Se sentir bloqué dans sa vie : faire passer sa vie de bloquée à géniale

Se sentir bloqué dans sa vie : faire passer sa vie de bloquée à géniale

Comment se motiver

Se sentir bloqué dans sa vie : faire passer sa vie de bloquée à géniale

Je sais ce que c’est de se sentir coincé dans sa vie. Ça craint !

Vous avez l’impression d’être dans un trou et que vous ne pouvez pas décoller de là.

Vous savez qu’un truc doit changer dans votre vie perso ou pro.

Mais vous avez du mal à savoir quoi.

Vous hésitez peut-être entre quitter son emploi ou rester.

Se sentir bloqué dans sa vie

Se sentir bloqué dans sa vie, avancer dans sa vie, comment débloquer sa vie,

Se sentir bloqué dans sa vie

Ça nous est déjà tous arrivé.

Et le plus important c’est d’agir et surtout de refuser de rester bloqué.

Rester bloqué dans votre situation et refuser d’agir, c’est votre plus gros frein pour accéder à une vie qui vous ressemble.

Un jour un athlète a dit lors d’une interview après sa course :

Le blocage n’est pas un problème. Rester coincé l’est. Les bons apprennent et s’entraînent à se débloquer.

Beaucoup de gens veulent une vie meilleure, mais ils ne savent pas par où commencer.

D’autres ont fait des choses incroyables dans le passé, et se battent aujourd’hui pour redevenir géniaux.

La bonne nouvelle c’est que se sentir bloqué s’agit simplement d’un sentiment.

La bonne nouvelle vis-à-vis du fait de se sentir bloqué

Lorsque vous commencez à faire des progrès positifs, ce sentiment s’estompe.

Un jour, lors de mon premier voyage au Japon, un Japonais m’a répondu après lui avoir parlé de mon métier de salarié de l’époque :

“Grandir est douloureux. Le changement est douloureux. Mais rien n’est aussi douloureux que de rester coincé quelque part où tu n’as pas à être. »

Lorsque vous vous sentez coincé, les choses vous semblent figées, enracinées, voire sans espoir, mais la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez toujours y remédier.

Lorsque vous êtes bloqué, je vous recommande de vous poser ces trois questions importantes pour réévaluer et bouger à nouveau dans la bonne direction.

Trois questions pour débloquer sa vie

Ces trois questions sont très simples :

  • Qu’est-ce que vous voulez ?

Arrêtez de dire ce que vous ne voulez pas. Nommez-le. Définissez ce que vous voulez.

  • Qu’est-ce qui vous bloque ?

Une croyance ou un état d’esprit. Une Peur. Une excuse.

  • Que devez-vous faire pour obtenir ce que vous voulez ?

Travaillez maintenant à la résolution de ce problème, mais faites-le en commençant par de petites actions au quotidien.

Brisez la norme

Se sentir bloqué dans sa vie, avancer dans sa vie, comment débloquer sa vie,

Se sentir bloqué dans sa vie

Faites une pause pour rétablir votre énergie mentale

Je l’ai déjà dit dans une vidéo :

“Parfois, tout ce dont vous avez besoin pour rétablir votre énergie mentale c’est de prendre du recul et à vous demander est-ce que ce je suis en train de faire me permet de progresser.”

Si vous vous sentez coincé dans un domaine différent de votre vie, brisez la norme !

Quand j’anime des ateliers auprès de consultants freelances pour les aider à trouver des missions.

Je constate que la plupart ne se rendent pas compte qu’ils ne posent pas d’actions concrètes différentes qui leur permettent d’obtenir des résultats différents.

Prenez du recul, prenez une pause et évaluez la pertinence des actions que vous mettez en place.

Faites-vous une faveur et prenez un peu de temps pour prendre du recul et réajuster.

Aller de l’avant et se débloquer

Ne restez pas au même endroit trop longtemps.

C’est toujours dans les moments où vous vous y attendez le moins que vous obtenez les meilleures idées.

Et qui dit meilleures idées dit meilleurs résultats.

Essayez de penser latéralement.

Pour ne plus se sentir bloqué, pensez différemment

La pensée latérale signifie; s’attaquer à un défi sous des angles complètement différents pour trouver d’excellentes solutions qui resteraient inexplorées avec une pensée classique.

Comme le disait Einstein :

“la folie c’est de refaire toujours la même chose, et d’attendre des résultats différents “.

Une nouvelle approche est probablement tout ce dont vous avez besoin pour débloquer votre vie.

Éloignez-vous de la pensée verticale.

  • Quand vous êtes dans la pensée verticale : vous y allez pas à pas, vous analysez, vous vous basez sur les faits pour viser un résultat attendu.
  • Quand vous êtes dans la pensée latérale : vous êtes dans la provocation d’idées, vous contournez les règles, vous évaluez les possibilités et cela débouche sur de nombreux résultats.

Shane Snow , auteur de Smartcuts: Comment les pirates, les innovateurs et les icônes accélèrent le succès explique:

“La pensée latérale est le processus de résolution de problèmes par des angles différents de ceux auxquels vous pourriez vous attendre. Ce qui ne vous arrive pas quand vous pensez normalement. Il ne suffit donc pas de travailler plus fort pour atteindre un objectif, mais de repenser l’approche que vous adoptez. La pensée latérale consiste à se connecter à l’esprit, à casser des règles qui ne sont pas vraiment des règles. Ce sont juste des façons de faire qui fonctionnaient dans le passé.”

Changer de cap

Se sentir bloqué dans sa vie, avancer dans sa vie, comment débloquer sa vie,

Se sentir bloqué dans sa vie

Changer de cap, ça peut être difficile, je le conçois, mais ce qui est le plus passionnant, c’est que votre espoir revient.

Donnez-vous un nouveau et important défi.

Je sais que vous voulez retrouver ce nouvel élan.

Cet élan nécessaire pour vous sortir de votre sentiment d’être bloqué.

  • Fixez-vous un défi suffisamment stimulant pour poursuivre vos avancées.
  • Trouvez-vous un partenaire responsable pour vous aider dans vos avancées.

Ce défi doit avoir un sens pour vous.

Trouver du sens

Pourquoi vous poursuivez quelque chose est tout aussi important que ce que vous poursuivez.

Commencez quelque chose de plus grand que vous-même.

  • Quelque chose en lequel vous croyez vraiment.
  • Quelque chose de différent pour améliorer votre humeur, pour changer de perspective et vous donner un sentiment d’optimisme.
  • Quelque chose qui fait ressortir le meilleur de vous.

Vous pouvez facilement perdre la motivation et abandonner.

Mais tout change lorsque vous utilisez un système de responsabilisation.

Trouvez un soutien, osez dire que vous avez besoin d’aide.

Vous ne pouvez pas tout supporter seul et porter le poids de votre sentiment d’être bloqué.

Demandez de l’aide

Trouvez quelqu’un qui vous mettra au défi, qui vous engagera et qui vous aidera à évoquer un sentiment d’accomplissement en vous.

Allez au-delà du simple discours et engagez-vous dans des actions spécifiques qui vous feront progresser.

Et acceptez l’idée de demander à quelqu’un d’autre de l’aide.

Une fois que vous commencerez à bouger, vous vous sentirez incroyablement mieux.

Vous sentirez le pouvoir du mouvement et ce sentiment d’être bloqué sera derrière vous.

C’est tout ce qu’il vous faut pour commencer à bouger et à vous créer à nouveau.

Vous n’êtes pas obligé de rester coincé.

Vous pouvez choisir de prendre des mesures aujourd’hui pour progresser, en progressant vers votre but ultime dans la vie.

Sachez ce que vous voulez, parlez de ce qui vous bloque et gravissez la dernière marche pour y arriver.

Choisissez de rendre votre vie meilleure, même lorsque vous ne vous sentez pas coincé!

Mise à jour : mon couple d’amis à déménager, lui a démissionné après avoir vu sa demande de rupture conventionnelle refusée et elle a trouvé un job très rapidement.

Pour aller plus loin :

Si vous vous sentez bloqué dans une vie professionnelle peu épanouissante, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

A lire aussi :

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

L’effet cumulé : Comment changer de vie avec les micro-choix

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

Changer de métier, osez quitter son job

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

Multipotentiel

GUIDE pour les personnes qui PENSENT TROP… Passez à l’action !

Ne pensez pas ! Faites-le !

Beaucoup de personnes ont des difficultés à viser le juste milieu entre la pensée et l’action.

Et cela représentera toujours un défi pour une majorité de personnes.

Lorsque vous passez trop de temps à réfléchir sur votre projet, en vous disant “faut qu’il soit parfait”, vous passez trop peu de temps à la réalisation, vous ne faites au final aucune avancée.

Permettez-moi de vous dire que c’est très facile de rester trop de temps dans la phase de réflexion et de planification.

Ils/elles pensent trop… au moment parfait !

Et plus il y a d’informations, plus vous chercherez à tout maîtriser.

Ce n’est pas l’information qui vous manque, c’est la volonté d’aller de l’avant.

Vous avez déjà vu le film « Le fondateur » sur l’histoire de Mac Do ?

Ray Kroc qui est le millionnaire du Hamburger à un jour dit «Les deux conditions les plus importantes pour un succès majeur sont: premièrement, être au bon endroit au bon moment, et deuxièmement, faire quelque chose».

J’ai plein d’idées, mais je ne passe pas à l’action

personnes qui réfléchissent trop, je pense trop, trop réfléchir, trouver sa voie citation, trouver son chemin, trouver sa vocation citation, trouver sa mission de vie citation, la solution est en vous citation, la solution est en vous, comment trouver sa voie, comment savoir que l'on est sur le bon chemin, 15 signes qui prouvent que vous êtes sur le bon chemin

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

Des personnes qui sont enthousiastes parce qu’elles ont plein d’idées, il y en a un nombre incalculable.

Mais, qu’est-ce qu’il se passe la plupart du temps pour ces personnes qui pensent trop ?

Elles repoussent comme beaucoup la réalisation de leurs idées à plus tard.

Et vous savez où ces idées atterriront ?

Sur des listes de choses à faire qu’elles finiront par négliger en essayant de se convaincre que c’est irréalisable.

Lorsque vous adoptez la « mentalité réflexion » plutôt que la « mentalité du faire», vous vous retrouvez avec des applications de notes ou des blocs-notes qui débordent de centaines d’idées ou de plans qui ne se feront jamais.

Allez, si peut-être vous en achèverez 5-10%.

En fait vous habituez votre cerveau à l’inaction.

C’est ce qu’il se passe lorsque l’on veut quitter son job ou changer de métier.

On n’agit pas !

Les gens dignes d’accomplissement restent rarement assis.

Les autres laissent les choses leur arriver.

C’est ce que vous faites qui vous définit

Faites ce que vous devez faire.

Ne parlez pas de ce que vous devriez faire.

Je vais vous partager une anecdote.

J’étais encore salarié.

Et, il y avait ce collègue.

À peu près le même âge que moi, la trentaine.

Il parlait tout le temps, il passait son temps à raconter ses histoires.

Et il passait de bureau en bureau pour dire :

« Ouais l’année prochaine, je serais plus là, je serais au canada prof de MMA, je quitte ce job pourri »

Il venait de commencer de pratiquer un sport de combat et gueuler sur les toits qu’il se reconvertira comme prof.

Quelques mois plus tard, c’est moi qui quitte la boîte pour créer la mienne.

Lui était toujours là et il est resté encore longtemps avant de quitter la société.

Je le sais, car il venait souvent regarder mon profil linkedin pour voir où j’en étais.

Finalement, il a quitté sa boîte pour… continuer de faire ce qu’il faisait, mais ailleurs dans une autre boîte.

Arrêtez de parler, passez à l’action

Parler de ce que vous voulez faire aux autres ne vous sert à rien ?

  • De toute façon à quoi ça vous sert ?
  • À avoir l’approbation des autres ?
  • À valider que c’est un beau projet ?

Mais vous n’avez pas besoin de leur approbation !

Ce qu’il se passe c’est que ça vous donne le sentiment d’avoir accompli quelque chose en en parlant. Et vous ne faites rien, car vous croyez avoir fait quelque chose.

Mais dans la réalité… Non !

Être dans l’action plutôt qu’être simplement dans la réflexion ou dans les dires requiert de la discipline et de l’engagement envers vous-même.

Bien sûr qu’agir comporte plus de risques que de ne rien faire, mais c’est le seul moyen de progresser.

Si vous faites partie de ces personnes qui pensent trop et que vous n’êtes pas assez audacieux et concentré, vous ne pourrez jamais dépasser le stade de la «réflexion».

Arrêtez de penser et de parler, agissez !

Ils/elles pensent trop… aux excuses

je pense trop, personnes qui réfléchissent trop, personnes qui pensent trop

Guide pour les personnes qui pensent trop… Passez à l’action !

Thomas Jefferson a dit un jour : “Vous voulez savoir qui vous êtes ? Ne vous demandez pas. Agissez ! L’action vous délimitera et vous définira.”

Si vous voulez vraiment faire quelque chose, vous trouverez une bonne raison de la réaliser, sinon vous serez convaincu par vos excuses de ne pas le faire.

Avis aux personnes qui pensent trop :

  • Embrassez l’habitude d’agir !
  • Ne pas trop planifier et sous-agir !
  • L’inaction est chère !

Je ne dis pas qu’il ne faut pas réfléchir et foncer tête baissée comme un buffle.

Réfléchir et planifier à l’avance c’est important, c’est même essentiel pour votre réussite à court terme, mais agir l’est encore plus pour réussir à long terme.

Des petits actes accomplis sont mieux que de grands actes planifiés

Le simple fait de réfléchir à une chose ne vous fera aucun bien si vous ne le faites pas réellement.

Chaque fois que vous remettez quelque chose au lendemain, cette chose finit en file d’attente et presque tout dans cet ordre de choses à faire ne voit jamais le jour.

Et toutes les vidéos ou articles ne peuvent pas vous sauver si vous ne prenez jamais de décision d’agir dans l’immédiat.

Le seul échec est de ne pas essayer.

Il n’y a pas d’échec réel à tout donner, peu importe le résultat.

Trop réfléchir est plus fatiguant qu’agir

Vous ne trouvez pas que penser à faire les choses est plus épuisant que de les faire ?

C’est fatigant de garder trop de choses, c’est même anxiogène et stressant.

Vous avez constamment la pression d’un rappel permanent que vous avez quelque chose à commencer.

C’est le quotidien des personnes qui pensent trop, et ça, ça ne contribue pas à leur bien-être.

  • Débarrassez-vous de votre liste de tâches, expédiez le tout !
  • Gardez l’habitude saine de faire quelque chose tous les jours.
  • Limitez votre temps de planification et agissez

Que pouvez-vous faire maintenant pour faire le plus petit pas possible vers la réalisation de votre objectif le plus important?

Pendant que vous réfléchissez à cette question, attendez-vous à ce que la réponse soit une chose simple, réalisable dans les 30 prochaines minutes ou moins.

Quelle que soit la réponse raisonnable proposée, acceptez-la et agissez immédiatement.

Dale Carnegie a dit un jour: «L’inaction engendre le doute et la peur. L’action engendre la confiance et le courage. Si vous voulez vaincre votre peur, ne restez pas assis à la maison à y penser. Sortez et mettez-vous au travail.”

L’action est le plus beau cadeau que vous êtes le seul à pouvoir vous offrir, alors lancez-vous.

Avant que vous partiez :

Si vous avez un projet de reconversion professionnelle, de changer de métier ou de trouver votre voie. Pensez au coaching. Contactez moi et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.
Comment changer son comportement à long terme

Comment changer son comportement à long terme

devenir optimiste et positif

Comment changer son comportement à long terme

“L’habitude est la persistance dans la pratique.”- Octavia Butler

Voici une anecdote que j’ai vécue dernièrement.

Cet article fait suite aux précédents que j’ai réalisés et dans lesquels, si vous vous souvenez bien, j’y parlais de microhabitudes et de changement de vie avec les microchoix.

Là, on va parler de changer son comportement

Est-ce possible de changer son comportement durablement ?

Donc, il y a quelques jours, j’étais sur un salon d’entrepreneurs, et si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous savez que j’y ai donné une conférence.

Pas sur le sujet de comment changer son comportement, mais sur la vente.

Ce qui est de loin lié au comportement.

La conférence finie, je me retrouve dans l’espace VIP avec d’autres confrères.

Mes confrères m’écoutent en train de leur partager mon appréhension à publier mon premier podcast audio.

(Un podcast c’est comme une émission radio, mais que vous trouvez sur le net.)

Ce podcast audio, ça faisait un an que j’y pensais, et comme je suis un être humain, ça m’arrive aussi de redouter de me lancer dans de nouveaux projets.

Mais je l’ai fait !

J’ai appelé ce podcast « Et toi ? Tu fais quoi dans la vie ? »

En repensant à mon appréhension, je me suis demandé, comment ça se fait que je peux organiser un événement de 70 personnes ou former des anciens directeurs sans hésiter, alors que j’ai mis un mois à lancer mon premier podcast ?

De plus, maintenant que je l’ai mis en ligne, j’ai envie d’en refaire d’autres sans hésitation.

Aussi, j’ai trouvé une réponse incroyable pour changer son comportement.

Et un élément de réponse se situe dans le principe des habitudes.

Changer ses habitudes pour changer son comportement

Savez-vous que de petites actions répétées chaque jour, de petites actions qui peuvent passer inaperçues, peuvent devenir une habitude ?

Et une microhabitude est une petite action simple qui n’exige pas beaucoup d’énergie, pas beaucoup de motivation, mais qui à terme peut vous aider à réaliser un gros objectif et à changer son comportement.

C’est de cette manière que vous créez de nouvelles habitudes sur le long terme.

Et c’est comme ça que vous arrivez à changer de comportement.

Je l’ai déjà dit dans une vidéo si vous voulez changer de comportement, changez vos vielles ou mauvaises habitudes par de plus positives.

Ca je ne vous apprends rien.

Arrêtez de mettre votre énergie au mauvais endroit !

Changer son comportement, darren hardy, changer de vie, micro habitudes, micro choix, comment changer de vie

Changer son comportement

Là où j’ai peut-être omis de vous dire quelque chose dans les derniers articles, quelque chose de tellement important que si vous ne prenez pas conscience de ça au moment de vous créer de nouvelles habitudes ou de vouloir changer son comportement, il ne se passera rien.

Qu’est-ce qui a fait que j’ai mis un mois à me lancer dans la sortie de mon podcast ?

La réponse est en réalité simple !

J’ai surestimé l’importance de ce moment décisif, de rendre public mon podcast. Et j’ai sous-estimé l’importance de m’engager à créer d’autres podcasts.

Vous me suivez ?

J’ai mis mon énergie au mauvais endroit.

Là où certaines personnes craignent de parler derrière un micro, moi je n’avais pas de soucis.

Mais j’ai redouté le moment décisif de cliquer sur le bouton « mettre en ligne ».

Non pas par peur d’être déçu ou peur du regard des autres, mais parce que ça m’amenait à m’engager.

À m’engager à en créer d’autres, à me créer de nouvelles habitudes, de nouvelles routines, etc.

Mais en réalité ce podcast est une petite victoire !

Vous allez mieux comprendre.

Tout ce qui a du sens pour vous prend du temps

Là où je veux en venir, c’est que tout ce qui a du sens pour vous prendra forcément du temps.

L’histoire du type qui connaît le succès en une nuit, c’est un mythe.

Vous savez comme moi que vous ne pouvez pas obtenir des résultats extraordinaires sans travailler constamment, sans changer son comportement vis-à-vis du travail.

Vous serez d’accord que toutes les habitudes que vous vous êtes créé, bonnes ou mauvaises, sont le fruit de microchoix que vous avez pris au fil du temps.

C’est OK d’apporter seulement un petit pourcentage dans sa vie, même si ça n’est pas perceptible sur le moment, mais à long terme c’est ça qui fera la différence.

Ce que précise Jim Rohn ci-dessous est ce que j’ai fait pour sortir de la crise de la trentaine par laquelle je suis passé.

Jim Rohn a déjà déclaré: «Le succès n’est rien d’autre que quelques disciplines simples, répétées tous les jours. Tandis que l’échec n’est rien d’autre que quelques erreurs de jugement, répétées tous les jours. ”

Ceux que vous voyez avoir du succès ont persévéré dans leurs efforts tout au long de leur vie pour améliorer leurs performances.

Pour changer son comportement, c’est pareil !

Changer son comportement vis-à-vis du travail

Vous saviez que les débuts de Charles Aznavour avaient été difficiles ?

Il n’a rien lâché depuis.

Il s’est surtout engagé.

C’est son engagement dans la chanson, dans sa pratique pour s’améliorer, mais surtout il s’est engagé envers lui-même pour obtenir de petites victoires tous les jours.

  • Kurt Vonnegut, un écrivain américain a écrit tous les jours pendant 25 ans avant d’obtenir son premier best-seller.
  • Einstein a passé presque toute sa vie à travailler sur la théorie de la relativité.

Personne ne gagne en donnant tout d’un coup

Changer son comportement, citation estime en soi, citation confiance, citation reconversion professionnelle, citation estime, citation réussite, citation sur le succès, citation sur la réussite, citation sur la confiance

Changer son comportement durablement

L’erreur que les gens font encore et toujours, c’est qu’ils veulent en faire trop d’un coup.

Être productif c’est un processus, pas un exploit.

Comme le processus japonais du Kaïzen, ou aussi appelé amélioration continue.

Vous pouvez utiliser la méthode Kaïzen pour vous créer de nouvelles habitudes ou en changer de mauvaises.

Le même processus s’applique pour démarrer une entreprise, trouver sa voie, se reconvertir ou apprendre quelque chose de nouveau.

L’engagement est la clef pour changer son comportement

Pour revenir à mon histoire de Podcast, j’avais fait l’erreur de ne pas m’engager.

  • Pas engagé à prendre la responsabilité de faire d’autres podcasts.
  • Pas engagé de faire vivre ce podcast.
  • Pas engagé à prendre la responsabilité de si ça marche ou si ça ne marche pas.

J’aurai plutôt du m’engager à commencer imparfaitement avec ce nouveau projet et d’améliorer petit à petit, pourcentage après pourcentage chaque épisode plutôt que d’attendre d’en faire un parfait ou de maîtriser les rouages du podcast pour agir.

Au lieu d’essayer de tout faire dans les meilleurs délais, concentrez-vous sur des augmentations de 1%.

Changer ses habitudes ne se fait pas en un jour.

Changer son comportement ne se fait pas non plus en un jour.

Mais je l’ai déjà dit, 1% par jour fait la différence et fait en sorte que chaque habitude fonctionne.

No stress !

Donc relax !

Si vous lâchez prise et que vous vous donnez la permission de vous améliorer un peu chaque jour, alors vous créerez de nouvelles habitudes.

La pratique crée des habitudes.

Et de nouvelles habitudes permettent de changer son comportement.

Améliorez vos habitudes chaque jour de 1% et n’arrêtez pas tant que ça n’est pas devenu une routine.

C’est comme ça que le changement se produit.

Ne sous-estimez pas le pouvoir des microaméliorations.

Une amélioration de 1% chaque jour ou chaque semaine est possible, quel que soit votre quotidien.

Si vous rencontrez actuellement des difficultés avec vos objectifs, rappelez-vous les paroles de Karen Lamb: “Dans un an, vous auriez souhaité commencer aujourd’hui”

Avant que vous partiez :

Si changer son comportement est important pour vous créer la vie et l’activité qui vous ressemble, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi :

Sortir de sa zone de confort néfaste : par où commencer quand rien ne va ?

VIDÉO DE MOTIVATION : Choisissez qui vous voulez être

La clé pour oser renforcer sa confiance en soi

27 habitudes quotidiennes simples pour devenir efficace au travail

Le truc infaillible pour ne pas OBTENIR CE QUE L’ON VEUT !

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

Comment se motiver

3 mensonges à stopper pour vivre pleinement son potentiel

“A la fin, ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années.”

Abraham Lincoln

Je n’ai aucun talent !

Je vais vous partager l’histoire d’un client.

Ce client, on va l’appeler Sarah.

Sarah travaille avec moi pour que je l’aide à révéler son réel potentiel.

Lors d’une séance, elle m’a dit un truc hallucinant !

Elle m’a affirmé, je dis bien “affirmé”, qu’elle n’a aucun talent, qu’elle n’a pas de potentiel.

Elle me dit Jordane :

“Je pensais que je serais motivé pour enfin révéler mon potentiel toute seule, mais à chaque fois, je me freine en me disant que je n’ai aucun talent.”

Et à chaque fois, elle n’y arrivait pas.

Ne pas vivre pleinement son potentiel peut durer longtemps

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation

vivre pleinement son potentiel

Ça fait 5 ans que ça dure comme ça pour elle.

5 ans !!!

C’est long 5 ans !

Elle me dit :

“Ce n’est pas que je n’ai jamais eu de résultats dans ma vie, mais j’ai l’impression de ne pas vivre mon plein potentiel.”

Et ça, elle se le répète tous les jours, dans tout ce qu’elle fait.

Quand elle conduit pour aller au taf, quand elle fait la vaisselle, quand elle se coiffe, quand elle se brosse les dents.

Je lui ai dit :

“Wôw !!! Ca doit être fatiguant ! Tu te reposes quand ?”

C’est toujours le bon moment pour se dévaloriser

C’est tout le temps le bon moment pour se rappeler qu’elle n’a pas de potentiel.

Finalement, en l’écoutant, je me suis dit intérieurement : “Hé bien si, elle a eu des résultats.”

Pas ceux qu’elle attendait.

  • Elle est devenue experte en navigation hasardeuse sur le web.
  • Elle est devenue experte en comparaison avec les autres.
  • Elle est devenue experte en négociation intérieure avec elle-même.

“Je suis tellement coincé dans ma vie…”

“…mais non tu as un potentiel…”

“…mais non je ne vais nulle part…”

Elle a trouvé la meilleure façon pour se vider de toute son énergie, de sa confiance en soi et rester bloquée au même stade.

Le meilleur moyen pour ne pas vivre pleinement son potentiel

Elle s’est créé de nouveaux compagnons, des trolls intérieurs alimentés par la peur du vide et le manque d’estime de soi.

Et ce qui s’est passé c’est qu’elle est devenue de moins en moins friande de son soi-disant mantra de motivation et de toutes ces vidéos de motivation qu’il y a sur le net.

Elle s’est dit :

“Je veux du concret maintenant, je veux des résultats !”

Et on s’est mis à travailler ensemble.

La prise de conscience

Elle a réalisé que vivre pleinement son potentiel commencé par s’interdire de se raconter ces trois grands mensonges :

Mensonge n ° 1 :Il est productif de se battre pour vivre pleinement son potentiel.

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation

vivre pleinement son potentiel

Lorsque vous mettez toute votre énergie au mauvais endroit, c’est comme nager à contre-courant.

Et qu’est-ce qui se passe si vous nagez à contre-courant toute la journée ? Tous les jours ?

  • Vous vous fatiguez.
  • Vous buvez la tasse.
  • Vous vous faites submerger.
  • Et vous n’arrivez plus à remonter à la surface.

Lorsque vous dépensez toute votre énergie en vous disant que :

  • Vous n’êtes pas assez bon,
  • vous n’êtes pas assez bien,
  • vous ne faites pas les choses assez bien ?

Il ne vous reste plus beaucoup de temps et d’énergie pour vous.

Et l’essentiel ce sont les résultats.

Ne vous méprenez surtout pas par rapport à ce que je viens de dire.

Sarah, elle, était trop occupée à chercher son plein potentiel.

Elle a lu des tonnes de livres.

Elle a fait plusieurs tests en ligne pour trouver ses vrais talents et des tests pour trouver sa voie.

Elle a fait cette erreur que tout le monde fait :

Regarder les job boards, les sites d’emplois pour voir ce qui pourrait lui convenir. Elle a regardé ce que faisaient les autres. En bref, elle regardait partout, sauf en elle !

  • Elle ne faisait pas attention à ce qui lui donnait de l’énergie, du plaisir, de l’adrénaline.
  • Elle ne faisait pas attention à ce qui la fascinait.
  • Elle ne faisait pas attention à ce qu’elle ressentait.

Au lieu de cela, elle écrivait les avantages et les inconvénients de potentiels emplois qu’elle trouvait.

Faire ça, sert autant que de donner des coups d’épée dans l’eau.

Il y a quelque temps, elle a enfin pris conscience qu’elle savait déjà ce que signifiait de mener une vie significative, riche et pleine de sens.

Tout est une question d’attention.

Et surtout, une question de s’écouter.

S’écouter est la base et c’est la plupart du temps la solution à vos problèmes.

Vous prenez ainsi les mesures nécessaires pour vérifier avec vous-même :

  • ce qui vous fait du bien,
  • ce qui vous stimule intellectuellement ou émotionnellement,
  • ce qui vous fait du mal,
  • ce qui vous mobilise
  • et ce qui vous fascine.

Il s’agit de vous donner la permission d’explorer et d’expérimenter, un tout petit pas à la fois.

Et si nécessaire, d’ajuster en utilisant votre niveau d’énergie et votre jauge d’émerveillement comme une boussole pour vous guider dans la création d’une vie énergique et brillante.

Une vie qui vous inspire.

Une vie qui vous ressemble.

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai appelé ma société osez briller et son slogan ?

Mensonge n° 2 : Vivre pleinement son potentiel, c’est vivre une vie sans échec, sans crainte et sans tristesse.

utiliser pleinement son potentiel, vivre pleinement son potentiel, vivre son potentiel, comment utiliser pleinement son potentiel, potentiel citation, utiliser son potentiel citation, exploiter son potentiel citation

vivre pleinement son potentiel

Combien de personnes fuient la souffrance ou veulent éviter ce qu’elles ne veulent pas ?

Elles sont convaincues que pour vivre pleinement son potentiel, cela signifie vivre heureux pour toujours et à jamais comme dans un compte où le bonheur est éternel.

Vous en venez à croire aux mythes.

Vivre pleinement son potentiel signifie vivre avec ce sentiment de peur et d’y aller quand même.

  • Cela signifie que vous prenez conscience de votre plein potentiel quand vous commettez des erreurs et que vous en tirez des leçons.

Vivre pleinement son potentiel signifie voir les choses telles qu’elles sont, et non pas ce que vous pensez qu’elles devraient être et agir en contrepartie.

  • Cela signifie vous donner la permission de ressentir ce que vous faites, et non pas ce que vous pensez devoir ressentir.
  • Cela signifie vivre et explorer le pourquoi vous vous sentez ainsi.

Et là, et seulement là, vous trouverez vos réponses.

C’est à ce moment que vous révélerez votre plein potentiel.

C’est à ce moment que vous commencerez à exploiter votre génie.

Mensonge n° 3 : Je ne suis pas assez bon

Sarah a développé une croyance qui en est devenue une conviction par la suite.

Elle croyait ne pas être assez bien.

Comme Sarah, lorsque vous vous dites “je ne vis pas mon plein potentiel!”, vous vous dites inconsciemment: « vous n’êtes pas assez bon comme vous le voudriez ».

Mais, vous vous racontez des bobards !

Et ce bobard est un mensonge tellement décourageant.

Comme Sarah, apprenez que c’est votre choix de croire ou non à ce mensonge.

Il est de votre devoir de laisser tomber ce mensonge et de choisir un point de vue plus objectif.

Sarah a compris qu’elle pouvait faire ce choix chaque minute de ses journées.

Et c’est ce qu’elle a fait.

Elle a fait ce choix.

Et c’est ce qu’elle continuera de faire, encore et encore.

Vous êtes meilleur que vous ne le pensez, et vous pouvez l’être, tout de suite, maintenant.

C’est grâce aux erreurs que vous êtes prêt à assumer que vous révélerez votre plein potentiel.

Vivre pleinement son potentiel ne consiste pas à éviter de faire des erreurs. Mais de mettre toute son énergie, toute son attention, tout son cœur dans ce que vous vivez.

Exploiter son plein potentiel

Sarah est maintenant en train de renouer avec son plein potentiel à travers tout ce qu’elle fait et du travail que l’on fait ensemble.

  • Elle a fait des choix, elle a choisi d’explorer.
  • Elle a choisi de s’explorer.
  • Elle s’est choisie.

Vivre pleinement son potentiel, c’est faire son truc, petit à petit, à son rythme, de la manière la plus fabuleuse et imparfaite.

Certains aimeront cette idée, d’autres non.

Mais vivre pleinement son potentiel, c’est être cool avec ça plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde.

Sarah a fini de vivre la vie de quelqu’un d’autre.

Son plein potentiel lui donne la permission d’être qui elle est et de puiser dans son moi unique.

Elle me disait se sentir effrayée et excitée, fière et déterminée, euphorique et inspirée;

Ce ne sont là que quelques-uns de ses nouveaux compagnons de route sur ce long chemin fascinant qu’est la voie du plein potentiel.

Et ils ne sont pas entrés dans sa vie par accident.

Elle a choisi de les inviter l’un après l’autre.

Une pensée positive stimulante à la fois.

Et pour vous aussi, ça la même.

Pour aller plus loin :

Si utiliser pleinement son potentiel fait partie de vos priorités et que vous voulez vous en servir pour réaliser vos projets professionnels, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Être MULTIPOTENTIEL c’est avoir les défauts de ses qualités

Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation

Perfectionnisme : 3 étapes clés pour se débarrasser de ce poison

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Comment se motiver

Faire quelque chose de sa vie qui nous importe profondément (Même si ça craint !)

Vous savez comme moi que c’est le progrès qui fait avancer le monde.

Le progrès modifie nos styles de vie.

Il change et améliore des millions de vie dans le monde.

Pour continuer d’améliorer nos conditions, le monde a besoin, non pas de consommateurs, mais de créateurs.

On en est là, grâce à l’audace de certains créateurs et innovateurs qui ont su donner vie à leur imagination en créant, encore et toujours.

Regardez tout ce qui se passe en ce moment avec l’intelligence artificielle, le digital, les nouvelles technologies.

Et plus tard avec les humanoïdes.

Qui sait, dans un avenir proche ou lointain il sera possible de transférer sa conscience dans un ordinateur.

Faire quelque chose de sa vie en créant

Laissez-moi vous dire ceci, il est de votre devoir de créer et de partager avec le monde votre meilleure production, votre meilleur travail, votre meilleur projet…

Vous n’avez même pas besoin d’avoir l’ambition de changer le monde, juste de créer.

Sortez de votre cachette, montrez votre créativité au monde.

Il vous faut prendre conscience que les grandes découvertes de notre époque proviennent d’intuitions qui ont mis le temps à prendre forme, à maturer, pour se connecter à d’autres idées et ça s’est fait au fil du temps.

Ne ratez jamais une occasion de montrer votre travail et de le partager aux autres.

Faites quelque chose, peu importe l’ampleur du travail.

Le seul travail qui compte, c’est le travail qui crée une valeur durable dans le temps.

C’est un travail qui fait ressortir le meilleur de vous, le meilleur de vos capacités, le meilleur de votre potentiel.

C’est un travail qui vous rend créatif.

Il n’y aura jamais de bon moment pour faire quelque chose de sa vie

Si vous êtes du genre à attendre un alignement des planètes ou une opportunité qui vous permettront de partager votre travail, vous n’y êtes pas du tout.

Ce genre d’attentes tue vos rêves.

Être dans l’attente ralentit votre progression et vous fait procrastiner.

Si vous avez toujours eu envie d’écrire un livre, commencez à écrire.

Et n’attendez pas d’être sûr de le vendre.

Faites-le simplement parce que vous le pouvez.

Les fausses vérités sur la créativité

Je vais vous part d’un constat que j’ai fait depuis que je côtoie des entrepreneurs à succès.

C’est qu’aujourd’hui plus que jamais, ce sont l’attitude, le courage et l’engagement qui l’emportent sur les antécédents, les gènes et le talent.

Vous n’avez pas besoin d’être bien né avec une cuillère en or dans la bouche pour réussir, l’ascenseur social est en panne depuis des années.

Sachez qu’il est plus facile de choisir soi-même et de faire quelque chose de sa vie qui a de la valeur.

Il n’a jamais été aussi facile de prendre la décision d’être responsable de son propre travail.

Faites-vous confiance, faites confiance en ce que vous êtes capable de faire et ayez confiance en votre potentiel.

Réveillez votre potentiel en faisant de ce que vous faites un art et jusqu’à ce que vous soyez si bon qu’on ne puisse plus l’ignorer.

Arrêtez de vivre votre vie à moitié endormi

Attendre le moment parfait n’a jamais payé.

Vous pouvez attendre toute votre vie.

D’ailleurs depuis combien de temps vous êtes dans la salle d’attente ?

10 jours ? 10 mois ? 10 ans ? 20 ans ?

  • Il est temps de choisir votre avenir.
  • Il est temps de choisir la vie que vous voulez avoir.
  • Il est temps de choisir la réputation que vous voulez avoir.

L’action engendre des résultats. Le résultat engendre l’action.

Faites, réussissez ou échouez et répétez le processus.

Vous deviendrez inarrêtable.

Le secret du bonheur et de la confiance en soi

J’ai une autre chose importante pour vous et que je vous invite à retenir pour faire quelque chose de sa vie.

L’un des secrets du bonheur et de la confiance en soi ; c’est la création.

Je ne sais pas pour vous, mais les fois où j’ai été, le plus heureux, le plus énergique, le plus confiant était pendant ces moments où j’étais dans mon flow de création, dans mon état de flux.

Mais je suis plus heureux quand je suis coincé dans le “flux” de la création ou dans un “état de flux” comme l’explique le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi.

Un jour j’ai lu que lorsque vous créez, au lieu de consommer, votre niveau de plaisir augmente, par opposition à votre besoin. Être dans la création vous procure un bonheur beaucoup plus durable et profondément satisfaisant que de consommer.

Plutôt que de vous demander “quoi faire de sa vie” ? Comme j’ai l’habitude de l’entendre.

  • Demandez-vous quel public voudriez-vous servir ?
  • Avec qui voudriez-vous travailler ?
  • De quelles connaissances ou arts disposez-vous pouvant être réutilisé, remodelé et réinventé ?

Créer est le clé

Laissez votre authenticité s’exprimer et laissez aller sur ce que vous pensez être pour enfin devenir la personne que vous êtes réellement.

Choisissez de créer et de partager votre travail tous les jours.

Nous ne sommes plus comme Einstein, Leonardo et Mozart.

Il n’y a pas besoin de leur ressembler pour que le monde ait vraiment besoin de vous !

Chacun de nous est créatif. La création n’est pas un don.

On est tous nés créatifs, seulement vous avez arrêté de l’être pour diverses raisons, l’école en fait partie.

Si certains sont plus créatifs que d’autres, c’est parce qu’ils continuer de l’être toute leur vie.

C’est comme parler ou marcher.

Aussi c’est comme si vous vous étiez arrêté de marcher ou de parler.

Vous en serez toujours capable, mais vous aurez besoin de pratique.

Choisissez de redevenir créatif et vous vous en sortirez toujours.

Et quand vous le ferez, transmettez-le à votre entourage, à vos enfants, à vos amis, à vos collègues et aux personnes que vous rencontrez.

Célébrez la créativité de vos enfants, même si cela ressemble à quelque chose qu’aux yeux de vos enfants.

Le monde a besoin de créateurs

Le monde a besoin de votre contribution.

Construisez des choses.

Partagez votre authenticité.

Les entreprises, les écoles, les institutions, les associations, ont besoin de personnes qui inventent des choses.

  • Les écrivains partagent leurs expériences et éduquent grâce à leur créativité.
  • Les entrepreneurs créent des choses qui améliorent votre quotidien.
  • Il y a aussi des millions de personnes qui ont une capacité créative et ayant des connaissances techniques et qui choisissent de partager leurs projets avec le reste du monde, même si ce n’est pas parfait.

Le monde a besoin de personnes suffisamment courageuses pour entreprendre des projets qui les font vibrer.

Le monde a besoin de plus de créateurs, et non pas plus de consommateurs.

Commencez votre vie d’aventurier et expérimentez-la avec audace.

Être créatif signifie jouer un rôle actif dans le monde plutôt que de rester passif.

Laissez un impact dans votre vie.

Et créez votre propre monde plutôt que de le consommer.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

Pour aller plus loin :

Si faire quelque chose de sa vie est important pour vous et que vous avez le projet de changer de métier et que vous voulez en explorer la faisabilité, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

Affirmation de soi au travail : comment oser s’affirmer et être soi même

Affirmation de soi au travail : comment oser s’affirmer et être soi même

Se remotiver

Affirmation de soi au travail : comment oser s’affirmer et être soi même

On me parle souvent d’affirmation de soi et la question que l’on me pose régulièrement c’est : “comment s’affirmer au travail et être soi-même ?”

À cette question je réponds systématiquement :

“Eh bien tu vas déjà mettre de côté ta recherche d’approbation permanente des autres et de vouloir te faire aimer plutôt que respecté!”

Si vous avez cliqué sur cet article et que vous le lisez jusqu’au bout, c’est que l’affirmation de soi est un sujet plus qu’important pour vous.

L’affirmation de soi, la compétence ultime !

L’affirmation de soi est l’une des compétences relationnelles la plus exceptionnelle.

Si vous voulez apprendre à vous défendre avec tact, à vous faire entendre sans agressivité et à exprimer vos idées ou votre désaccord avec franchise, il vous faut vous efforcer d’améliorer cette compétence de l’affirmation de soi.

Avant de savoir comment améliorer cette affirmation de soi, il faut que je mette les choses au clair par rapport à ce que vous avez surement dû entendre plein de fois à la TV, sur le net, dans des livres, etc.

C’est cette phrase qu’on voit partout dans les citations, sois toi-même !

Être soi-même et s’affirmer ? Oui mais pas n’importe comment

Affirmation de soi citation, s'affirmer citation, peur citation, sans limites citation, reconversion citation, trouver sa voie citation, changer de vie citation

Affirmation de soi : s’affirmer et être soi-même

Comment s’affirmer et être soi-même si on est un timide, un peureux ou un violent ?

C’est paradoxal !

Vous n’allez pas vous laisser aller à votre timidité, à votre peur ou à votre violence en acceptant ces défauts et en obligeant les autres à les supporter tout en leur disant, je suis comme ça, je suis moi-même.

Là on ne parle pas d’affirmation de soi, on parle d’être soi-même en prenant le soi pour ce qui est, pour ce que vous êtes déjà.

Ce qu’on recherche c’est être soi-même en mettant en avant votre potentiel plutôt que vos défauts, en mettant en avant votre valeur personnelle plutôt que vos limites.

Donc, être soi-même en prenant en compte ce que vous voulez devenir.

3 clés pour améliorer l’affirmation de soi

Avant d’aller plus loin, je vous invite à porter votre attention sur ces 3 choses.

  • Soyez d’abord conscient de votre propre identité
  • Soyez authentique et ouvert à la réalité du monde et à autrui.
  • Et faites fructifier votre potentiel.

Permettez-moi de vous poser cette question :

  • “Comment est-ce que vous vous sentez lorsqu’un collègue, un manager ou un prof prend une décision que vous estimez injuste vis-à-vis de vous ou de votre situation ?”
  • “Que vous êtes pris de cette angoisse qui vous évite de vous exprimer ?”

Vous vous sentez frustré, vous êtes dans un état d’incapacité, de faiblesse… et ça vous bloque !

Et vous savez où ça pourrait vous mener ?

Á la névrose ou à la dépression nerveuse ou à des complexes perso.

Ce qui tue l’affirmation de soi

Un journaliste des années 50 nommé Kurt Baschwitz a appelé ce phénomène de mutisme, la panique muette.

Cette panique muette vous réduit au silence, à la fuite et au refuge dans une zone d’anonymat.

Et ça tue l’affirmation de soi.

C’est le même phénomène au niveau collectif engendré par le terrorisme, ils tentent de rendre silencieux la majorité d’entre nous par la terreur.

Et ça personne ne l’accepte alors faites-en autant individuellement !

Créer un terreau fertile pour l’affirmation de soi

Vous ne pourrez pas vous affirmer tant que vous serez dans un environnement de travail ou avec des personnes toxiques qui exercent un pouvoir contraignant et absolu sur votre situation.

Car ces personnes sont capables de briser toute manifestation d’opposition et donc de vous empêcher d’affirmer vos opinions.

Ça aussi, ça empoisonne l’affirmation de soi.

J’ai conscience que ça n’est pas toujours facile de faire coïncider son échelle de valeurs personnelles et l’échelle des valeurs officielles de votre environnement de travail.

Mais vous vous devez pour vous-même de faire reconnaître votre droit d’avoir une échelle de valeurs personnelles et à vérifier la comptabilité entre votre existence et cette échelle.

L’affirmation de soi dans sa carrière

Votre ennemi c’est la passivité.

La passivité est l’ennemi de l’affirmation de soi.

On ne gagne jamais rien à se laisser piquer son idée de projet, à laisser les autres s’exprimer à sa place ou à laisser les choses pourrirent.

Elle vous rend observateur de vous-même et si voulez être dans l’affirmation de soi, être soi-même et avoir une vie en cohérence avec votre échelle des valeurs, il vous faut sortir de votre zone de confort et d’anonymat.

Arrêtez d’attendre que les solutions viennent de quelqu’un d’autre que vous.

Je suis récemment retourné à la Défense, pas en tant que salarié, non non non !

Qu’on m’en préserve !

Affirmation de soi citation, s'affirmer citation, peur citation, sans limites citation, reconversion citation, trouver sa voie citation, changer de vie citation

Affirmation de soi : s’affirmer et être soi-même

Mais en tant qu’intervenant sur un projet où je devais accompagné des salariés d’une entreprise à équilibrer leur vie pro et perso.

On avançait super bien lors de l’atelier, je leur ai fait faire un exerce pour identifier leurs valeurs, les valeurs communes avec la boîte, ce qui leur manque et ce qu’ils ont besoin de faire pour palier ce manque.

Lorsque je me suis mis à poser la question des actions à poser, ils se sont tous parasités.

Pour la faire courte, ils tuaient leurs idées dans l’œuf, car ils adoptaient une posture passive.

Ils sont dans l’attente que ce type d’actions proviennent de leur hiérarchie alors qu’ils peuvent le faire à plusieurs.

Leur peur du jugement ou d’être rejeté ou de déplaire a pris le dessus sur leur confiance. Quel gâchis !

L’affirmation de soi passe par vous !

Sachez que ça ne viendra jamais de quelqu’un d’autre que vous.

Si vous avez identifié quelque chose dont vous avez besoin, faites-le, prenez-le, exprimez-le.

L’affirmation de soi passe par là !

Ne faites pas comme ces salariés qui attendront de voir ce qu’il va se passer.

Réappropriez-vous cette part de pouvoir que vous cédez aux autres, par manque de confiance ou par manque d’estime.

  • Arrêtez de croire que les autres sont plus forts, plus légitimes, plus avantagés que vous.
  • Arrêtez de vous comparer aux autres ou de rechercher leur approbation.

Vous n’obtiendrez peut-être pas tout ce que vous voulez, mais vous arriverez à vous défendre, à exprimer votre désaccord, à débloquer les situations qui vous posent problème et surtout à contrôler cette image de somnambule qui vous rend passif.

C’est ça le plus important !

Cette affirmation de soi, vous en avez besoin pour vous sentir à l’aise et avoir des relations saines et donc favoriser la confiance et la compréhension mutuelle.

Alors, commencez à passer du temps à améliorer cette affirmation de soi nécessaire pour vous préparer à l’avenir.

Même s’il y a des choses plus importantes à faire dans le présent et même s’il n’y a pas de retour immédiatement apparent à vos efforts.

Commencez maintenant à planter vos graines chaque jour

L’affirmation de soi peut radicalement améliorer votre vie.

Vous aurez peut-être l’impression que rien ne germe, mais vous serez surpris de voir combien être soi-même peut affecter votre vie et votre carrière maintenant et pour le reste de votre vie.

Pour aller plus loin :

Si vous ne vous sentez pas à votre place dans votre environnement de travail et que vous pensez de plus en plus à changer de métier, contactez Jordane en demandant votre séance découverte en cliquant ici.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi :

La clé pour oser renforcer sa confiance en soi

Prendre confiance en soi par le sentiment de compétence

La peur de passer à côté de sa vie (FOMO)

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Comment arrêter d’avoir peur du jugement des autres ?

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

Trouver un objectif de vie : Les 3 seules clés que vous devriez utiliser

Trouver un objectif de vie : Les 3 seules clés que vous devriez utiliser

trouver sa voie

Trouver un objectif de vie : Les 3 seules clés que vous devriez utiliser

“Si vous ne savez pas exactement ce que vous voulez ressentir, vous continuerez de courir dans les cercles de la loi de l’attraction”  - Danielle LaPorte

Un matin, je me suis réveillé en regardant mon réveil.

Je me tourne vers ma copine de l’époque, j’avais des difficultés à parler, c’était presque douloureux.

Cette douleur est restée un certain temps, un jour, puis deux jours, puis une semaine.

Je suis ressorti de chez le médecin avec l’info que je faisais un Burnout.

À cette époque, je savais que je détestais mon travail et il me fallait trouver un objectif de vie.

Un travail pour lequel j’avais si durement travaillé pour l’obtenir.

Quand j’allais au travail le matin, je n’arrivais pas à me débarrasser de l’idée que ma vie n’était toujours pas ce que je pensais qu’elle devrait être.

Quand j’étais ado, je m’imaginais avoir un boulot épanouissant, un bon boulot comme disait mes parents, un boulot pour lequel j’aurais été fier me disait mes profs.

J’étais loin du compte, au final chaque année étant la même que la précédente.

Le travail que je faisais ne changeait pas vraiment la vie des autres, je n’aidais pas vraiment, je ne trouvais pas de sens à ce que je faisais.

Quant à mon but, ma raison d’être, je n’en avais aucune idée.

Toutes les pistes de carrières que je me faisais dans ma tête quand je pensais à mon avenir professionnel s’envolaient aussitôt, et mes espoirs avec.

Trouver un objectif de vie : Choses importantes VS Choses sans importance

Ce burn-out m’a fait prendre conscience que, vous comme moi, sommes sur terre pour une durée indéterminée, mais courte.

Et que pour s’occuper, on fait des choses.

Parmi ces choses certaines sont importantes, et d’autres non.

Et c’est là que j’ai compris que ce sont les choses importantes qui donnent du sens à nos vies.

C’est aussi simple que ça !

Le problème c’est que nous sommes facilement amenés à nous disperser et à partir dans tous les sens.

  • Peut-être que cela vous arrive de vite perdre votre concentration ?
  • Peut-être que vous êtes facilement distrait quand vous faites quelque chose ?

Puis, passent 10 années, 20, 30, 40 années et vous arrivez à un moment de votre vie où vous vous dites, “Quoi” ?! Déjà, 30, 40, 50 ans ?

Et là vous vous demandez :

  • “Qu’est-ce que j’ai fait pendant tout ce temps ?”
  • “Comment ai-je fait pour parcourir tout ce chemin sans faire ces choses que j’ai toujours voulu faire ?”
  • “Sans être la personne que j’ai toujours voulu être ?”
  • “Sans avoir osé briller ?”

Trouver un objectif de vie avec une autre approche

“Le contraire de l’amour est l’indifférence, et le contraire du bonheur c’est l’ennui.”  – Tim Ferriss

Des chemins, des voies à suivre, des trajectoires professionnelles, il en existe des milliers.

Une vie ne suffit pas pour tout vivre.

Et quand on voit les possibilités, ça paraît infini.

Et le problème, c’est votre façon de faire des choix.

La plupart du temps vous allez voir ce qui peut coller et ce qui est à votre portée.

C’est comme si vous jetiez des spaghettis contre le mur et que vous sélectionnez uniquement les pâtes qui collent.

Et c’est la même chose lorsque vous réfléchissez à une passion.

 

Trouver un objectif de vie adapté

La plupart d’entre vous poursuivent des objectifs plutôt que de s’orienter vers ce qu’ils veulent ressentir.

Et ces objectifs ? Est-ce qu’ils vous appartiennent ou est-ce ceux que la société attend de vous ?

Vous pouvez passer une vie à atteindre tous ces objectifs comme augmenter votre salaire, trouver un nouvel emploi, créer votre boîte… pour vous rendre compte que vous n’êtes toujours pas heureux et satisfaits.

Les objectifs que vous atteignez finissent par ne plus être importants pour vous.

Et vous finissez par rebondir d’objectif en objectif jusqu’à la fin de votre vie.

En revanche vous pourriez trouver quelque chose qui vous épanouit réellement, qui vous apporte de la joie, mais cela peut comporter des risques. Pas vrai ?

Si nos vies ne sont pas illimitées et que demain ne pourrait ne jamais venir, je ferai en sorte de faire ces choses qui m’apportent du plaisir et qui m’épanouissent à coup sûr que de simplement vivre dans l’espoir que mes choix pourraient un jour m’apporter un certain accomplissement.

C’est pour cette raison qu’après mon burn-out je suis parti au Canada pour prendre du recul sur moi-même et réfléchir.

De cette réflexion il en est ressorti les trois questions suivantes que vous allez découvrir.

Ces questions qui m’ont permis d’arrêter de me raconter des bobards et de m’amener à poursuivre une cause qui m’est louable.

Pas juste ma raison d’être, mais cette chose réelle qui mène à ma définition de l’accomplissement, le sens et le but.

Et ça a commencé par cette question : “comme je veux me sentir tous les jours ?”

Car j’ai déjà passé des jours entiers à attendre la fin de journée, des semaines à attendre le week-end, des mois à attendre mes vacances, et ça, ça n’a aucun sens !

Quitte à ce que chaque jour du reste de ma vie passe, autant que cela soit des jours où je me sente utile et enrichi.

Je parie que vous aussi?

Alors, voici 3 questions que vous devez vous poser pour trouver un objectif de vie et avant de vous lancer dans une reconversion professionnelle, une recherche d’emploi, la création de votre boîte ou pour trouver sa passion:

3 questions ultimes pour trouver un objectif de vie

  1. Comment je veux me sentir tous les jours?

Quand je pose cette question en atelier, naturellement et automatiquement, la majorité des gens répondent à cette question par un : “je veux être heureux !”,  “je veux être épanoui !”

Vous pensez que c’est suffisant ?

Soyez créatif, car quand je creuse avec eux plus profondément dans ce qu’ils veulent ressentir chaque jour, les réponses se précisent et elles en deviennent comme une forme d’engagement.

Par exemple: “Je veux qu’il y ait plus de liberté de créer dans mes journées, je veux me sentir stimulé en aidant les gens à faire ceci ou cela, ou en apprenant auprès d’eux, etc.”

  1. Comment puis-je ressentir ces choses tous les jours?

Maintenant qu’on a passait, le quoi, passons au comment ?

C’est là que vous vous mettez sur les rails.

Il vous faut savoir ce que vous pouvez faire chaque jour pour vous rapprocher du ressenti quotidien de la question 1

Par exemple: je veux vivre une carrière plus créative afin que mes tâches soient centrées autour de la création et des grandes idées. Vous pourriez avoir un rituel alimentaire, un rituel d’apprentissage, un rituel de méditation, etc.

  1. Quelle personne que je peux être me permettrait de me sentir comme ça tous les jours?

Reprenez la liste de toutes ces choses que vous pouvez faire pour vous rapprocher de ce ressenti identifié dans la question 1.

Puis tracer votre feuille de route qui vous amènerait à une trajectoire professionnelle ou une entreprise.

Comment pourriez faire de l’argent en vous sentant comme ça tous les jours?

  • Peut-être que vos réponses ne vous conviendront pas forcément.
  • Peut-être que vous vous rendez compte que vous ne pourrez peut-être pas faire d’argent.

Si vous pouvez faire de l’argent tant mieux, si vous pouvez vendre un domaine d’expertise, une compétence ou un talent, tant mieux.

Si ça n’est pas le cas, inutile de vous démoraliser, l’important est que vous puissiez intégrer ce ressenti dans votre vie indépendamment d’une carrière.

Car rappelez-vous, vous faites les choses pour vous sentir bien ? Ou pour suivre un objectif financier ?

Le but est de relier les points communs entre toutes ces choses que vous pouvez faire, puis identifier une trajectoire professionnelle idéale pour commencer.

Trouver un objectif de vie, un long jeu de piste !

L’intérêt de ce travail est d’être connecté avec votre câblage interne, d’être branché avec vos désirs et ce que vous voulez ressentir.

Et d’une personne à une autre, ça sera forcément différent.

C’est un long jeu de piste qui nécessite de regarder à l’intérieur et à l’extérieur de vous-même pour comprendre ce que vous devriez faire de votre vie.

Personne ne le saura mieux que vous.

Même si vous êtes convaincu de ne jamais avoir eu d’idée de ce que vous vouliez être quand vous étiez enfant, la vérité est que la réponse a toujours été là en vous.

Pour aller plus loin :

Si vous voulez redonner un sens à votre vie et que vous souhaitez trouver un objectif de vie, pensez au coaching. Contactez Jordane en demandant votre séance découverte.

 

A lire aussi :

Le danger de VIVRE SANS BUT: « je n’ai pas de but dans la vie »

Trouver son IKIGAI & sa raison d’être : les questions TESTS BONUS à se poser

TROUVER SA QUÊTE : l’importance d’avoir un but dans la vie

🗺 TROUVER SA VOIE : savoir que l’on est sur le BON CHEMIN

Comment TROUVER SA VOIE : découvrir enfin pour quoi je suis fait

Trouver sa voie et sa raison d’être : les questions à se poser

Trouver une idée de projet professionnel quand on n’a pas d’idées [3 conseils]

Comment arrêter d’avoir peur du jugement des autres ?

Comment arrêter d’avoir peur du jugement des autres ?

Comment se motiver

Comment arrêter d’avoir peur du jugement des autres

La peur du jugement : Quelqu’un se moquera de vos projets.

Mais vous ne pouvez pas laisser leurs opinions dicter vos décisions !

Je dois vous avouer que pendant de nombreuses années, j’ai eu une peur paralysante de l’échec.

Et quand on voit le pays dans lequel on vit et son système scolaire, je suppose que j’étais plutôt normal.

J’avais peur d’échouer.

Parmi toutes les personnes qui me contactent et que j’accompagne, je constate que la peur de l’échec est ce qui les empêche de sortir de leur zone de confort et de faire ce qu’elles veulent vraiment faire.

Peur de l’échec ou peur du jugement ? Mon coeur balance

Malheureusement, la peur de l’échec n’est pas la peur de ne pas réussir, la plupart du temps, ce qui vous fait vraiment peur, c’est la peur du jugement des autres, la peur du “qu’en-dira-t-on”.

Vous anticipez les possibles moqueries.

Lorsque vous ne tentez pas de tout anticiper, il vous arrive peut-être de vous lancer dans quelque chose et d’échouer.

Et là, qu’est-ce qu’il se passe ?

Je deviens inquiet de ce que penseront les autres.

Inquiet que tout le monde sache que j’ai échoué.

Et je tente de cacher mon échec pour ne pas avoir à me confronter à la peur du jugement des autres.

Mais ça n’est pas tant la peur du jugement des autres que je redoute.

Je sais que le jugement n’est pas ma préoccupation première, ce qui me rend anxieux c’est cette conviction que j’ai que les autres perdront confiance en moi. Que je ne serai pas digne de respect à leurs yeux et qu’ils ne m’aimeront plus.

Je me sens ridicule

citation quitter son job, citation trouver sa voie, citation osez briller, citation progresser, citation changer de métier, citation reconversion professionnelle, citation confiance en soi, citation la solution est en vousAlors, si vous voulez partir faire un tour du monde.

Vivre dans une autre ville, créer votre entreprise, faire un métier qui vous passionne, accomplir n’importe quoi.

Gardez à l’esprit que vous devrez vous habituer à la peur du jugement des autres et à cette impression d’être ridicule.

Et quand ce sentiment d’être ridicule m’envahira, je l’affronterai tous les jours.

Et ça peut venir de n’importe qui.

  • De personnes que vous n’avez jamais rencontrées, comme sur le net.
  • Tout comme de personnes que vous respectez, admirez ou aimez.

Quand j’ai commencé à bloguer, beaucoup de gens se sont moqués de moi.

J’ai accepté ma peur du jugement des autres, car j’avais un blogue sur « comment être de bonne humeur et changer de vie».

C’était une bonne période, j’avais une petite communauté de fans et en même temps j’apprenais les rouages du blogging et du webmarketing.

Je voulais donc m’en servir pour quitter mon job et créer ma boîte.

Les gens se moqueront de moi ? Oui oui !

À l’époque, mes collègues pensaient que j’étais devenu un imbécile heureux.

Que j’étais devenu fou de vouloir quitter un CDI pour entreprendre quelque chose sans garantie de réussite.

Ma peur du jugement des autres était tous les jours alimentée par leurs appréhensions.

Mais je savais que devenir entrepreneur était ce que je voulais faire.

Mais pour eux, ça n’était pas assez que je sois porté par un rêve.

Pour eux, démissionner était une idée stupide.

Je sentais que certains allaient attendre que je me plante pour le plaisir de me sortir cette phrase que vous connaissez : «Tu vois, je te l’avais bien dit».

Ça a duré un an.

La peur du jugement peut-être un carburant

Le jour où j’ai quitté ma boîte, j’étais gonflé à bloc.

Leur scepticisme m’avait transformé en fusée visant les étoiles.

J’ai mis de côté ma peur du jugement des autres, je me suis retroussé les manches et je me suis acharné sur mon projet, j’ai passé mes journées à m’autoformer et à tester.

J’avais la volonté et le besoin de leur prouver le contraire de ce qu’ils affirmaient.

Et prouver à tout le monde qu’ils avaient tort.

Avec le recul, je sais que j’ai pris des décisions basées uniquement sur mon besoin de me prouver que j’étais capable et de montrer au monde que j’avais raison.

citation multipotentiel, citation multipotentialité, citation emilie wapnick, la solution est en vous, citation confiance en soi, citation trouver sa voie, citation trouver sa passion, multipotentialité définition

La peur du jugement des autres

Certaines de ces décisions ont été une fierté, mais d’autres ont été un désastre total.

Et je les regrette presque toutes ces décisions, car, je n’ai pas à l’époque fait ces choix pour moi.

Je les ai faits pour les autres.

Si j’avais à revenir en arrière, je me serai focalisé sur ce que je voulais faire, sans essayer de faire ma comédie en me mettant à l’honneur pour essayer de démontrer ma valeur.

Ça, c’était une perte de temps totale.

Aujourd’hui, j’ai appris au fur et à mesure que ce que pense le reste du monde n’a pas beaucoup d’importance.

La peur du jugement des autres n’est plus un problème.

Si les autres se moquent de moi, je ris avec eux.

Cela arrive régulièrement.

Surtout lorsque je dis que je suis coach.

  • Que j’aide des personnes à se créer une vie qui leur ressemble et que je ne suis pas psy.
  • Que je les aide à changer de métier, à trouver leur voie ou à monter leur projet professionnel plutôt que des startups.

Vous n’avez pas à vous excuser d’avoir des rêves et des projets

Toutes ces expériences font partie intégrante de mon voyage.

Depuis mes débuts dans le blogging en passant par ma démission et la création d’Osez Briller.

Mais je ne laisse plus ma peur du jugement des autres et donc le monde dicter mes décisions.

Sachez que lorsque vous voudrez vous reconvertir, changer de métier ou créer votre entreprise, vous allez devoir vous-même passer par cette case et affronter la peur du jugement des autres.

Vous devrez faire face aux sceptiques, aux médisants, aux jaloux, aux blazés à tous ceux et celles qui soupireront ou vous pointeront du doigt lorsque vous vous lancerez dans votre projet.

Me lire ne vous enseignera pas une leçon qui restera en vous pour toujours, je le sais, car vous êtes probablement comme moi.

Cela ne vous empêchera pas d’avoir à vous frayer un chemin à travers le négatif.

Vous devrez juste trouver votre propre chemin pour y arriver.

Mais je veux que vous gardiez en mémoire une chose concernant la peur du jugement des autres.

Quand les gens se moquent, ça ne veut rien dire.

Cela ne signifie pas que vous avez tort ou raison ou quoi que ce soit d’autre.

Cela en dit seulement beaucoup à leur sujet.

Avant que vous partiez :

Je tiens à vous rappeler que si vous avez le projet de changer de métier ou de reconversion professionnelle, voire même de création d’entreprise, je vous invite à me contacter à l’aide de l’onglet séance découverte.

Voulez-vous en finir avec le blues
du dimanche soir et savoir
comment trouver à coup sûr
le job idéal ?

Recevez le Guide de RECONVERSION
étape par étape pour enfin être
heureux de vous lever le lundi matin

À quelle adresse voulez-vous recevoir
votre Guide pour trouver le Job Idéal ?
FELICITATIONS!
Dans 7 min, tu vas recevoir ton
“Guide pour trouver le job idéal”
Pour éviter que ton guide disparaisse dans tes spams,
Assures-toi d’ajouter “Jordane@OsezBriller.com”
à ta liste de contacts e-mail.

A lire aussi :

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

Comment SORTIR de sa ZONE DE CONFORT pour grandir ? EXEMPLE

7 choix que vous allez regretter dans dix ans

Vaincre ses peurs : La peur du changement en coaching

Estime de soi : comment développer son estime de soi avant d’entreprendre

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir