en vous et vos idées pour les imposer aux autres.

Il est primordial que vous vous connaissiez vous-même.

  • Demandez-vous quelles sont vos valeurs ?
  • Quels sont vos besoins ?
  • Quelles sont vos aspirations ?
  • Quels sont vos centres d’intérêt ?
  • Qu’est-ce qui vous motive ?
  • Quelles sont vos compétences ?
  • Quel est votre savoir-faire ?
  • Qu’est-ce que vous pourriez apporter de différent ?

Vous connaître est la première chose à faire avant d’entreprendre.

Car c’est votre personnalité et votre histoire qui apportera quelque chose de différent de ceux qui ont le même talent que vous.

Et c’est ce qui constituera l’ADN de votre projet.

Trouver l’idée business qui fera de vous une personne avec un beau portefeuille rempli

Gardez surtout à l’esprit une chose, n’écoutez jamais vos clients potentiels vous dirent c’est une bonne idée, ne prenez en compte que les personnes qui vous diront « j’achète ton produit ou ton service ». Un client n’achète pas une idée business, il achète un produit ou un service qui répond à son besoin.

Une idée business, c’est un nouveau produit ou service, une nouvelle manière de proposer un produit ou un service existant.

Comment trouver l’idée business adéquate ?

Il est possible que vous ayez énormément d’idées et que vous vous posiez la question :

« Quelle idée business choisir ? »

Votre objectif ou votre première action sera de mettre de côté les idées qui vous paraissent les moins intéressantes notamment celles qui sont difficiles à mettre en place, les dangereuses et les non-pertinentes, car votre idée business ne doit être sans barrières et sans limites.

Car des idées vous allez en avoir beaucoup, et c’est parfois ce qui vous empêchera d’aller de l’avant.

Passez le stade de l’idée, car c’est votre projet qui vous aidera à dessiner les contours de votre idée.

Notamment par des analyses de marché, de la concurrence, des comportements des consommateurs, mais aussi par la définition des cibles, du modèle économique, etc.

Il y a de fortes chances que votre première idée business soit la bonne et que la fassiez évoluer à force d’y réfléchir, de la reformuler, et de l’améliorer, et c’est cette remise en question continue qui vous permettra de bien vous lancer.

Trouver une idée business puis la protéger ?

Protéger son idée ou en parler ?

Une dernière chose qui est la question de protéger son idée.

Pour toutes les personnes moyennes ayant des idées, leur obsession première est la protection de leur idée.

Tel gollum qui se recroqueville sur son précieux et qui finit par se terrer dans une grotte sans voir la lumière du jour.

Comprenez que vous aurez besoin de parler de votre idée pour mettre un pas devant l’autre, de toute façon votre idée ne peut pas être protégée, ce qui peut-être protéger c’est la façon de la réaliser et l’aspect que vous allez lui donner.

Quelqu’un pourra toujours copier votre idée, mais votre enthousiasme et votre intelligence à communiquer autour d’elle, votre ambition et l’énergie que vous y placerez pour proposer un produit ou un service qui répond à un besoin qui n’a jamais été satisfait correctement par les idées anciennes d’autres créateurs, elles, seront inimitables.

Alors, passez la première et lancez-vous !

 

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"
Jeunes entrepreneurs qui réussissent : Concept-Store (Sept-Cinq)

Jeunes entrepreneurs qui réussissent : Concept-Store (Sept-Cinq)

Entreprendre et réussir

Selon un sondage de l’OCDE, seulement 15 % des jeunes entrepreneurs ont créer leur société à la sortie de leurs études.

Les raisons :

  • Crise économique,
  • Manque de liquidés,
  • Inexpérience professionnelle,
  • Peur de l’échec,
  • Méconnaissance de l’écosystème entrepreneurial…

En plus de ces nombreux freins s’ajoutent la pression familiale et amicale qui dissuaderait 88 % de ces potentiels jeunes entrepreneurs.

Jeunes entrepreneurs : Force ou handicap ?

Même si les jeunes entrepreneurs manquent logiquement d’expérience, de moyens et de contacts, être jeune entrepreneur est par-dessus tout un atout crucial pour entreprendre.

La jeunesse c’est : la créativité, la prise de risques, l’audace, la maîtrise de la communication digitale.

Les jeunes entrepreneurs qui ont réussi, ont su prendre des risques, ont l’esprit créateur et savent utiliser la nouvelle communication digitale et c’est ça qui les a propulsé vers le succès.

Le développement de l’entrepreneuriat individuel et collectif, dans un contexte de chômage dans lequel nous vivons et notamment chez les jeunes, revêt donc une importance capitale pour l’avenir de la France afin d’assurer l’épanouissement personnel de chacun, la création de nouveaux emplois et la vitalité économique de notre société.

Encore faut-il qu’ils soient bien accompagner pour trouver leur voie, trouver leur épanouissement, et trouver l’idée qui les motivera assez pour surmonter tous les futurs obstacles qu’ils rencontreront.

Si entreprendre n’a jamais était autant à la mode à notre époque, notamment grâce au statut d’auto-entrepreneur, encore trop peu de jeunes entrepreneurs potentiels se dirigent vers l’entrepreneuriat.

48% des jeunes diplômés indiquent souhaiter créer un jour une entreprise, ils sont seulement 1% à sauter le pas selon un article de latribune.

“D’ailleurs, les jeunes entrepreneurs n’ont pas à rougir des résultats de leurs entreprises : 59 % d’entre elles dépassent les 3 années d’existence.”

Cependant je suis persuadé que cette tendance est voué à évoluer au fur et à mesure que les années passeront…

 

D’ici là voici une interview qui vous fera surement changer d’avis sur l’entrepreneuriat et notamment si vous êtes plus jeune.

A lire aussi :

Il a osé… se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Entrepreneuriat : La réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Être entrepreneur et réussir en France

Ils ont osé… créer une startup et lever 500 000€ : le cas de swapcard

Devenir coach oui, mais comment se vendre ensuite ?

Se reconvertir pour être coach : Bonne ou Mauvaise idée ?