Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Entreprendre et réussir reconversion professionnelle

Au moment, où vous lisez cet article, vous êtes peut-être assis à votre bureau ou sur votre canapé et recherchez une idée de projet professionnel pour pouvoir quitter votre job.

Vous voulez peut-être trouver un projet à faire avant de démissionner. Et une fois que vous aurez trouvé une idée de projet, vous pourrez enfin quitter votre job ou vous lancer dans votre propre création d’entreprises.

Je le sais, car je suis aussi passé par là.

Vous voulez construire un projet qui vous correspond, mais c’est là que ça bloque ? Il vous manque quelque chose. Quelque chose de simple, mais de difficile à formaliser. Et vous vous demandez quel projet professionnel choisir ? Mais vous manquez d’idée de projet.

Pour finalement abandonner en vous disant que vous n’êtes pas un créateur. Que vous n’avez pas de bonnes idées et que vous êtes condamnés à rester dans votre situation.

Laissez-moi vous aider, cher lecteur !

Des idées de projet, il y en a partout !

Avant de commencer, laissez-moi vous dire que des possibilités de création d’entreprises ou pour se créer un emploi, il y en a beaucoup plus que vous ne le pensez.

Mettez de côté vos idées reçues défaitistes en vous disant que « ça n’est pas pour vous », « que vous êtes né comme ça », etc. Car en faisant cela vous crée des barrières mentales et vous vous mettez en prison sans rien faire de mal.

Quelle idée de projet ?

Chercher sur internet et taper : « trouver son projet professionnel » pour rechercher de nouvelles idées n’est peut-être pas la meilleure solution pour trouver une idée de projet personnel.

Car votre idée de projet professionnel doit avant tout être une idée de projet personnel. Cette idée doit correspondre à vos envies, à vos besoins, à vos valeurs, à VOUS !

Je sais que c’est anxiogène de ne pas savoir quoi faire de sa vie professionnelle. Je le sais, je suis passé par là. Je me disais : « je ne sais pas quoi faire, je n’ai aucune idée de ce que je veux faire plus tard ni aucune idée de métier ! ».

Dans ce genre de cas, on a envie d’autre chose qu’un job alimentaire, mais on n’a aucune idée de quoi faire exactement, ou une idée de projet vague qui ne mènera nulle part.

La bonne nouvelle c’est qu’il y a un processus qui vous permettra de trouver une idée de projet.

Soyez attentif à ce qui va suivre !

Comment trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées ?

Vous sentez-vous bloqué dans votre job actuel parce que vous n’avez aucune idée de projet professionnel pour la suite ?

Et voulez-vous savoir combien d’idée de projet professionnel je vais vous donner dans cette vidéo ?

Zéro !

Pour être transparent avec vous, je ne pense pas que trouver une idée de projet professionnel provenant de quelqu’un d’autre que vous, vous amènera bien loin.

En revanche, je vais vous donner 3 conseils pour trouver une idée de projet professionnel.

Plutôt que de chercher à comprendre ce qu’il se cache derrière le manque d’idées, je vais vous apprendre comment né une idée.

Trouver une idée de projet professionnel
Trouver une idée de projet professionnel

1- Comment né une idée de projet professionnel

On a déjà tous entendu des histoires où une personne a eu un déclic et à trouver une idée de projet professionnel qui lui a fait changer de vie.

Et ce qui nous amène à penser que les bonnes idées sont le résultat d’un brillant talent exceptionnel ou d’une chance hasardeuse.

C’est faux !

La première chose que vous devez absolument faire est de libérer de l’espace mental.

Pour trouver une idée, il faut savoir comment naissent les idées dans votre tête. Les idées sont des pensées qui surgissent comme des fenêtres pop-up dans votre inconscient à un moment où vous avez permis à votre esprit de vous parler.

Mais pour lui donner la permission, vous devez d’abord lui laisser un espace de discussion mentale pour qu’il puisse s’exprimer.

Les meilleures idées qui j’ai eues, sont toutes venues à un moment où j’étais serein et mentalement disponible, c’est-à-dire que je ne faisais RIEN !

Pas de musique, pas de télé, pas d’internet, pas d’échanges avec quelqu’un d’autre, aucun stimulus externe ! RIEN !

Ces stimulus peuvent à la fois vous inspirer si vous êtes attentif à ce qui vous entoure, mais peuvent également bloquer toute nouvelle idée.

Surtout si ces stimulus sont des contenus médiocres.

Si vous devez être stimulé par ce qui vous entoure, nourrissez votre esprit de contenus réellement intéressants afin d’avoir de bonnes idées.

Créez ainsi un espace de discussion mentale avec votre esprit afin qu’il puisse s’exprimer pour trouver une idée.

Pour cela, trouvez le bon équilibre entre inspiration et espace mental.

Soyez attentif !

Une idée née grâce à votre environnement, ce qui vous entoure.

Une idée née en écoutant, en observant, en échangeant avec les autres, voire même en lisant.

J’ai constaté que les personnes qui se sentaient bloquées ne lisaient pas assez ou n’étaient pas assez curieuses de partir en exploration.

Une idée de projet professionnel a besoin de deux facteurs clés pour que vous la preniez en compte.

Le besoin et l’opportunité face à un potentiel problème.

Les meilleures idées de projet font toutes face à un problème

Si vous identifiez un problème, vous serez moins dans l’autocritique ou à vous mettre la pression inutilement.

Au contraire, vous évaluerez la grandeur de l’opportunité.

Si vous observez suffisamment votre environnement extérieur, les personnes autour de vous, et ce qu’il se passe, ça sera facile pour vous d’identifier le problème et votre esprit vous aidera à créer tout naturellement des solutions.

Soyez-en convaincu, car vous savez que l’être humain a cette facilité à trouver des problèmes.

Fiez-vous donc à cette capacité naturelle et laissez les solutions venir à vous.

Trouver l’idée parfaite

Beaucoup d’entre nous ne veulent pas seulement trouver une idée, mais veulent trouver une bonne idée. Mais qu’est-ce que c’est « trouver une bonne idée » ?  Une idée qui permet d’être riche ? D’être libre ? D’être superman ?

Nous serons d’accord qu’une bonne idée est une idée qui permet d’atteindre nos propres objectifs.

Parfois, vous aurez le sentiment que l’idée que vous venez de trouver vous mènera à une vie idéale. Ce qui peut être faux.

Il arrive qu’on se dise que cette idée fonctionnera et que nous sommes persuadés que c’est la meilleure.

Et d’autres fois, vous vous convaincrez que l’idée que vous venez de trouver est mauvaise parce que vous avez peur d’échouer… ou de réussir.

Ce questionnement qui engendre des doutes et des fantasmes est tout à fait normal, nous sommes humains après tout.

Pour être sûr que votre idée est la bonne, vous avez besoin d’être pragmatique et d’être dans les faits, donc vous devez la tester.

Là vous saurez si vous avez trouvé une idée de projet intéressante pour atteindre vos objectifs ou non.

Mais pour ça, lisez, parlez, échangez, écoutez et arrêtez de courir après l’idée parfaite.

Car vous ne pourrez valider votre idée de projet professionnel qu’en la mettant en pratique dans le monde réel avec des personnes réelles.

La pire chose à faire est de passer trop de temps à perfectionner votre idée de projet sans avoir fait des tests ou rencontrer d’autres personnes pour la confronter à la réalité.

Évitez de faire partie de ces personnes qui pensent trop et ne jamais passer à l’action.

Trouver un projet à faire

Le problème, ça n’est pas votre manque d’idées de projet professionnel (et vous voyez j’identifie un problème) le problème c’est que vous tuez l’idée avant même de l’expérimenter, car vous vous dites que « ça n’est pas un métier » ou « je ne pourrais jamais en vivre ».

Ah bon ! Comment vous le savez ?

  • Des modèles économiques pour augmenter votre revenu, il y en a des dizaines !
  • Des scénarios pour développer votre idée de projet professionnel en parallèle de votre job ou de vos études, il en existe des dizaines !

C’est le manque d’observations, d’informations et de connaissances qui vous font penser ça, alors développez votre capacité à observer, à analyser, à interpréter ou à créer et on se donne rdv dans 6 mois !

Il vous faut élargir votre vision restreinte de la naissance d’une idée de projet professionnel et pour cela, allez échanger avec des personnes qui ont déjà changé de métier, des personnes qui ont osé se reconvertir, des personnes qui ont quitté leur job pour créer leur activité.

Vous en trouverez des témoignages de personnes sur le groupe Facebook les voies des multipotentiels et sur ma chaîne YouTube.

Alors, allez-y !

2 – Une idée de projet professionnel cohérente

J’ai tendance à dire que si vous bloquez, c’est que vous êtes incohérent.

Quand une idée, une personne, une action vous bloque, c’est que cette idée, cette personne, cette action est incohérente avec ce que vous êtes. Donc vos valeurs, votre vision, votre personnalité, etc.

La plupart des personnes vont opter pour une reconversion professionnelle identique au métier qu’elles connaissent déjà et qui ne les épanouit pas.

Positionnez-vous sur des compétences, connaissances et tâches pour lesquelles vous prenez plaisir.

Exercice pour trouver une idée de projet professionnel

Donc je vais vous inviter à prendre un stylo, une feuille et à lister

  • Toutes les expériences professionnelles où vous avez été satisfait de vous ?
  • Tout ce que vous avez apprécié apprendre ces dernières années ? Listez tous les thèmes.
  • Tout ce qui vous a fait vibrer ? Un projet, un échange, un événement, etc.
  • Toutes les sources de plaisir dans vos expériences professionnelles ?
  • Et toutes les compétences où vous avez pris plaisir à les mettre en pratique ?

Pourquoi vous ne trouvez pas d’idées finalement ?

Une compétence c’est un savoir-faire et il faut bien la distinguer avec une tâche.

Car il y a beaucoup de professionnels de la reconversion qui ne savent pas faire la distinction entre une compétence et une tâche.

Et dans les compétences, il y a les compétences techniques et les compétences douces.

  • Coder, c’est une compétence technique.
  • Organiser, c’est une compétence douce qui peut-être associer de la technicité.

Vous voyez la nuance ?!

Une de mes compétences douces, c’est “former” et ma compétence technique c’est la “conception pédagogique”.

Et les tâches liées à la conception pédagogique c’est “l’analyse de l’existant par des recherches”, “la réalisation d’un story-board pédagogique”, “le design du contenu”, etc.

Ça, ce sont des tâches, donc si vous bloquez pour identifier vos talents et ce que j’appelle votre zone d’excellence, c’est aussi à cause de cette confusion.

Une fois que vous aurez fait tout ça :

  • Identifiez des thèmes.
  • Regroupez tout ça.
  • Puis voyez quelles sont les idées qui reviennent souvent.
  • Transformez ensuite ces idées en idée de projet professionnel puis en projet concret.
Trouver une idée de projet professionnel
Trouver une idée de projet professionnel

3- Oser valoriser votre idée de projet

On a trop tendance à croire que pour trouver une idée de projet professionnel il faut que ça soit difficile, douloureux et compliqué.

C’est faux !

Je vais vous présenter d’autres points à prendre en compte pour trouver une idée de projet professionnel.

L’apprentissage

Je parlais d’apprentissage tout à l’heure.

Nous avons tendance à oublier qu’une idée doit correspondre à quelque chose que nous savons et voulons faire. Cette idée est une pensée qui est actionnable. C’est-à-dire qu’une idée n’a de valeur qui si vous êtes dans l’action.

  • Quelles connaissances, quelles compétences voulez-vous apprendre ?

J’ai appris à concevoir des cours captivants et efficaces pour des étudiants comme j’aurai aimé avoir quand j’étais étudiant.

Résultat : j’ai eu des notes de partielles et TD excellentes.

L’apprentissage peut-être un moyen extrêmement enrichissant pour trouver une idée de projet professionnel même si vous êtes débutant.

La chose la plus enrichissante pour moi est d’apprendre de nouvelles compétences et de savoir d’où je pars et de réfléchir à comment je pourrai investir plus de temps à la pratique pour devenir meilleur.

Je pense que le conseil que je vous partagerai c’est : donnez-vous du temps surtout lorsqu’il s’agit d’apprendre une nouvelle compétence.

Vous serez peut-être découragé par votre niveau au début, mais dans un an, vous serez probablement impressionné par le chemin parcouru.

L’émotion

Une autre façon de trouver une idée de projet professionnel est de savoir ce qui vous fait vibrer émotionnellement.

Pour réussir à long terme, il est important de démarrer un projet professionnel en parallèle de son job qui nous mobilise vraiment.

Sinon il sera difficile à l’avenir de trouver la volonté et l’énergie de travailler pendant votre temps libre.

Et si vous voulez rester cohérent dans votre projet, il est nécessaire de préserver votre énergie, votre volonté donc votre discipline.

Je porte de l’amour à ce que je fais, j’aime ce que je fais, c’est ça qui me permet de continuer à faire ce que je fais depuis 2014.

Et l’amour que j’ai pour mon projet me porte pour faire de grandes choses.

La thérapie

Un autre moyen pour trouver une idée de projet professionnel c’est ce que ça vous apporte.

Peut-être que vous vous dites que prendre du temps hors de votre travail pour vous consacrer à un projet professionnel est épuisant, éprouvant, énergivore… mais ça peut aussi être l’inverse.

Si vous prenez plaisir à vous impliquer dans ce projet, ça vous fera du bien !

Si ce projet vous fournit de l’énergie, cela aura comme un effet thérapeutique sur vous.

Ça sera beaucoup plus facile pour vous de trouver le temps pour vous y consacrer.

Et inutile de le rappeler que c’est important de vous amuser.

Le fait d’être un adulte ne doit pas vous empêcher de vous amuser.

  • Quand je suis en formation, je prends plaisir !
  • Quand je coache, je prends plaisir !
  • Quand je fais des TD ou des cours, je prends plaisir !

Et je m’amuse à enseigner ou à former.

Pour moi, le plus important pour trouver une idée de projet professionnel c’est de s’amuser et prendre plaisir quel que soit l’idée, quel que soit votre projet, quel que soit la situation.

Pour passer à l’action et trouver une idée de projet professionnel

Pour finir, je vous invite à faire cette première action :

Si vous voulez être sûr de réussir à trouver une idée de projet professionnel, il vous faut intégrer ce moment de réflexion dans votre planning.

Si autant de gens n’arrivent pas à tenir leurs résolutions en début d’année c’est parce qu’elles n’intègrent pas cette résolution dans leurs plannings.

Pour trouver une idée de projet professionnel, c’est pareil !

Alors, prenez votre planning, votre agenda smartphone ou votre agenda papier et inscrivez-y dedans un moment de 30 minutes de réflexion où vous ne ferez que ça.

Moi j’avais appelé ce moment-là, « l’heure de briller ».

Vous pouvez l’appeler “l’heure de réflexion, de joie, l’heure de se faire plaisir, etc.”

Et on se donne rdv dans 6 mois !

Voilà, j’espère que ces 3 conseils vous aideront à trouver une idée de projet professionnel.

Pour aller plus loin :

Si vous voulez accélérer le processus pour trouver une idée de projet professionnel et tester la faisabilité de vos idées, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Pas encore prêt pour être coaché ?

Recevez le guide ultime pour trouver le job idéal à coup sûr. Inscrivez-vous en cliquant sur l’image en-dessous.

A lire aussi :

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Trouver un objectif de vie : Les 3 seules clés que vous devriez utiliser

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

TROUVER SA VOIE : savoir que l’on est sur le BON CHEMIN

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Entreprendre et réussir

Dans le cadre du salon SME où j’interviendrai lors d’une conférence sur le “social selling” et les réseaux sociaux le mardi 25 octobre à 14h, je vous partage cette astuce pour trouver une idée de boite qui déboîte et démarrer une entreprise.

Cliquez ici pour retirer ton invitation.

En France, l’entrepreneuriat ne fait pas encore l’unanimité.

Et beaucoup de personnes pensent que démarrer une entreprise est un truc mystérieux.

Peut-être que comme ces personnes vous savez que vous n’êtes pas fait pour le salariat.

Vous savez que vous voulez démarrer une entreprise, mais vous ne savez pas par où commencer.

Dans cet article, je vais partager avec vous ce que je propose à mes clients pour les aider à trouver des idées et la manière dont vous pouvez faire pour ensuite agir.

Le bon moment pour démarrer une entreprise, c’est aujourd’hui

trouver sa voie citation, trouver son chemin, trouver sa vocation citation, trouver sa mission de vie citation, la solution est en vous citation, la solution est en vous, comment trouver sa voie, comment savoir que l'on est sur le bon chemin, 15 signes qui prouvent que vous êtes sur le bon chemin

démarrer une entreprise

Avant ça, sachez qu’il n’y a pas de bon moment pour démarrer une entreprise.

Car, tout simplement il n’y a pas de mauvais moment pour entreprendre.

Dans les périodes économiques stables et positives, les gens ont de l’argent et vont chercher à le dépenser.

On est d’accord ?

Mais dans des périodes de crise, c’est bénéfique d’en lancer une car :

  • d’une les gens attendent que ça aille mieux pour se lancer
  • et de deux si vous proposez un produit en réponse à la crise, vous vous ferez remarquer.

J’admire les autres, moi j’ai peur de démarrer une entreprise

Il y a entre 500000 et 600000 entreprises qui se créent chaque année en France.

Il y a probablement des millions d’autres Français qui rêveraient de démarrer une entreprise.

Et ils ne le font pas.

Tout le monde a ses propres blocages et obstacles et c’est ce qui vous empêche de vous lancer.

La plupart des gens ont peur de commencer.

Ils peuvent craindre l’inconnu ou l’échec, voire le succès.

Dois-je réinventer la roue pour démarrer une entreprise

D’autres s’empêchent de commencer, car ils sont étouffés dans cette fausse croyance qu’il faille l’idée parfaite, une nouvelle invention ou un service unique pour se lancer.

En d’autres termes, ils pensent qu’ils doivent réinventer la roue.

Mais à moins que vous ne soyez un génie technologique – un autre Bill Gates ou Steve Jobs – essayer de réinventer la roue est une grande perte de temps. 

Vous devriez toujours vous demander :

  • “Comment puis-je améliorer ceci ou cela ?
  • “Est-ce que je peux faire mieux ou différemment de l’autre gars là-bas?”
  • “Y at-il des parts de marché délaissées qui ouvriraient la porte à une autre boite dans ce secteur?”

Le truc pour obtenir plus d’idée

Voici donc le truc que j’utilise.

  • Tout d’abord, prenez une feuille de papier et, à travers le haut, écrivez “en ce qui me concerne”.
  • Énumérez cinq à sept choses sur vous-même – les choses que vous aimez faire ou dans lesquelles vous êtes vraiment bon, les choses personnelles.
  • Votre liste pourrait inclure: “Je suis bon pour apporter mes idées, j’adore trouver des solutions, etc.”.
  • Écrivez simplement ce qui vous vient à l’esprit, ce n’est pas grave si ça n’a pas énormément de sens.
  • Une fois que vous avez votre liste, numérotez chaque élément trouvé.
  • De l’autre côté du document, énumérez toutes les choses pour lesquels vous ne vous trouvez pas bon ou que vous n’aimez pas faire.

Peut-être que vous aimez vendre, mais vous n’aimez pas faire de porte à porte ou vous n’aimez pas parler en public ou vous ne voulez pas voyager.

Ne réfléchissez pas trop, écrivez simplement vos pensées.

Lorsque vous avez terminé, demandez-vous:

  • “S’il y existait trois à cinq produits ou services qui amélioreraient ma vie personnelle, qu’est-ce que ce seraient ?”

Votre vie personnelle actuelle en tant qu’homme/femme, mari/épouse, père/mère, épouse, etc.

Identifiez quels types de produits ou de services pourraient :

– vous rendre la vie plus simple et plus heureuse

– vous rendrez plus productif, plus efficace

– ou vous donner plus de temps.

  • Ensuite, posez-vous les mêmes questions concernant votre vie professionnelle.
  • Identifiez ce que vous aimez faire et ce vous détestez faire ainsi que les caractéristiques que vos collègues aiment et déteste de vous.
  • Enfin, demandez-vous pourquoi vous cherchez à démarrer une entreprise.
  • Puis, lorsque vous avez terminé, cherchez un modèle d’entreprise à développer.

C’est l’histoire de deux gars qui ont démarré une boite

 

Ça vous paraît trop compliqué ou trop simpliste ?

Fin du salariat : se reconvertir avant le gong

Démarrer une entreprise

OK ! Laissez-moi vous partager cette histoire de démarrage d’entreprise qui servira de très bon exemple pour illustrer l’exercice ci-dessus.

Il y a de nombreuses années, dans un quartier d’affaires deux jeunes salariés ont eu une idée.

Autour de leur lieu de travail, il n’y avait pas beaucoup de fast-food.

La plupart étaient dans la petite zone piétonne commerçante beaucoup plus loin.

Ces deux jeunes salariés trouvaient frustrant de se contenter de la cantine, car la galerie piétonne était trop loin.

Un jour, ils en ont eu marre de manger la même chose, l’un d’eux a dit à l’autre ; « Ça ne serait pas juste trop bien si nous pouvions être livrés au bureau les plats des restaurants qu’on veut ? »

Ils ont donc travaillé leur idée, ils se sont formés et ont commencé dans les guides de démarrages d’entreprises et commencés une entreprise de livraison de restaurants.

Pariez sur votre avenir

À ce jour, leur entreprise a livré plus de 15 millions de personnes!

Leur business ne part pas d’une idée compliquée ni d’une idée originale. Ils ont juste écouté leurs propres frustrations, leurs propres besoins et ont décidé d’agir en contrepartie.

Ils n’étaient pas les seuls à se plaindre du manque de choix lors de leur pause-déjeuner.

Et comme eux, des millions de travailleurs n’ont pas plus de 30 minutes le midi.

Alors, qu’ils pensaient répondre à des besoins personnels, ils se sont rendu compte qu’ils répondaient à un besoin général.

Prendre en compte et écouter vos propres frustrations est une manière de trouver des idées de business.

Les opportunités sont là, il suffit juste de les rechercher.

Si votre cerveau est toujours en mode idée, sûrement les idées s’entrechoquent entre elles et peu importe leur provenance que ça soit de vos recherches ou de vos lectures.

Par exemple, si vous lisez un article le réchauffement climatique, et si vous pensiez déjà à l’entrepreneuriat, vous pourriez vous dire: «Hey ! Il y a peut-être une opportunité pour moi de faire quelque chose pour ma planète. Je devrais commencer à y travailler ».

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, je ne peux que vous inviter à vous rendre à des événements d’entrepreneurs.

Vous vous rendrez compte par vous-même que ce sont des personnes comme vous qui ont su se faire confiance.

Rendez-vous ce lundi et mardi au salon SME, cliquez ici pour retirer votre invitation.

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de création d’entreprise et que vous voulez développer votre état d’esprit d’entrepreneur, pensez au coaching, contactez Jordane et demander votre séance découverte.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi :

Switch & Shine; Ép 1 : Quitter son job pour entreprendre

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Interview: Apprendre à se connaître avant d’entreprendre; Joanna Quélen

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

 

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

trouver sa voie

Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire part d’une de mes réflexions sur un point qui empêche beaucoup de personnes de trouver des idées de reconversion ou de création d’entreprises.

Ma réflexion provient d’une discussion avec une amie.

Un jour, cette amie me raconte que, la veille, elle a suivi une conférence.

Parmi les participants, une personne demanda à un des conférenciers « comment être sûr de trouver des idées qui marchent ? ».

Vous savez ce que le type lui a répondu ?

« Ne t’ennuie pas à trouver de nouvelles idées, prends ce qui se fait aux États-Unis, copie-le et colle-le en France ».

J’ai à la fois été d’accord et blasé de la réponse.

D’accord pour la simple et bonne raison que lorsque l’on voit les entreprises qui marchent chez nous, effectivement pour beaucoup ce sont des concepts qui viennent d’ailleurs.

  • Colombus Café dont le concept a été inspiré de Starbuck Café
  • Les food-trucks qui historiquement, sont nés grâce à Charles Goodnight qui a mis au point le « chuckwagon » utilisé pour restaurer les migrants vers le nord des États-Unis.
  • Les bars à chats que l’on voit de plus en plus et dont le concept est importé directement du Japon. Quand j’y étais, j’ai d’ailleurs passé beaucoup de temps dedans.
  • Pareil pour les bentos qui sont des lunch boxes ou plus simplement des boîtes dans lequel tu mets ton casse-croûte du midi. Et ça vient aussi du Japon.
  • Et je ne parle pas de la musique avec tous ces artistes français qui copie-collent la musique d’autres pays en faisant des reprises très souvent ratées.

Pourquoi copier les autres est une fausse bonne idée ?

Mieux vaut faire des choses minimes que de ne rien faire du tout. Citation proverbe chinois, proverbe chinois, sagesse chinoise, citation motivation, citation confiance en soi, citation confiance, citation inspirante, citation motivation.

Et pourquoi à côté de ça j’étais blasé ?

Parce qu’inciter les gens à copier les autres ou ce qui fonctionne ailleurs, c’est aller dans le sens de cette croyance populaire française que la créativité c’est réservé à l’art.

Le fait de copier les autres coupe celui qui copie une idée de sa créativité.

Copier, ça empêche d’innover, à savoir créer à partir de zéro.

On peut s’inspirer d’un concept et apporter ses propres idées.

Mais copier les autres, c’est mettre de côté son imagination et sa créativité.

Malheureusement, en France on a du mal avec le terme “créativité”.

Beaucoup de personnes pensent ne pas être créatives.

Automatiquement elles associent la créativité à l’art.

Et quand on pense à l’art, on pense à des écrivains, des peintres, des chanteurs lyrics, des réalisateurs, des architectes, etc.

OK, ça fait partie de notre patrimoine français.

Mais il n’y a pas que ça !

Et effectivement, dans ce sens, je comprends mieux pourquoi autant de personnes orientent leur regard vers l’extérieur pour trouver de nouvelles idées.

Pourquoi s’inspirer des autres est une meilleure idée ?

Et je reviens d’ailleurs sur le point pour lequel j’étais d’accord.

Voir ce qui se fait ailleurs est effectivement l’une des meilleures façons de trouver une idée et de la concrétiser en projet à succès.

Y a juste à reproduire.

Mais d’un côté, c’est faire ce que font les Chinois qui eux, ne faisaient que copier les autres.

Aujourd’hui, ça commence à changer.

Pour faire court, la culture chinoise et leur régime ne les poussaient pas jadis à la créativité, ce qui relevait d’une manière simpliste à un manque de confiance en leur créativité.

C’est pour cette raison que beaucoup d’entre eux se sont mis à apprendre l’anglais et à sortir de leur pays.

Jetez un œil à ce qui se fait en France.

Copier les autres qui réussissent : la recette du succès ?

Citation succès, citation bonheur, citation réussite, citation confiance en soi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation changer de métier, citation changer de travail, citation changer de job, citation réussir, citation gagner, citation sur le succès, citation sur le bonheur

La plupart des entrepreneurs français qui ont réussi aujourd’hui ont appris ce qui se fait outre-Atlantique, ou se sont inspirés de ce qui se fait outre-Atlantique, ou sont influencés par ce qui se fait outre-Atlantique.

Il n’y a qu’à voir les Youtubeurs… tous ce sont inspirés ou ont copié-collé Pewdiepie, Ray William Johnson, Freddie Wong ou Casey Neistat.

Et que dire de ceux qui ont copié-collé Tim Ferris avec son livre la semaine de 4H ou encore Anthony Robbins qui est un motivateur américain connu.

Si je vous parle de tout ça, c’est que parler et comprendre l’anglais vous fait, en effet, partir avec un certain avantage surtout si vous êtes en manque d’idée ou que vous voulez mettre en place des techniques marketing qui cartonnent.

Vous obtenez un avantage, car vous serez en avance sur vos compatriotes qui eux attendront la sortie en Français de tel bouquin, ou l’adaptation française de telle formation…

Ne pas s’instruire ou rester passif ?

Lire des journaux, des blogs, des livres en anglais ou regarder des vidéos en anglais vous permet d’élargir votre champ des possibles, car quand vous voyez qu’il est possible de faire telle chose, c’est là que vous vous dites que c’est possible et que ça le sera aussi pour vous.

Les Américains ont cet avantage sur nous de ne pas considérer la créativité comme quelque chose d’inaccessible et c’est aussi pour cette raison que l’on copie-colle souvent ce qu’ils font.

Contrairement à nous où l’on est très peu à faire confiance en notre créativité.

On pense que ça ne sera pas assez bien, pas assez élaboré, pas assez esthétique, etc.

Je n’ai pas d’idées

D’où le nombre incroyable de personnes qui me contactent et qui veulent se lancer dans un projet de création d’entreprises, mais qui attendent l’idée parfaite.

Si vous ne faites pas confiance en votre créativité, alors apprenez l’anglais, maîtrisez-le, partez en exploration aux États-Unis ou ailleurs et importez un concept qui vous parle.

Inspirez-vous, mais ne copiez pas.

Dans tous les cas, apprendre l’anglais vous ouvrira des portes.

L’anglais pour élargir l’horizon

Vous serez ouvert à d’autres mentalités, d’autres courants, d’autres philosophies, d’autres points de vue, d’autres savoirs.

Vous ne serez pas cantonné à cette mentalité française qui parfois peut se montrer trop réductrice, trop pessimiste, trop réticente au changement et ainsi à l’innovation.

Si je suis parti de France pour me former au Canada c’était pour bénéficier de cette mentalité américaine qui fait confiance en sa créativité.

Qui est décomplexé du marketing, de la vente, de l’argent comme ça n’est pas le cas en France.

Mais surtout pour bénéficier d’une mentalité qui accepte à la fois l’aspect intellectuel, mais aussi l’aspect émotionnel et intuitif, dont ces deux derniers aspects sont beaucoup trop mis de côté chez nous.

Alors qu’on a tous des émotions, on est tous dotés d’intuitions.

Des émotions et des intuitions qui sont nécessaires à notre imagination et dont l’imagination est le moteur de la créativité.

Ne vous déconnectez donc pas de votre créativité en pompant ce que font les autres.

Inspirez-vous et exprimez ce qu’il y a de plus unique en vous.

Car si vous êtes ouvert sur vous-même et à ce qui vous entoure, vous ferez beaucoup plus confiance en votre créativité et donc vous vous ferez beaucoup plus confiance.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.
Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Entreprendre et réussir

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

  • Vous êtes salariés et vous pensez de plus en plus à quitter votre boulot pour entreprendre ?
  • L’idée d’être le seul maître à bord de votre navire vous obsède un peu plus chaque jour ?
  • Vous en avez marre d’avoir à rendre des comptes à un petit chef qui ne sait pas exploiter votre potentiel ?

Je comprends j’ai moi-même été dans ce cas.

Personnellement ça fait depuis 2014, que je mange, bois, vis entrepreneuriat.

L’entrepreneuriat est aujourd’hui une grande tendance, tout le monde veut entreprendre, mais tout le monde ne réussit pas, et la création d’entreprise est un léger avant-goût de ce qui vous attend.

Si vous rêvez de licornes avec vos yeux pleins de paillettes lorsque vous entendez les success-stories d’entrepreneurs qui réussissent et que vous fantasmez de tout plaquer pour entreprendre, revenez avec nous !

L’entrepreneuriat c’est une course de fond qui testera votre capacité de résistance et de résilience.

Et monter son entreprise peut être comparée à une épreuve de qualification dans laquelle seuls ceux et celles qui auront réussi cette épreuve sans se noyer dans un verre d’eau pourront rester dans la compétition.

Une fois après avoir passé le cap plus ou moins douloureux de la création d’entreprise.

Il convient donc pour vous de vous lancer en restant objectif et en gardant une représentation collée à la réalité.

Ça n’est pas si compliqué que ça, ça n’est pas facile non plus, cela demande d’être pragmatique et de se déconditionner de vos vieilles habitudes de salarié.

J’ai aujourd’hui envie de vous partager 7 défis à surmonter avant de monter son entreprise

7 défis à surmonter avant de monter son entreprise :

1er défi : Votre idée de départ ne sera pas forcément la bonne

Monter son entreprise : 7 défis à surmonter

Monter son entreprise : 7 défis à surmonter

Si vous êtes abonné aux magazines ou sites sur l’entrepreneuriat dont leur but est de transformer votre frustration en fantasme, vous avez dû lire que le point de départ avant de monter son entreprise, est une idée incroyable.

C’est une idée paradoxale dont vous vérifierez le contraire bien plus tard.

En réalité, vous vous en rendrez compte lorsque vous confronterez votre idée à la réalité et que vous découvrirez que vos clients potentiels ne vont pas dans votre sens.

Cela ne signifie pas que votre idée est mauvaise ou pas, c’est qu’il est très rare que votre idée de départ fonctionne du premier coup.

Votre boulot d’entrepreneur est de trouver le moyen de tester vos idées en vous coûtant un minimum de temps et d’argent.

L’entrepreneuriat est une science expérimentale par sa nature même.

Vous aurez donc le choix entre fermer les yeux ou bien respirer un bon coup et vous rendre à l’évidence en rectifiant le tir, afin d’éviter de persévérer dans la même mauvaise direction.

Vous découvrirez votre capacité de résilience et d’adaptation par rapport à ce que le client souhaite vraiment acheter.

Pour cela je vous invite à préparer votre lancement en sondant votre clientèle potentielle et en sondant les problèmes qu’ils vivent.

2ème défi : votre réussite est rarement immédiate

En tant qu’entrepreneur il vous faudra aimer votre nouvelle mère, à savoir l’économie de marché, car c’est elle qui vous nourrira.

Et pour pouvoir vous insérer dans la machine économique, vous devrez la compléter à l’aide de votre business, donc de vos produits et services.

Il faudra donc faire votre trou, et pour cela soyez prêt à vivre et dormir entrepreneuriat.

Vous aurez à surmonter des problèmes techniques, le comportement de vos clients, la concurrence, votre trésorerie, etc… Et la liste est longue.

Mais n’abandonnez jamais, car si vous êtes dans le bon état d’esprit c’est-à-dire que vous êtes orientés solutions et non orientés problème, vous arriverez toujours à rebondir à la suite d’une situation difficile.

3ème défi : votre entourage ne comprendra pas ce que vous faites

citation monter son entreprise, citation création d'entreprise, opportunités, citation confiance en soi, citation croire en soi, citation la solution est en vous, citation qui on est, citation sur soi, citation prendre confiance en soi

Monter son entreprise : 7 défis à surmonter

On est dans un pays où entreprendre n’est pas encore totalement valorisant, on entend encore des phrases à la con du style :

  • ” Mais pourquoi t’as décidé d’entreprendre ?”
  • “Pourquoi tu fais ça ?”
  • “Pourquoi t’as décidé de vivre sans argent ?”

Le métier d’entrepreneur est souvent incompréhensible pour la plupart de votre entourage.

En revanche lorsque vous connaitrez le succès, que vous aurez levé des fonds, que vous aurez des revenus confortables récurrents ou que les médias parleront de vous, on vous enviera, vous aurez le soutien de certains, et vous passerez pour quelqu’un qui vient d’une autre planète.

Par contre si vous vivez des difficultés ou un dépôt de bilan, là vous aurez droit à « ha ba tu vois je te l’avais bien dit ».

Dans certains cas, certaines personnes vous laisseront dans votre trou.

Et en tant qu’entrepreneur c’est là que vous pourrez mettre en avant votre capacité à rebondir après un échec.

En tout cas, gardez à l’esprit qu’il vous faudra au début garder votre projet d’entrepreneuriat pour vous , ou éviter d’en parler à des personnes qui n’ont jamais entrepris de leur vie et qui sèmeront le doute en vous par leur scepticisme.

Seuls ceux et celles qui ont déjà vécu ce que vous vivez sauront être de bons conseils et vous pousseront à aller de l’avant. Pas les autres.

4ème défi : vous ne tiendrez pas vos délais prévus

Tout ce que vous aurez prévu de réaliser prendra plus de temps.

Tous les entrepreneurs vous le diront, c’est très rare de réaliser les différentes étapes de lancement de votre entreprise dans les temps que vous aviez prévu.

Vous pouvez au moins multiplier ce temps par deux.

Vous comptiez signer votre premier client dans les deux mois, vous pouvez en compte quatre.

Vous pensiez vous verser un salaire au bout d’un an, comptez deux ans, peut-être même plus.

Votre mission en tant que futur entrepreneur sera de prévoir la trésorerie en conséquence, car rien ne se passe comme prévu lorsque l’on se met à son compte.

Donc inutile de vous dire que vous ne suivrez pas votre business plan, car entre l’hypothèse et la réalité il existe un monde.

Tout sera plus complexe que sur le papier, car les imprévus viendront vous rendre visite.

À vous de vous faire avec l’idée de gérer les imprévus, votre stress et de garder le cap pour éviter la dérive.

5ème défi : vous travaillerez gratuitement au début

citation trouver sa voie, citation monter sa boite, citation monter son entreprise, citation création d'entreprise, citation trouver sa raison d'être, citation trouver sa vocation, citation trouver sa mission de vie, citation reconversion professionnelle, citation changer de métier, citation changer de vie

Monter son entreprise : 7 défis à surmonter

Je vous parlais de la possibilité de vous verser un salaire au bout d’un an ou deux.

Et bien c’est ce qui se passera, faites-vous à l’idée que dans un premier temps, vous n’aurez pas assez de rentrées pour vous payer.

Si votre motivation première à monter son entreprise est d’abord celle de l’argent, vous vous plantez complètement !

L’argent est un moyen et un instrument de mesure. Il vous permettra de continuer à faire ce que vous faites et représentera la récompense à votre travail si vous rencontrez le succès.

Monter son entreprise ne se résume pas qu’à une histoire d’argent, ça serait un geste idiot et réducteur de le penser, car le manque d’argent est le premier motif invoqué par les esprits inadaptés à l’entrepreneuriat.

On est nombreux à ne pas s’être payé la première année, voir la deuxième année.

Donc faites-vous à l’idée que votre rémunération ne sera pas la même que quand vous étiez au chaud en tant que salarié… Du moins au début.

6ème défi : vous serez exaspéré par certains clients

Vous sauterez au plafond, soulagé, lorsque vous signerez vos premiers clients.

Mais qui dit client, dit satisfaction.

Et certains se montreront exigeants, gourmands et vous prendront pour leur larbin.

Vous allez donc devoir recadrer les choses tout en les satisfaisant sans non plus accéder à toutes leurs demandes.

Vous devrez faire preuve de discernement et d’autorité (commerciale) pour resituer le cadre et tenir votre position.

7ème défi : Gardez la pêche et le cap

Citation croire en soi, proverbe confiance en soi, citation motivante, citation motivation, citation positive, pensée positive, proverbe motivant, pensée croire en soi

Monter son entreprise : 7 défis à surmonter

En tant que futur entrepreneur vous avez longtemps développé votre projet dans votre tête et vous avez construit votre vision.

C’est votre vision qui vous permettra de garder le cap.

Car c’est elle qui vous alimentera en courage.

Car oui du courage il va vous en falloir.

Il vous faudra affronter en permanence vos peurs, notamment la plus commune, celle de se retrouver à la rue sans un sou.

Et il vous faudra faire preuve d’objectivité, de pragmatisme et de bon sens pour résoudre ce problème.

Il vous faudra faire confiance en vos capacités pour faire face à l’inconnu et aux éléments contraires.

Et si vous voulez dormir correctement et garder votre capacité à prendre les bonnes décisions, la meilleure solution sera d’apprendre à garder votre sang-froid dans les moments difficiles et à transformer votre état d’esprit en considérant l’entrepreneuriat comme un acte de résistance qui vous poussera toujours à la recherche de solutions pour améliorer les choses.

Monster son entreprise est à la fois fatiguant et excitant, c’est ce qui fait la beauté de la création d’entreprise, du métier d’entrepreneur.

Un métier de création permanente, d’innovation, de motivation à transmettre aux autres.

Conservez donc cette vision, car vous en êtes le garant, ne renoncez jamais, gardez le cap dans les moments difficiles et n’abandonnez jamais.

Car c’est ça le succès, ne vous privez donc pas de cette gloire.

Pour aller plus loin : 

Si vous avez un projet de reconversion professionnelle ou de création d’entreprise et que vous voulez développer l’état d’esprit adéquat qui vous permettra de mener à la réussite ce projet, je vous invite à me contacter en cliquant ici.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Être entrepreneur et réussir en France

10 excellentes raison de quitter son job

Apprendre à se connaître avant d’entreprendre

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Il a osé… se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Jeunes entrepreneurs qui réussissent : Concept-Store (Sept-Cinq)

Entrepreneuriat : La réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Il a osé…se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Il a osé…se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Entreprendre et réussir
  • Faut-il attendre d’avoir la bonne idée business pour se lancer ?
  • Faut-il communiquer autour de son idée de startup?
  • Doit-on attendre de déposer son idée de startup avant de communiquer autour de son projet ?
  • Comment faire pour communiquer sur son idée sans se la faire voler ?

Créer une start-up c’est bien, mais avoir l’idée de startup en cohérence avec soi-même et les besoins de son marché (de niche) potentiel c’est mieux !

De plus en plus de personnes veulent quitter leur job et se reconvertir professionnellement.

Beaucoup d’entre elles ont une idée d’entreprise ou de startup, mais n’osent pas en parler autour d’elle par risque de se la faire piquer.

Maintenant qu’il existe de plus en plus de VRAIES structures et d’acteurs aidant VRAIMENT les entrepreneurs à réussir en France, la volonté d’entreprendre, et surtout dans l’entrepreneuriat social, n’a jamais été aussi important…

Communiquer son idée de startup : le cas d’UGGY

Aujourd’hui, je vous partage l’histoire d’un entrepreneur qui a osé se lancer dans sa propre aventure.

Charles Lucas a créé sa startup autour d’une application UGGY (coming septembre/octobre 2015) et a accepté de répondre à certaines de mes questions sur comment faire croître son idée de startup pour en faire un projet réel.

Il nous partage son témoignage et sa vision de l’entrepreneuriat :

Comment il a osé se faire confiance pour sortir de sa zone de confort et s’adonner à son idée de stratup plutôt que de changer de métier, mais aussi en faisant confiance à son état d’esprit positif qui l’a amené à rencontrer les bonnes personnes.

Il y aborde la manière dont il s’y est pris pour communiquer autour de son projet de startup et comment ça lui a été bénéfique.

Retrouvez toute l’actualité de l’application UGGY sur la page Facebook.

Pour aller plus loin :

Si vous aussi vous souhaitez sauter le pas, obtenir l’état d’esprit qui vous permettra de mener vos projets de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle à la réussite. Contactez moi en cliquant ici.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

RÉALISER SES RÊVES ? Rêver pour atteindre ses objectifs ou la pensée magique

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Prendre confiance en soi par le sentiment de compétence

Web entrepreneuriat et réseautage : Morgane Février, Rémy Bigot, Cédric Debacq

Interview : Ils ont osé… Créer leur plateforme de financement participatif – We Do Good

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : Le cas de Swapcard

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : Le cas de Swapcard

Entreprendre et réussir
  • Comment créer une startup ?
  • Ensuite, comment développer sa startup ?
  • Comment faire pour réussir sa levée de fonds ?

Créer une startup est devenu aussi fréquent qu’avoir un blog sur Internet.

Ils sont de plus en plus à vouloir créer une startup, et de plus en plus jeunes.

Ils sont aussi de plus en plus de salariés à voir le monde se créer derrière la fenêtre de leur bureau, et à rêver d’apporter leur pierre à l’édifice.

Beaucoup d’entre eux ont cette envie de quitter leur travail pour vivre leur propre histoire.

Et cela pour diverses raisons :

Damien Courbon de l’entreprise SWAPCARD a accepté de répondre à certaines de mes questions sur comment quitter son travail pour créer une startup.

Il nous partage son témoignage et sa vision de l’entrepreneuriat.

Il y aborde la manière dont il s’y est pris pour changer de vie, comment il a créé avec deux de ses associés la startup SWAPCARD et comment ils ont réussi à lever 500 000€ de fonds pour développer leur business.

Créer une startup en France devient simple et possible quand on écoute Damien, et j’espère qu’il inspirera beaucoup d’entre vous !

Pour aller plus loin :

Si vous aussi vous souhaitez sauter le pas, obtenir l’état d’esprit qui vous permettra de mener vos projets de création d’entreprise ou de reconversion professionnelle à la réussite. Contactez Jordane en cliquant ici.

Marché de niche : définir le marché de son activité en 5 étapes

Marché de niche : définir le marché de son activité en 5 étapes

Entreprendre et réussir

Définissez votre activité sur un marché de niche ! Vous l’avez déjà entendu, et comme pour définir ses objectifs, combien d’entre vous ont pris le temps de bien définir son marché ?

Qu’est-ce que c’est un marché de niche ?

La définition d’un marché de niche est composé d’entrepreneurs qui ont décidé de se spécialiser dans un segment pour y développer leur niveau d’expertise.

C’est en quelque sorte un écosystème dans lequel un entrepreneur engage ses compétences pour combler des manques.

L’avantage de se positionner sur un marché de niche

Le meilleure moyen que tu as de réaliser l'impossible est de croire que c'est possible, citation confiance en soi, citation pour aller mieux, citation motivation, citation pour se motiver, citation pour avoir confiance en soi, proverbe confiance en soi, proverbe pour aller mieux, pensée positive

Définir son marché de niche

Il peut y avoir des manques qui proviennent du marché et de l’impossibilité des gros acteurs du marché de les combler.

Car leur handicap est de s’adresser à une cible la plus large possible, ce qui fait qu’ils ne peuvent pas s’intéresser à une cible de petite taille.

Se spécialiser sur un marché de niche précis permet d’être flexible, réactif, et de se positionner sur un marché suffisant pour une petite entreprise.

Vous êtes au plus proche des besoins insatisfaits et donc des problèmes et dysfonctionnements sur ce marché.

Cela vous donne toutes les clefs en main pour vous y prendre différemment de ce qui s’est fait auparavant.

Là où les gros concurrents sont dans l’inertie et l’incapacité de proposer un produit ou un service adapté à ce marché de niche, il existe énormément d’idée pour lesquels il existe une clientèle potentielle.

La croyance : “Si je m’adresse à un marché, je perdrai des clients”

90% de nos peurs sont pour des choses qui n'arrivent jamais. citation confiance en soi, citation pour aller mieux, citation motivation, citation pour se motiver, citation pour avoir confiance en soi, proverbe confiance en soi, proverbe pour aller mieux, pensée positive

Définir son marché de niche

Libérez-vous de cette croyance qui est de se dire que parce que ça n’a pas été fait avant alors votre idée n’est pas bonne ou rentable.

Vous vous rendrez compte que la plupart des clients potentiels qui composent ces marchés de niche attendent une offre différente que celles qui peuvent déjà exister et dont la grosse concurrence n’est pas prête à leur fournir !

Vous n’avez pas besoin là aussi d’avoir une idée révolutionnaire, mais juste de mettre de la qualité dans l’offre que vous allez proposer, ainsi que de la manière dont vous allez la communiquer.

Par exemple, les gens parleront d’une entreprise de plomberie qui intervient en 30 minutes chrono et qui si elle n’intervient pas dans les 30 minutes ne fait rien payer à ses clients.

Vous ferez toute la différence avec de petits détails, faites confiance à vos futurs clients de ce marché !

Voici 5 étapes clés pour définir votre marché de niche

5 étapes clés pour définir votre marché de niche

  1. Faites une liste de ce que vous voulez

Avec qui voulez-vous faire affaire? Soyez aussi précis que vous le pouvez.

Identifiez la zone géographique ou les types d’entreprises ou de clients que vous voulez cibler.

Si vous n’avez pas une idée précise des personnes avec qui vous voulez faire affaire, vous ne pourrez pas les atteindre.

Vous devez reconnaître que vous ne pouvez pas vous adresser à tout le monde. D’où l’importance de bien définir votre marché de niche.

Sinon, vous risqueriez de vous épuiser et de proposer un service ou produit qui ne répond à aucun de vos clients.

  1. Restez focus et ne vous éparpillez pas

Clarifiez ce que vous voulez vendre, en vous souvenant que

  1. Vous ne pouvez pas proposer une offre pour tout le monde
  2. Et que smaller is bigger : le plus petit est le plus important

Faites la même chose que si vous vouliez trouver votre voie ou réussir votre reconversion. C’est à dire faites une liste de vos atouts et de vos compétences implicites dans chacun d’eux.

  • Inscrivez vos réalisations.
  • Identifiez les leçons les plus importantes que vous avez apprises dans la vie.
  • Recherchez une approche pour résoudre les problèmes.
  • Votre marché de niche devrait découler naturellement de vos intérêts et de votre expérience.

Par exemple, si vous avez passé 10 ans à travailler dans un cabinet de conseil, mais aussi passé 10 ans à travailler pour une petite entreprise, familiale, vous pouvez décider de démarrer une entreprise de conseil spécialisée dans les petites entreprises, familiales.

  1. Décrivez la vision du monde de votre client

“Fais-le comme ils le feraient eux-mêmes.”

Quand vous regardez le monde du point de vue de vos clients potentiels, vous pouvez identifier leurs besoins ou désirs.

La meilleure façon de le faire est de parler à des clients potentiels et d’identifier leurs principales préoccupations.

  1. Essayez

Une fois que votre marché de niche et service/produit, se correspondent. Testez votre idée !

Cela peut être fait en offrant des échantillons, comme un mini-séminaire gratuit ou autres…

Le test ne devrait pas vous coûter beaucoup d’argent: si vous dépensez d’énormes sommes d’argent sur le test du marché initial, c’est que vous avez probablement mal fait quelque chose.

  1. Lancez-vous

Il est temps de mettre en œuvre votre idée et de définir votre marché de niche.

Pour beaucoup d’entrepreneurs, c’est l’étape la plus difficile.

Mais n’ayez crainte: si vous avez fait vos devoirs, entrez sur le marché sera un risque calculé, pas seulement un pari.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Pour aller plus loin :

Il a osé… se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Entrepreneuriat : la réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Jeunes entrepreneurs qui réussissent

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : le cas de swapcard

Se reconvertir pour être coach : bonne ou mauvaise idée ?

50 façons de s’ouvrir à de nouvelles opportunités

Avant de quitter un emploi pour créer son entreprise, faites ces 10 choses

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Entreprendre et réussir

Après l’article sur comment trouver une idée business, voici une interview de deux jeunes entrepreneurs qui ont eu une idée de création entreprise tout à fait originale.

Ils ont créé leur propre espace de flottaison qui sera dédié à la relaxation.

Qu’est-ce que la flottaison ? Tout le concept vous sera présenté dans la vidéo plus bas.

Vous y découvrirez qu’attendre d’avoir la bonne idée de création entreprise géniale pour se lancer dans l’entrepreneuriat est une idée reçue et que pour réussir à réaliser son projet il convient d’en parler tout autour de soi.

Vous verrez comment Maïté et Alexandre ont créé leur espace de flottaison de manière autonome et comment ils ont su auto-investir dans leur propre projet.

Et surtout, comment ils ont fait pour passer d’une idée de création entreprise, à peine sortis des études, à la réalisation concrète du projet Meïso.

La nouvelle génération sera composée d’un tiers d’entrepreneurs

Selon un article “Les echos” de plus en plus de lycéens et étudiants sont prêts à se lancer dans la création d’entreprise.

“D’après la dernière étude OpinionWay réalisée pour le Moovjee (Mouvement pour les jeunes et étudiants entrepreneurs) en partenariat avec l’APCE (Agence pour la création d’entreprise) et CIC, ils sont 34 % de jeunes lycéens et étudiants à envisager de créer leur entreprise. 13% seraient même prêts à se lancer pendant leurs études ou immédiatement après l’obtention de leur diplôme.

Être libre de ses décisions (90%), connaître ses propres expériences (89%) ou encore montrer son potentiel (86%) sont les trois principales raisons qui motivent ces jeunes à passer le cap de la création d’entreprise. Ces derniers estiment d’ailleurs posséder un certain nombre d’atouts pour se lancer dans le monde entrepreneurial comme la capacité de travail (49%), l’enthousiasme (43%) et le soutien de leur entourage (38%). En revanche, d’après eux, le manque de liquidité de départ, le contexte de crise économique actuel et le manque de confiance du marché sont les principaux freins à l’élaboration de leur projet.”

meiso centre de relaxation, espace de flottaison, idée de création entreprise

Meïso l’espace de flottaison : idée de création entreprise originale

Meïso : L’idée de création entreprise originale, mais pas nouvelle

C’est en partant à l’étranger qu’ils ont eu leur idée de création entreprise.

Ils ont découvert ce concept à l’étranger.

Ils en sont tombés amoureux et ont ensuite eu l’idée de créer leur propre centre de flottaison.

Ils ont ainsi fabriqué le premier cocon avec une imprimante 3D et sont aujourd’hui lancés dans l’ouverture d’un centre à Paris.

Je vous laisse écouter l’histoire de leur projet.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Pour aller plus loin :

Il a osé… se consacrer à son idée de startup et lâcher le salariat

Entrepreneuriat : la réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb

Jeunes entrepreneurs qui réussissent

Ils ont osé… créer une startup et lever 500000€ : le cas de swapcard

Comment trouver une idée de business ?

Se reconvertir pour être coach : bonne ou mauvaise idée ?

Et vous ? Qu’est-ce qui vous empêche de passer à l’idée de création entreprise à la réalisation de votre projet ?