Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Comment se motiver

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Que se passe-t-il après que vous ayez tout investi (mentalement, physiquement et financièrement) dans votre entreprise et que, d’une manière ou d’une autre, votre business s’effondre tout de même ?

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

La vérité est que dans toute entreprise, l’échec est une option.

C’est pourquoi les entrepreneurs sont, par définition, considérés comme des individus qui prennent des risques financiers dans l’espoir de réaliser des profits. Et des risques, il y en a. Parfois, même quand nous pensons avoir les meilleures cartes en mains, nous pouvons nous prendre un bad beat. Heureusement, il existe des moyens de rebondir et d’apprendre d’un échec commercial.

Des études ont montré que :

  • 20% des petites entreprises échouent dans leur première année,
  • 30% des petites entreprises échouent dans leur deuxième année,
  • et 50% des petites entreprises échouent après cinq ans.
  • Enfin, 30% des propriétaires de petites entreprises survivront à leur dixième année d’activité.

Un bon pourcentage de propriétaires d’entreprises pourrait se réinventer s’ils avaient la bonne information ! Certains entrepreneurs aujourd’hui couverts de succès ont échoué dans le passé avant de se réinventer, vous pouvez faire la même chose en ne baissant pas les bras.

Voici une piqûre de rappel pour vous aider à vous remettre sur les rails après un échec commercial.

Après un échec commercial : Prendre le temps de se reposer

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Il n’est pas facile de s’attaquer à l’effondrement d’une entreprise, mais il faut tout de même être capable d’éloigner votre esprit des pensées négatives. C’est pourquoi vous devez prendre du recul, faire le deuil de votre investissement et surtout : VOUS REPOSER

Le manque de sommeil est l’une des causes de fatigue après une échec commercial.

Prendre du temps pour soi pour s’aider à retrouver le sommeil vous permettra de vous revigorer avant de penser à la prochaine ligne d’action cruciale.

En plus de passer du temps avec vos amis et votre famille, vous pouvez vous engager dans des tâches significatives comme la lecture, les programmes de formation en ligne, le milieu associatif, les activités sportives, les vacances…

Tout est bon pour calmer vos tensions et enfin pouvoir lâcher-prise.

Pensez positivement

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Vos erreurs dans le milieu des affaires seront certainement répétées si des leçons ne sont pas apprises. Mis à part les événements imprévisibles, l’évolution des goûts des consommateurs, la mauvaise gestion financière, la concurrence malsaine, c’est souvent la négligence et les erreurs et/ou décisions commerciales irréfléchies qui contribuent à l’échec de l’entreprise.

Cependant, ne vous blâmez pas.

C’est en fait une période pour réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné (identification du problème), afin que les leçons soient apprises et ne soient jamais répétées.

Vous avez peut-être vécu un échec commercial, mais vos compétences professionnelles et vos expériences peuvent s’avérer être votre meilleur moyen de survie pour l’avenir.

Demandez conseil à des entrepreneurs prospères

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Le genre de personnes que vous consultez dans les jours d’adversité déterminera combien de temps cela prend avant de lancer votre retour.

Cherchez l’aide d’amis sages, de membres de la famille, d’associés, de conseillers et de propriétaires d’entreprises prospères.

Vous serez surpris de découvrir que très souvent, les entrepreneurs qui ont réussi ont traversé votre épreuve et en sont sortis plus forts.

Vous devez être encouragé par ce genre de témoignages.

Vivre un échec commercial fait partie de la vie d’un entrepreneur.

Si vous jouez à un jeu vidéo, il vous arrive de perdre. Vous n’arrêtez pas pour autant de jouer, vous continuez.

Faites en autant, continuez à faire vivre vos projets.

N’attendez pas trop longtemps avant votre prochain projet

Il vaut mieux ne pas attendre trop longtemps avant de vous réinventer après un échec commercial, sinon d’autres facteurs hors de votre contrôle peuvent apparaître et semer le trouble. La période de réinvention vous aura donné des indices sur ce qui ne va pas et ce qu’il y a à faire.

Alors assurez-vous que vos documents vitaux sont à portée de main pour créer une startup sans stress et obtenir l’accessibilité aux prêts. Par exemple, ayez tous ces documents à portée de main : une pièce d’identité, un justificatif de domicile, une preuve de revenu, un permis de conduire, une assurance voiture, un numéro d’identification fiscale et un historique fiscal.

Pour résumer, l’échec d’une entreprise n’est qu’un des multiples problèmes pouvant être rencontrés dans le monde de l’entrepreneuriat. La façon dont vous y répondrez est cruciale : il ne faut pas s’effondrer lorsque votre entreprise échoue. Trouvez un moyen de vous réinventer, n’arrêtez jamais de prendre des risques car si vous gagnez, vous serez heureux. Et si vous perdez encore, vous en serez d’autant plus sage pour partir sur une autre voie professionnelle.

Pour aller plus loin :

Si vous craignez de vivre un échec commercial, que vous voulez développer votre activité ou (re)créer une activité. Pensez au coaching, contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"
Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Réussir sa vie : ce que l’on ne dit jamais

Comment se motiver

RÉUSSIR SA VIE : ce que l’on ne dit jamais

Si comme moi vous êtes un consommateur du web, vous avez surement dû lire ou voir les mêmes choses que moi.

J’ai dû lire les mêmes articles qui me garantissaient le succès en découvrant la clé garantie pour réussir sa vie… non non j’ai mieux que ça, les 3 étapes qui vous amèneront au succès.

Tout comme vous, j’ai cliqué dessus à une époque.

Les clés de la réussite pour une vie meilleure

Je les ai lu pour les mêmes raisons que vous, parce qu’à cette époque, je ne me sentais pas à ma place dans mon job de salarié, je me sentais à la dérive, paumé, et j’avais besoin de quelque chose pour me guider… Réussir sa vie était devenu important pour moi !

Et aujourd’hui, grâce à ces lectures, j’ai réussi… Non c’est pas vrai !

Si j’ai réussi, c’est parce que j’ai trouvé mes propres facteurs clés de réussite et ils me sont propres à moi-même.

Croire en ces articles ou speechs, c’est se conditionner à croire que tout le monde fonctionne de la même manière.

C’est faux !

On est tous tombés dans le piège pour réussir sa vie

Le succès n'est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. Citation réussite, citation confiance en soi, citation bonheur, citation réussite, citation sur le succès, citation sur la réussite, citation sur la confiance

Il y a quelques jours j’étais invité au 25 ans du salon des entrepreneurs à Paris.

J’ai eu l’occasion de rencontrer une entrepreneure qui a monté sa boîte… et elle cartonne !

Elle aussi a longtemps cru que le succès s’apprenait sur Internet.

Et elle me disait: “Ma vie n’est pas devenue meilleur, je ne suis pas devenue quelqu’un de meilleur et ça ne m’a pas fait gagner du premier coup, car j’ai échoué dans ma première boîte.”

“J’ai passé trop de temps à rechercher les clés de la réussite.”

Comme elle à l’époque, beaucoup de personnes tombent dans le piège qu’il faille absolument trouver les secrets qui permettraient de débloquer l’univers pour réussir sa vie.

Elle m’a aussi confié avoir eu le sentiment d’avoir gaspillé son temps sur quelque chose qui au final n’existe pas.

Les clés de la réussite n’existent pas

Oui les clés de la réussite n’existent pas.

Il n’y a pas de formule magique pour obtenir du succès.

Et être à la recherche constante du succès ou d’un moyen de réussir sa vie est une démarche égocentrique, car on se dit que l’on mérite le succès, de devenir une grande personne donc je ferai tout pour le découvrir.

Lorsque vous êtes à la quête du succès, vous savez ce que cela signifie, c’est que vous êtes à la recherche d’un raccourci, d’un moyen facile ou d’une méthode infaillible qui vous permettrait d’obtenir le succès.

C’est comme si vous étiez concentré sur l’unique recherche de codes pour tricher à un jeu vidéo sans y jouer.

Vous savez ce qui se passera ?

Vous ferez la même erreur que j’ai faite ainsi que cette entrepreneure.

Vous passerez à côté de beaucoup de choses en termes d’expériences et de moments de pure joie, parce qu’à l’époque tout ce que je voulais c’était de trouver un moyen de gagner.

Le meilleur et le pire conseil pour réussir sa vie

Citation succès, citation bonheur, citation réussite, citation confiance en soi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation changer de métier, citation changer de travail, citation changer de job, citation réussir, citation gagner, citation sur le succès, citation sur le bonheur

Et vous savez quoi? Je vais vous partager le meilleur conseil que je n’ai jamais entendu et c’est aussi le pire conseil que j’ai jamais entendu.

C’est le meilleur parce qu’il a été testé, vérifié et il est utile.

Et c’est le pire parce qu’il est difficile à suivre et on nous le savons déjà tous.

Ce conseil, c’est mon mentor québécois David Bordez que vous commencez à connaître puisque je vous en parle souvent.

Il me l’a partagé au moment il me formait et à l’époque où je me montrais un peu trop têtu.

C’est le type de conseil que vos parents vous sortent lorsque vous obtenez votre premier CDI

« Mets-toi au travail, car c’est la seule chose qui paie. C’est la seule façon d’obtenir ce que tu souhaites. »

Tout le monde le dit, on l’a tous déjà entendu, mais on continue à l’ignorer, parce que se mettre au travail paraît difficile.

Et on se dit que ça va prendre beaucoup de temps.

Mais ça n’est pas pour autant que c’est un mauvais conseil pour réussir sa vie.

Réussir sa vie comme les grands

Parce que la réalité est que peu importe le nombre de vidéos, articles, livres qui vous parleront des clés du succès de Richard Branson ou Steve Jobs ou Elon Musk, la réalité est qu’ils se sont tous mis au travail sans relâche.

Je l’ai déjà dit dans les vidéos précédentes, c’est le prix à payer et vous aurez toujours un prix à payer.

Toutes ces personnes se sont accomplies en transformant leur journée de travail en résultat.

Si vous essayez d’éviter le travail en recherchant l’ensemble de leurs “clés” du succès.

Vous perdrez votre temps et vous abandonnerez quelque temps plus tard.

Le truc pour ne pas réussir sa vie à coup sûr

Et voici le truc, je ne peux pas garantir que vous mettre au travail signifie que vous réussirez.

Mais ne pas vous mettre au travail vous garantit l’échec assuré.


Je ne vous dirais pas comme Gary Veynerchuck de travailler 100 heures par semaine en affirmant que c’est la seule voie du succès.

  • Travailler à outrance est une mauvaise idée.
  • Travailler à en laisser la santé est une mauvaise idée
  • Croire que travailler plus dur plutôt que plus intelligemment est une idiotie.

Et c’est aussi valable pour les entrepreneurs que pour les salariés.

Vous n’avez pas à prendre le travail au sérieux.

Prenez du plaisir à faire ce que vous faites.

Et lâchez cette idée qu’il existe les clés du succès pour réussir sa vie, c’est de la connerie.

Concentrez-vous, donnez-vous les moyens et profitez de vos premiers résultats.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

TROUVER SA QUÊTE : l’importance d’avoir un but dans la vie

As-tu inconsciemment la CULTURE de la DÉFAITE ?

APPRENDRE Á SE CONNAÎTRE : LA surprenante raison de vos ÉCHECS

Le truc infaillible pour ne pas OBTENIR CE QUE L’ON VEUT !

Le réseautage ne sert à rien ! Car les gens s’en fichent de vous

 

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Comment se motiver

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

  • Avez-vous le sentiment d’être un éternel amateur dans ce que vous faites ?
  • Que vous ne vous sentez pas légitime dans votre travail, voire même inférieur aux autres ?
  • Que vous avez des difficultés à reconnaître votre propre valeur ?

Sans parler de la crainte du regard des autres et de la difficulté à accueillir leurs compliments, leurs gentils mots ou retours positifs.

Mais qu’à côté de ça apprendre de nouvelles choses c’est essentiel pour vous ?

Bienvenue dans le monde des personnes qui vivent le syndrome de l’imposteur.

Le syndrome de l’imposteur s’abreuve des maux de notre société

SYNDROME DE L'IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail, citation erreur, citation échec, citation se tromper, citation sur l'échec, Citation quitter son travail, quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation la solution est en vous, citation osez briller, citation faire ce que l'on veut, citation se reconvertir, citation trouver sa voie, citation pour aller mieux, la solution est en vous, citation vie professionnelle, citation changer de travail, citation pour quitter son job

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Je ne sais pas si vous avez remarqué la même chose que moi, on est dans une culture étrange.

Où vous devez vous vendre en montrant que vous êtes le meilleur tout en restant “authentique”.

La plupart du temps vous pensez que vous devez être parfait, mais vous devez aussi vous sentir libre d’échouer

Vous devez être vous-même et plus encore!

Tout est fait pour que vous vous sentiez comme un imposteur, d’être illégitime.

Ca arrive à tout le monde

Pour vous faire une confidence, j’ai vécu toute ma scolarité avec ce sentiment d’être illégitime, et en entreprise ça a été pire !

La dernière fois que j’ai vécu un syndrome de l’imposteur, c’était il y a 5 jours.

Quand un client m’a fait un chèque à 5 chiffres.

Je me suis senti plus important que je pense l’être.

Puis-je suis revenu à moi-même.

Le perfectionnisme l’ami du syndrome de l’imposteur

Quand vous vous sentez illégitime, c’est par rapport à une perfection qui n’a jamais existé.

  • Alors peut-être que vous aussi vous vivez ce syndrome de l’imposteur ?
  • Peut-être que vous aussi vous vous ne vous sentez pas légitime à occuper le poste que vous occupé ?
  • Peut-être que vous aimez apprendre, mais vous êtes persuadé que vous n’en connaissez jamais assez pour vous lancer ?

Ces situations, je les retrouve chez les personnes qui sont multipotentiels.

La malédiction des multipotentiels au travail

Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parler du terme de multipotentiel, je vais résumer brièvement ce que c’est.

Ceux qui connaissent laissez-moi faire une rapide description, la multipotentialité est un terme qui peut désigner à la fois une personne ayant des capacités dans deux ou plusieurs domaines tout comme des personnes touche-à-tout ayant de multiples intérêts.

Donc pourquoi est-ce que je parle de ça, car depuis mes dernières vidéos sur la multipotentialité.

Beaucoup de personnes m’ont témoigné leur soulagement de pouvoir enfin mettre des mots sur ce qu’elles vivent en société.

Beaucoup de personnes se retrouvent dans la multipotentialité de par leur parcours atypique, sans renter dans la case haut potentiel intellectuel de ceux et celles qui ne dépassent pas les 129 de QI.

Et aussi suite aux longs échanges de notre groupe Facebook les voies des multipotentiels, j’ai donc tenu à aborder le problème du syndrome de l’imposteur.

Je n’ai pas de compétences !!!

Le syndrome de l’imposteur, c’est quand vous avez l’impression de ne pas être à votre place, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être légitime à faire ce que vous faites.

Vous êtes convaincu de ne pas avoir les compétences requises pour exercer votre job, et de ne pas être méritant des promotions qu’on vous propose.

Et qu’est-ce que vous faites habituellement, lorsque vous avez le syndrome de l’imposteur ?

Je fais semblant de poser la question, mais je connais déjà la réponse.

Eh bien, vous camouflez vos lacunes en vivant dans la crainte d’être un jour démasqué.

Relax, vous n’êtes pas un espion de la compétence.

Personne ne va vous mettre au cachot !

Pourquoi donc parler de multipotentiel et de syndrome de l’imposteur ?

Pour la simple et bonne raison que je remarque que beaucoup de multipotentiels sont majoritairement plus exposés que les autres au syndrome de l’imposteur ?

Je faisais allusion dans d’autres vidéos à l’attrait de la nouveauté des multipotentiels.

En réalité, en tant que multipotentiel je suis plus attiré par l’émotion que la nouveauté me procure, et je suppose que c’est aussi votre cas.

Vous serez d’accord avec moi, ça rend toujours euphorique d’avoir une nouvelle idée et un nouveau projet.

Et des nouvelles idées, nous les multipotentiels, on en a beaucoup.

Condamné à être un éternel amateur ?

Puisque le cerveau est continuellement en ébullition et on peut le dire, dans la recherche constante d’émotions à associer à la nouveauté. (On est d’ailleurs peut-être accro aux émotions et à l’adrénaline ?)

Je fais aussi semblant de poser cette question…

En gros, en tant que multipotentiels vous croyez être condamnés à être d’éternels amateurs, spécialistes de tout et experts en rien.

Étant moi-même une personne de nature curieuse et qui s’adapte très bien, j’ai au fil du temps développé une capacité à voguer d’un monde à l’autre.

C’est-à-dire que j’ai une nouvelle idée ou un nouveau projet.

Je suis excité et porté par ma motivation de me plonger dedans, d’explorer, de tester…

Et dès que j’ai l’impression de maîtriser le sujet dans sa globalité, les détails ne m’importent que très peu, et je passe ainsi d’un domaine à un autre.

C’est ce qui m’a permis de créer mon fil conducteur.

Un fil conducteur comme solution au syndrome de l’imposteur

Car en tant que multipotentiel qui a de la valeur à apporter au monde, votre premier objectif est de trouver le lien entre toutes vos sources de plaisirs, vos passions, tous vos intérêts, toutes vos expériences et réalisations.

Ce lien représentera ce fil conducteur, ce fil rouge qu’ont tous les multipotentiels et dont les autres justement n’arriveront pas à percevoir ce lien.

Sans ce fil rouge, vous serez difficilement à l’aise devant un recruteur, mais surtout à l’aise avec vous-même, pour parler de vous, bref pour être clair avec vous-même.

Évoluer dans un environnement de travail bienveillant

Et ce qui peut vous jouer des tours en tant que multipotentiel, c’est que vous ayez des difficultés à dissocier l’aspect émotionnel du monde professionnel.

D’où l’intérêt d’évoluer dans un environnement de travail sain où il sera possible de véhiculer ses valeurs et être soi-même.

À force d’être attiré par la nouveauté, peut-être que comme moi, vous vous ennuyez vite dans la routine, dans la répétition et peut-être que tous les 3, 5 ou 7 ans vous changerez de job comme de chemises en multipliant les expériences.

Et c’est là que le syndrome de l’imposteur vous chope en plein vol.

Et la reconversion dans tout ça ?

Car ce passage à autre chose laisse des traces sur votre CV. Et quand je dis “traces” ça n’est pas péjoratif.

Afin de mieux illustrer ce que je dis, laissez-moi vous partager la discussion que j’ai eue avec une de mes clientes qui a changé de poste, de fonction et de secteur d’activité.

Elle a intégré un poste de manager dans une nouvelle entreprise et un nouveau domaine.

Elle me dit : Jordane, je ne me sens pas à la hauteur dans ma nouvelle prise de poste, les autres ont beaucoup plus d’expériences que moi, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter ?

Elle est sans cesse exposée à ses doutes, comme tout multipotentiel, elle doute naturellement et constamment

Elle doute de ses compétences et minimise ses réalisations personnelles.

C’est pourtant une personne intelligente, mais elle a une distorsion négative de la réalité.

Elle se met à manquer d’objectivité vis-à-vis d’elle-même, voir même à se montrer très dure envers elle.

Elle me dit flipper de devenir une personne référente sur un sujet.

Et je ne parle même pas du fait de devoir endosser le rôle d’expert qui l’amènerait à adopter une posture spécifique, avec un vocabulaire spécifique et des codes spécifiques.

Elle me disait que, si elle avait réussi jusqu’ici dans sa vie professionnelle ou même à changer de métier plusieurs fois, c’était parce qu’elle avait eu de la chance et qu’un jour, on la démasquera.

Autant vous dire que j’avais l’impression de parler à un mur.

Jusqu’au moment où, j’ai structuré ma pensée pour lui partager 5 idées pour se libérer du syndrome de l’imposteur que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

27 habitudes quotidiennes simples pour devenir efficace au travail

Approbation des autres : 5 Raisons de ne pas la rechercher

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

Le réseautage ne sert à rien ! Car les gens s’en fichent de vous

Le réseautage ne sert à rien ! Car les gens s’en fichent de vous

devenir optimiste et positif

Le réseautage ne sert à rien ! Car les gens s’en fichent de vous.

Réseauter est un formidable moyen de booster sa carrière ou obtenir plus d’opportunités.

Beaucoup de personnes adorent réseauter et considèrent ce concept comme plaisant.

Je dirais plutôt nocif.

Le réseautage c’est bien ! ou pas

Le concept c’est quoi ? C’est obtenir quelque chose de la part de la personne qui est face de vous ou de ses contacts.

Je déteste cette manière de faire.

Et la principale raison pour laquelle je n’aime pas ce concept c’est que je ne suis pas un as du réseau.

Dès que vous allez à un événement de réseautage, de blogger ou de webentrepreneur.

Vous pouvez sentir tous ces yeux qui se posent sur vous en tentant de savoir si vous êtes quelqu’un d’important.

En général, les gens viennent vous serrer la main avec un faux enthousiasme.

Et dès les premiers échanges, ils font dans leur tête un rapide calcul mental de votre nombre d’abonnés, de votre chiffre d’affaires ou de votre carnet d’adresses et ils en déduisent que vous n’êtes pas important.

Puis leur regard devient fuyant, vous répondez à leur question, mais leur regard est à la recherche de leur prochaine proie.

Le réseautage authentique, ça existe ?

Si comme moi l’authenticité fait partie de vos valeurs, vous rencontrerez un paradoxe.

Car ces networkers ne veulent qu’une seule chose de vous et feront tout pour l’obtenir.

Même s’ils ne savent pas encore ce qu’ils veulent que vous leur apportiez, ils savent que vous pouvez leur donner.

Il y a quelque temps j’ai fait une conférence devant un public qui n’était pas le mien.

Un public accro à la motivation, mais ce ne sont pas les pires.

À la fin, une dizaine de personnes est venue pour, non pas pour s’intéresser à moi, mais pour me demander des conseils pour les aider à changer de métier.

Mon imposture, madyness, événement startup, citation reconversion, comment changer de métier, trouver sa voie citation, réseautage citation, réseauter citation, proverbe réseau

Mon imposture

Les pires ce sont les startupeurs.

En début d’année j’ai été invité à un événement Maddyness… En tant que journaliste, eh oui ils n’avaient pas de badge blogueur.

J’ai été littéralement harcelé toutes les 10 minutes par un startupeur qui me vendait son projet.

Ils étaient tous aux petits oignons avec moi.

Bien sûr j’ai joué le jeu, je ne leur ai pas dit que je n’étais pas journaliste, ça m’a fait juste rire !

Pour moi, cette façon de faire est représentative de la façon dont ils font des affaires.

C’est faux, hypocrite, et parfaitement désagréable.

Le réseautage n’est pas une nouvelle forme de recyclage de cartes de visite

Tant de gens vont tendre leur carte main de visite – oui c’est un mélange entre main et carte de visite – accompagnée d’une tentative d’obtenir quelque chose gratuitement, mais de manière amicale.

Alors, voici ma règle. :

Même si j’aime rencontrer des gens IRL et en ligne, autant que j’aime me connecter avec de nouvelles âmes, j’ai décidé de rentrer en contact qu’avec des personnes qui se fichent de ce que je fais.

Je ne rencontre que des gens qui veulent avoir une vraie conversation, apprendre à me connaître et laisser le temps faire évoluer notre relation.

Tout comme ma carte de visite… il faut la mériter !

De toute manière, j’ai travaillé sur une carte tellement originale que je ne veux pas la donner à n’importe qui pour que celle-ci soit copiée-collée.

Donc je la donne à des personnes de confiance.

J’ai fait ma carte sur Helloprint et avant même de cliquer sur valider ma commande, je savais déjà que je ne la donnerais pas à n’importe qui.

J’ai quitté le salariat pour ne plus avoir à travailler avec des personnes avec qui je n’aurais pas choisi de travailler, il est hors de question de passer du temps avec d’autres personnes qui me voient un portefeuille d’opportunité.

Seules les personnes qui se soucient réellement de vous, vous parleront.

Les gens qui attendent quelque chose de vous, et la plupart du temps veulent l’obtenir gratuitement, n’auront pas de conversation.

Ils ne discuteront pas. Ils ne se soucieront pas de ce que vous pensez.

Il est très facile de reconnaître ces gens.

Ils ne sont pas présents dans la conversation et ne parlent que d’eux.

Vos conversations tourneront très rapidement autour de la valeur de ce que vous faites et du lien avec leurs besoins.

Les gens qui se soucient vraiment de rencontrer d’autres personnes seront en mesure de parler avec vous pendant des heures.

Si vous êtes amené à discuter d’économie, d’Hanouna, de jeux vidéo ou de voyage ou d’autres sujets différents de votre activité, vous saurez si ces personnes méritent votre carte de visite.

Seules les personnes qui se soucient véritablement de vous, vous aideront

La meilleure chose à propos des gens qui ne sont pas intéressés, c’est qu’ils sont les plus susceptibles de faire quelque chose d’incroyablement sympathique.

citation réussite, citation réussir, citation trop tard citation, vivre ses rêves citation, objectif citation, atteindre ses objectifs citation, fixer un but citation, Trouver sa passion, trouver sa voie, vivre de sa passion, comment trouver sa passion, comment trouver sa voie, trouver sa passion citation, vivre de sa passion citation, la solution est en vous, le solution est en vous citation, trouver sa passion la solution est en vous, vivre de sa passion, trouver sa mission, trouver sa raison d'être, trouver sa voie citation, comment vivre de sa passion

Oser développer son réseau

Parce qu’ils se soucient de vous en tant que personne, et pas seulement comme un portefeuille, ce seront ceux qui vous appelleront pour vous inviter à boire un verre parce qu’ils veulent sortir, et non pas parce qu’ils ont changé leur statut de LinkedIn à “recherche d’une nouvelle opportunité. ”

David Bordez qui est un grand coach montréalais et qui est une personne admirable a été mon premier exemple.

Je l’ai rencontré en 2012 durant un voyage.

On a échangé sur nos différences culturelles et d’autres sujets.

Ça a bien “matché” entre nous.

Après avoir quitté mon CDI de consultant, il a accueilli mon idée de me reconvertir en tant que coach et m’a aidé sans que je lui demande quoi que ce soit.

Il m’a pris sous son aile pendant plus d’un mois pour me former à son métier.

Il n’était pas obligé, il n’avait rien à gagner et je lui ai pris du temps.

Après des années passées à le connaître, la seule chose qu’il ne m’ait jamais demandé, c’est de relire ses mails et articles de blog pour son site.

Et ça me faisait plaisir.

Je suis heureux de le connaître parce que ça n’est pas que mon Mentor, c’est surtout une longue amitié.

Il a toujours été sincère et véritablement investi en moi.

Des gens comme ça, je serai toujours là pour les aider.

Parce qu’ils se soucient vraiment de moi.

Et ils seront toujours là pour m’aider.

Parce qu’ils s’en soucient vraiment.

Après, ça n’est que mon avis, je connais des networkers incroyables et je respecte leur confiance en eux ainsi que leur capacité à s’exprimer, mais je ne respecte pas la façon dont ils traitent les autres.

Je veux rencontrer des gens authentiques !

Ils n’ont pas besoin d’être millionnaires, d’avoir 200000 abonnés ou d’être journalistes, je veux juste qu’ils se soucient de ce que je fais et de ma personne.

Je ne suis pas intéressé par la collecte d’adresses e-mail, je suis juste intéressé d’avoir des conversations géniales et à apprendre à connaître des gens cool.

J’aime apprendre des autres.

Je suis toujours intéressé par les retours d’expériences et les connaissances des autres sans arrière-pensée, sans crasses et sans tactique de vente.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"
Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Démarrer une entreprise : trouver une idée de boite qui déboîte !

Entreprendre et réussir

Dans le cadre du salon SME où j’interviendrai lors d’une conférence sur le “social selling” et les réseaux sociaux le mardi 25 octobre à 14h, je vous partage cette astuce pour trouver une idée de boite qui déboîte et démarrer une entreprise.

Cliquez ici pour retirer ton invitation.

En France, l’entrepreneuriat ne fait pas encore l’unanimité.

Et beaucoup de personnes pensent que démarrer une entreprise est un truc mystérieux.

Peut-être que comme ces personnes vous savez que vous n’êtes pas fait pour le salariat.

Vous savez que vous voulez démarrer une entreprise, mais vous ne savez pas par où commencer.

Dans cet article, je vais partager avec vous ce que je propose à mes clients pour les aider à trouver des idées et la manière dont vous pouvez faire pour ensuite agir.

Le bon moment pour démarrer une entreprise, c’est aujourd’hui

trouver sa voie citation, trouver son chemin, trouver sa vocation citation, trouver sa mission de vie citation, la solution est en vous citation, la solution est en vous, comment trouver sa voie, comment savoir que l'on est sur le bon chemin, 15 signes qui prouvent que vous êtes sur le bon chemin

démarrer une entreprise

Avant ça, sachez qu’il n’y a pas de bon moment pour démarrer une entreprise.

Car, tout simplement il n’y a pas de mauvais moment pour entreprendre.

Dans les périodes économiques stables et positives, les gens ont de l’argent et vont chercher à le dépenser.

On est d’accord ?

Mais dans des périodes de crise, c’est bénéfique d’en lancer une car :

  • d’une les gens attendent que ça aille mieux pour se lancer
  • et de deux si vous proposez un produit en réponse à la crise, vous vous ferez remarquer.

J’admire les autres, moi j’ai peur de démarrer une entreprise

Il y a entre 500000 et 600000 entreprises qui se créent chaque année en France.

Il y a probablement des millions d’autres Français qui rêveraient de démarrer une entreprise.

Et ils ne le font pas.

Tout le monde a ses propres blocages et obstacles et c’est ce qui vous empêche de vous lancer.

La plupart des gens ont peur de commencer.

Ils peuvent craindre l’inconnu ou l’échec, voire le succès.

Dois-je réinventer la roue pour démarrer une entreprise

D’autres s’empêchent de commencer, car ils sont étouffés dans cette fausse croyance qu’il faille l’idée parfaite, une nouvelle invention ou un service unique pour se lancer.

En d’autres termes, ils pensent qu’ils doivent réinventer la roue.

Mais à moins que vous ne soyez un génie technologique – un autre Bill Gates ou Steve Jobs – essayer de réinventer la roue est une grande perte de temps. 

Vous devriez toujours vous demander :

  • “Comment puis-je améliorer ceci ou cela ?
  • “Est-ce que je peux faire mieux ou différemment de l’autre gars là-bas?”
  • “Y at-il des parts de marché délaissées qui ouvriraient la porte à une autre boite dans ce secteur?”

Le truc pour obtenir plus d’idée

Voici donc le truc que j’utilise.

  • Tout d’abord, prenez une feuille de papier et, à travers le haut, écrivez “en ce qui me concerne”.
  • Énumérez cinq à sept choses sur vous-même – les choses que vous aimez faire ou dans lesquelles vous êtes vraiment bon, les choses personnelles.
  • Votre liste pourrait inclure: “Je suis bon pour apporter mes idées, j’adore trouver des solutions, etc.”.
  • Écrivez simplement ce qui vous vient à l’esprit, ce n’est pas grave si ça n’a pas énormément de sens.
  • Une fois que vous avez votre liste, numérotez chaque élément trouvé.
  • De l’autre côté du document, énumérez toutes les choses pour lesquels vous ne vous trouvez pas bon ou que vous n’aimez pas faire.

Peut-être que vous aimez vendre, mais vous n’aimez pas faire de porte à porte ou vous n’aimez pas parler en public ou vous ne voulez pas voyager.

Ne réfléchissez pas trop, écrivez simplement vos pensées.

Lorsque vous avez terminé, demandez-vous:

  • “S’il y existait trois à cinq produits ou services qui amélioreraient ma vie personnelle, qu’est-ce que ce seraient ?”

Votre vie personnelle actuelle en tant qu’homme/femme, mari/épouse, père/mère, épouse, etc.

Identifiez quels types de produits ou de services pourraient :

– vous rendre la vie plus simple et plus heureuse

– vous rendrez plus productif, plus efficace

– ou vous donner plus de temps.

  • Ensuite, posez-vous les mêmes questions concernant votre vie professionnelle.
  • Identifiez ce que vous aimez faire et ce vous détestez faire ainsi que les caractéristiques que vos collègues aiment et déteste de vous.
  • Enfin, demandez-vous pourquoi vous cherchez à démarrer une entreprise.
  • Puis, lorsque vous avez terminé, cherchez un modèle d’entreprise à développer.

C’est l’histoire de deux gars qui ont démarré une boite

 

Ça vous paraît trop compliqué ou trop simpliste ?

Fin du salariat : se reconvertir avant le gong

Démarrer une entreprise

OK ! Laissez-moi vous partager cette histoire de démarrage d’entreprise qui servira de très bon exemple pour illustrer l’exercice ci-dessus.

Il y a de nombreuses années, dans un quartier d’affaires deux jeunes salariés ont eu une idée.

Autour de leur lieu de travail, il n’y avait pas beaucoup de fast-food.

La plupart étaient dans la petite zone piétonne commerçante beaucoup plus loin.

Ces deux jeunes salariés trouvaient frustrant de se contenter de la cantine, car la galerie piétonne était trop loin.

Un jour, ils en ont eu marre de manger la même chose, l’un d’eux a dit à l’autre ; « Ça ne serait pas juste trop bien si nous pouvions être livrés au bureau les plats des restaurants qu’on veut ? »

Ils ont donc travaillé leur idée, ils se sont formés et ont commencé dans les guides de démarrages d’entreprises et commencés une entreprise de livraison de restaurants.

Pariez sur votre avenir

À ce jour, leur entreprise a livré plus de 15 millions de personnes!

Leur business ne part pas d’une idée compliquée ni d’une idée originale. Ils ont juste écouté leurs propres frustrations, leurs propres besoins et ont décidé d’agir en contrepartie.

Ils n’étaient pas les seuls à se plaindre du manque de choix lors de leur pause-déjeuner.

Et comme eux, des millions de travailleurs n’ont pas plus de 30 minutes le midi.

Alors, qu’ils pensaient répondre à des besoins personnels, ils se sont rendu compte qu’ils répondaient à un besoin général.

Prendre en compte et écouter vos propres frustrations est une manière de trouver des idées de business.

Les opportunités sont là, il suffit juste de les rechercher.

Si votre cerveau est toujours en mode idée, sûrement les idées s’entrechoquent entre elles et peu importe leur provenance que ça soit de vos recherches ou de vos lectures.

Par exemple, si vous lisez un article le réchauffement climatique, et si vous pensiez déjà à l’entrepreneuriat, vous pourriez vous dire: «Hey ! Il y a peut-être une opportunité pour moi de faire quelque chose pour ma planète. Je devrais commencer à y travailler ».

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, je ne peux que vous inviter à vous rendre à des événements d’entrepreneurs.

Vous vous rendrez compte par vous-même que ce sont des personnes comme vous qui ont su se faire confiance.

Rendez-vous ce lundi et mardi au salon SME, cliquez ici pour retirer votre invitation.

Pour aller plus loin :

Si vous avez un projet de création d’entreprise et que vous voulez développer votre état d’esprit d’entrepreneur, pensez au coaching, contactez Jordane et demander votre séance découverte.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

A lire aussi :

Switch & Shine; Ép 1 : Quitter son job pour entreprendre

Monter son entreprise : Les 7 défis à surmonter au moment d’entreprendre

Interview: Apprendre à se connaître avant d’entreprendre; Joanna Quélen

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Idée Business : Comment trouver une idée de business ?

Trouver des idées : s’inspirer ou copier les autres ?

 

Switch & Shine – Ep3 – Le cruel questionnement du futur entrepreneur

Switch & Shine – Ep3 – Le cruel questionnement du futur entrepreneur

reconversion professionnelle

Le troisième épisode de la première web-série sur la reconversion professionnelle et la création d’entreprise.

Suivez l’histoire de Claire qui se retrouve dans la spirale infernale du questionnement du futur entrepreneur.

Abonnez-vous pour ne rien manquer.

Switch & Shine – Ep3 – Le cruel questionnement du futur entrepreneur

Switch & Shine – Ep2 – Chômage VS entrepreneuriat

Switch & Shine – Ep2 – Chômage VS entrepreneuriat

reconversion professionnelle

Le second épisode de la première web-série sur la reconversion professionnelle et la création d’entreprise.

Suivez l’histoire de Claire qui se lance dans les premières démarches administratives réservées à l’entrepreneuriat.

Abonnez-vous pour ne rien manquer

Switch & Shine – Ep2 – Chômage VS entrepreneuriat