Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Comment se motiver

Conseils pour se réinventer après un échec commercial

Que se passe-t-il après que vous ayez tout investi (mentalement, physiquement et financièrement) dans votre entreprise et que, d’une manière ou d’une autre, votre business s’effondre tout de même ?

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

La vérité est que dans toute entreprise, l’échec est une option.

C’est pourquoi les entrepreneurs sont, par définition, considérés comme des individus qui prennent des risques financiers dans l’espoir de réaliser des profits. Et des risques, il y en a. Parfois, même quand nous pensons avoir les meilleures cartes en mains, nous pouvons nous prendre un bad beat. Heureusement, il existe des moyens de rebondir et d’apprendre d’un échec commercial.

Des études ont montré que :

  • 20% des petites entreprises échouent dans leur première année,
  • 30% des petites entreprises échouent dans leur deuxième année,
  • et 50% des petites entreprises échouent après cinq ans.
  • Enfin, 30% des propriétaires de petites entreprises survivront à leur dixième année d’activité.

Un bon pourcentage de propriétaires d’entreprises pourrait se réinventer s’ils avaient la bonne information ! Certains entrepreneurs aujourd’hui couverts de succès ont échoué dans le passé avant de se réinventer, vous pouvez faire la même chose en ne baissant pas les bras.

Voici une piqûre de rappel pour vous aider à vous remettre sur les rails après un échec commercial.

Après un échec commercial : Prendre le temps de se reposer

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Il n’est pas facile de s’attaquer à l’effondrement d’une entreprise, mais il faut tout de même être capable d’éloigner votre esprit des pensées négatives. C’est pourquoi vous devez prendre du recul, faire le deuil de votre investissement et surtout : VOUS REPOSER

Le manque de sommeil est l’une des causes de fatigue après une échec commercial.

Prendre du temps pour soi pour s’aider à retrouver le sommeil vous permettra de vous revigorer avant de penser à la prochaine ligne d’action cruciale.

En plus de passer du temps avec vos amis et votre famille, vous pouvez vous engager dans des tâches significatives comme la lecture, les programmes de formation en ligne, le milieu associatif, les activités sportives, les vacances…

Tout est bon pour calmer vos tensions et enfin pouvoir lâcher-prise.

Pensez positivement

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Vos erreurs dans le milieu des affaires seront certainement répétées si des leçons ne sont pas apprises. Mis à part les événements imprévisibles, l’évolution des goûts des consommateurs, la mauvaise gestion financière, la concurrence malsaine, c’est souvent la négligence et les erreurs et/ou décisions commerciales irréfléchies qui contribuent à l’échec de l’entreprise.

Cependant, ne vous blâmez pas.

C’est en fait une période pour réfléchir à ce qui n’a pas fonctionné (identification du problème), afin que les leçons soient apprises et ne soient jamais répétées.

Vous avez peut-être vécu un échec commercial, mais vos compétences professionnelles et vos expériences peuvent s’avérer être votre meilleur moyen de survie pour l’avenir.

Demandez conseil à des entrepreneurs prospères

Que faire après un échec commercial, Peur d'échouer, échec citation, peur de réussir, peur de ne pas réussir citation, réussite citation, citation pour se motiver, citation pour rebondir après un échec, peur d'échouer citation

Que faire après un échec commercial

Le genre de personnes que vous consultez dans les jours d’adversité déterminera combien de temps cela prend avant de lancer votre retour.

Cherchez l’aide d’amis sages, de membres de la famille, d’associés, de conseillers et de propriétaires d’entreprises prospères.

Vous serez surpris de découvrir que très souvent, les entrepreneurs qui ont réussi ont traversé votre épreuve et en sont sortis plus forts.

Vous devez être encouragé par ce genre de témoignages.

Vivre un échec commercial fait partie de la vie d’un entrepreneur.

Si vous jouez à un jeu vidéo, il vous arrive de perdre. Vous n’arrêtez pas pour autant de jouer, vous continuez.

Faites en autant, continuez à faire vivre vos projets.

N’attendez pas trop longtemps avant votre prochain projet

Il vaut mieux ne pas attendre trop longtemps avant de vous réinventer après un échec commercial, sinon d’autres facteurs hors de votre contrôle peuvent apparaître et semer le trouble. La période de réinvention vous aura donné des indices sur ce qui ne va pas et ce qu’il y a à faire.

Alors assurez-vous que vos documents vitaux sont à portée de main pour créer une startup sans stress et obtenir l’accessibilité aux prêts. Par exemple, ayez tous ces documents à portée de main : une pièce d’identité, un justificatif de domicile, une preuve de revenu, un permis de conduire, une assurance voiture, un numéro d’identification fiscale et un historique fiscal.

Pour résumer, l’échec d’une entreprise n’est qu’un des multiples problèmes pouvant être rencontrés dans le monde de l’entrepreneuriat. La façon dont vous y répondrez est cruciale : il ne faut pas s’effondrer lorsque votre entreprise échoue. Trouvez un moyen de vous réinventer, n’arrêtez jamais de prendre des risques car si vous gagnez, vous serez heureux. Et si vous perdez encore, vous en serez d’autant plus sage pour partir sur une autre voie professionnelle.

Pour aller plus loin :

Si vous craignez de vivre un échec commercial, que vous voulez développer votre activité ou (re)créer une activité. Pensez au coaching, contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"
SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Comment se motiver

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

  • Avez-vous le sentiment d’être un éternel amateur dans ce que vous faites ?
  • Que vous ne vous sentez pas légitime dans votre travail, voire même inférieur aux autres ?
  • Que vous avez des difficultés à reconnaître votre propre valeur ?

Sans parler de la crainte du regard des autres et de la difficulté à accueillir leurs compliments, leurs gentils mots ou retours positifs.

Mais qu’à côté de ça apprendre de nouvelles choses c’est essentiel pour vous ?

Bienvenue dans le monde des personnes qui vivent le syndrome de l’imposteur.

Le syndrome de l’imposteur s’abreuve des maux de notre société

SYNDROME DE L'IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail, citation erreur, citation échec, citation se tromper, citation sur l'échec, Citation quitter son travail, quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation la solution est en vous, citation osez briller, citation faire ce que l'on veut, citation se reconvertir, citation trouver sa voie, citation pour aller mieux, la solution est en vous, citation vie professionnelle, citation changer de travail, citation pour quitter son job

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Je ne sais pas si vous avez remarqué la même chose que moi, on est dans une culture étrange.

Où vous devez vous vendre en montrant que vous êtes le meilleur tout en restant “authentique”.

La plupart du temps vous pensez que vous devez être parfait, mais vous devez aussi vous sentir libre d’échouer

Vous devez être vous-même et plus encore!

Tout est fait pour que vous vous sentiez comme un imposteur, d’être illégitime.

Ca arrive à tout le monde

Pour vous faire une confidence, j’ai vécu toute ma scolarité avec ce sentiment d’être illégitime, et en entreprise ça a été pire !

La dernière fois que j’ai vécu un syndrome de l’imposteur, c’était il y a 5 jours.

Quand un client m’a fait un chèque à 5 chiffres.

Je me suis senti plus important que je pense l’être.

Puis-je suis revenu à moi-même.

Le perfectionnisme l’ami du syndrome de l’imposteur

Quand vous vous sentez illégitime, c’est par rapport à une perfection qui n’a jamais existé.

  • Alors peut-être que vous aussi vous vivez ce syndrome de l’imposteur ?
  • Peut-être que vous aussi vous vous ne vous sentez pas légitime à occuper le poste que vous occupé ?
  • Peut-être que vous aimez apprendre, mais vous êtes persuadé que vous n’en connaissez jamais assez pour vous lancer ?

Ces situations, je les retrouve chez les personnes qui sont multipotentiels.

La malédiction des multipotentiels au travail

Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parler du terme de multipotentiel, je vais résumer brièvement ce que c’est.

Ceux qui connaissent laissez-moi faire une rapide description, la multipotentialité est un terme qui peut désigner à la fois une personne ayant des capacités dans deux ou plusieurs domaines tout comme des personnes touche-à-tout ayant de multiples intérêts.

Donc pourquoi est-ce que je parle de ça, car depuis mes dernières vidéos sur la multipotentialité.

Beaucoup de personnes m’ont témoigné leur soulagement de pouvoir enfin mettre des mots sur ce qu’elles vivent en société.

Beaucoup de personnes se retrouvent dans la multipotentialité de par leur parcours atypique, sans renter dans la case haut potentiel intellectuel de ceux et celles qui ne dépassent pas les 129 de QI.

Et aussi suite aux longs échanges de notre groupe Facebook les voies des multipotentiels, j’ai donc tenu à aborder le problème du syndrome de l’imposteur.

Je n’ai pas de compétences !!!

Le syndrome de l’imposteur, c’est quand vous avez l’impression de ne pas être à votre place, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être légitime à faire ce que vous faites.

Vous êtes convaincu de ne pas avoir les compétences requises pour exercer votre job, et de ne pas être méritant des promotions qu’on vous propose.

Et qu’est-ce que vous faites habituellement, lorsque vous avez le syndrome de l’imposteur ?

Je fais semblant de poser la question, mais je connais déjà la réponse.

Eh bien, vous camouflez vos lacunes en vivant dans la crainte d’être un jour démasqué.

Relax, vous n’êtes pas un espion de la compétence.

Personne ne va vous mettre au cachot !

Pourquoi donc parler de multipotentiel et de syndrome de l’imposteur ?

Pour la simple et bonne raison que je remarque que beaucoup de multipotentiels sont majoritairement plus exposés que les autres au syndrome de l’imposteur ?

Je faisais allusion dans d’autres vidéos à l’attrait de la nouveauté des multipotentiels.

En réalité, en tant que multipotentiel je suis plus attiré par l’émotion que la nouveauté me procure, et je suppose que c’est aussi votre cas.

Vous serez d’accord avec moi, ça rend toujours euphorique d’avoir une nouvelle idée et un nouveau projet.

Et des nouvelles idées, nous les multipotentiels, on en a beaucoup.

Condamné à être un éternel amateur ?

Puisque le cerveau est continuellement en ébullition et on peut le dire, dans la recherche constante d’émotions à associer à la nouveauté. (On est d’ailleurs peut-être accro aux émotions et à l’adrénaline ?)

Je fais aussi semblant de poser cette question…

En gros, en tant que multipotentiels vous croyez être condamnés à être d’éternels amateurs, spécialistes de tout et experts en rien.

Étant moi-même une personne de nature curieuse et qui s’adapte très bien, j’ai au fil du temps développé une capacité à voguer d’un monde à l’autre.

C’est-à-dire que j’ai une nouvelle idée ou un nouveau projet.

Je suis excité et porté par ma motivation de me plonger dedans, d’explorer, de tester…

Et dès que j’ai l’impression de maîtriser le sujet dans sa globalité, les détails ne m’importent que très peu, et je passe ainsi d’un domaine à un autre.

C’est ce qui m’a permis de créer mon fil conducteur.

Un fil conducteur comme solution au syndrome de l’imposteur

Car en tant que multipotentiel qui a de la valeur à apporter au monde, votre premier objectif est de trouver le lien entre toutes vos sources de plaisirs, vos passions, tous vos intérêts, toutes vos expériences et réalisations.

Ce lien représentera ce fil conducteur, ce fil rouge qu’ont tous les multipotentiels et dont les autres justement n’arriveront pas à percevoir ce lien.

Sans ce fil rouge, vous serez difficilement à l’aise devant un recruteur, mais surtout à l’aise avec vous-même, pour parler de vous, bref pour être clair avec vous-même.

Évoluer dans un environnement de travail bienveillant

Et ce qui peut vous jouer des tours en tant que multipotentiel, c’est que vous ayez des difficultés à dissocier l’aspect émotionnel du monde professionnel.

D’où l’intérêt d’évoluer dans un environnement de travail sain où il sera possible de véhiculer ses valeurs et être soi-même.

À force d’être attiré par la nouveauté, peut-être que comme moi, vous vous ennuyez vite dans la routine, dans la répétition et peut-être que tous les 3, 5 ou 7 ans vous changerez de job comme de chemises en multipliant les expériences.

Et c’est là que le syndrome de l’imposteur vous chope en plein vol.

Et la reconversion dans tout ça ?

Car ce passage à autre chose laisse des traces sur votre CV. Et quand je dis “traces” ça n’est pas péjoratif.

Afin de mieux illustrer ce que je dis, laissez-moi vous partager la discussion que j’ai eue avec une de mes clientes qui a changé de poste, de fonction et de secteur d’activité.

Elle a intégré un poste de manager dans une nouvelle entreprise et un nouveau domaine.

Elle me dit : Jordane, je ne me sens pas à la hauteur dans ma nouvelle prise de poste, les autres ont beaucoup plus d’expériences que moi, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter ?

Elle est sans cesse exposée à ses doutes, comme tout multipotentiel, elle doute naturellement et constamment

Elle doute de ses compétences et minimise ses réalisations personnelles.

C’est pourtant une personne intelligente, mais elle a une distorsion négative de la réalité.

Elle se met à manquer d’objectivité vis-à-vis d’elle-même, voir même à se montrer très dure envers elle.

Elle me dit flipper de devenir une personne référente sur un sujet.

Et je ne parle même pas du fait de devoir endosser le rôle d’expert qui l’amènerait à adopter une posture spécifique, avec un vocabulaire spécifique et des codes spécifiques.

Elle me disait que, si elle avait réussi jusqu’ici dans sa vie professionnelle ou même à changer de métier plusieurs fois, c’était parce qu’elle avait eu de la chance et qu’un jour, on la démasquera.

Autant vous dire que j’avais l’impression de parler à un mur.

Jusqu’au moment où, j’ai structuré ma pensée pour lui partager 5 idées pour se libérer du syndrome de l’imposteur que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

27 habitudes quotidiennes simples pour devenir efficace au travail

Approbation des autres : 5 Raisons de ne pas la rechercher

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

Comment se motiver

PEUR du REGARD DES AUTRES : 5 bonnes raisons de s’en moquer

Haaa ! La peur du regard des autres ! La meilleure ennemie de beaucoup d’entre nous.

  • Ça vous est déjà arrivé de faire ou ne pas faire quelque chose par peur du jugement ou du regard des autres ?
  • Peut-être que vous faites partie de ces personnes qui n’osent jamais quoi que ce soit à cause du qu’en dira-t-on ?
  • Peut-être que vous donnez trop d’importance à ce que pensent les autres et pas assez à ce que vous, vous pensez ?

Le regard de l’autre apparaît comme une source de bien des angoisses.

« Qu’est-ce que les gens vont penser de moi ? »

C’est ce que j’entends souvent de la part de mes clients, qu’ils soient salariés, consultants indépendants, porteurs de projet entrepreneurial ou chefs d’entreprises.

La peur du regard des autres, “une inquiétude inquiétante”

La peur du regard des autres est une inquiétude chez beaucoup de personnes.

Et pourtant si ce regard cause des inquiétudes, il est pourtant indispensable.

Vous allez voir en découvrant toutes ces raisons que ce sont des affirmations qui vont vous paraître tout à fait vraies.

Mais cela ne signifie pas qu’il vous sera facile de les adopter.

L’idée est de vous proposer une autre façon de percevoir les choses afin d’arrêter d’alimenter vos convictions limitantes face à la peur du regard des autres et de l’anxiété que cela génère chez vous.

Prenez donc ce qui vous convient.

Voici donc 5 bonnes raisons de se libérer de la peur du regard des autres et de s’en fiche

1- Vous n’êtes pas responsable du jugement des autres.

Vous n’êtes pas responsable de ce que pensent les autres.

Ce qu’ils pensent n’engage qu’eux.

Leurs opinions leur appartiennent.

Eux aussi ont des jugements et opinions animés par des valeurs, des convictions qui ne sont pas la voie sacrée et universelle.

Ce sont eux aussi des êtres humains qui interprètent abusivement et font des conclusions hâtives.

A l’heure où j’écris ces lignes, je me prépare à passer devant 200 personnes en conférence.

Le public ne me connaît pas ou peu.

Je ne suis pas responsable de ce qu’ils vont penser de moi.

Il y aura autant d’avis sur ma personne qu’il y aura de personnes dans la salle.

Donc, libérez-vous de ça.

2- La vie, ça n’est pas comme sur instagram

Oui la vie n’est pas instagram.

Si vous êtes un utilisateur des réseaux sociaux, ne confondez pas les fonctionnements de la vie réelle avec celui du virtuel.

Ça n’est pas parce qu’une norme est adoptée par tout le monde que vous devez vous y plier.

Surtout si celle-ci ne correspond pas à vos valeurs et à votre personnalité.

3 – Le jugement des autres c’est en fait le mien

Vous ne pouvez pas savoir ce que les autres pensent de vous.

Pourtant vous êtes persuadé qu’on vous juge.

C’est tout simplement parce que vous transposez sur les autres votre propre système de valeurs et d’appréciation de ce qui est bien ou pas bien

Si vous pensez qu’il faut être un comédien pour réussir une prise de parole, vous aurez tendance à penser que les autres le pensent aussi.

Désolé de vous décevoir, mais vous n’y êtes pas du tout !

Tout le monde ne pense pas comme vous !

Et heureusement !

4 – Le jugement est autant subjectif que la peur du regard des autres

Comme je l’ai dit tout à l’heure le regard des autres nous aide à nous construire.

À condition de prendre du recul et d’être objectif vis-à-vis de soi-même face à la critique.

Acceptez donc de considérer les critiques comme des avis imparfaits sur ce que les autres considèrent comme des imperfections.

Oui, vous n’êtes pas parfait, et avez-vous besoin de l’être ?

Non, alors lâchez prise sur cette idée d’être parfait.

Ça vous libérera d’un poids immense.

5- Plus vous critiquez plus vous avez peur du regard des autres

Je me souviens d’une nana pendant mes études qui passait son temps à critiquer.

Elle avait une critique à faire pour tout et tout le monde.

Elle adorait porter un jugement derrière le dos des gens.

Le jour où elle devait prendre la parole devant toute la promo pour une présentation.

Elle se liquiefait.

Je suis sûr que 10 000 pensées liées à la peur du regard des autres et du jugement lui traversaient l’esprit.

En réalité, pas besoin d’être dans sa tête pour savoir que son habitude à juger systématiquement les autres l’a persuadé que les autres faisaient pareil.

Et pourtant…

Et si vous êtes sensible à la critique ou au regard des autres, cela impactera votre niveau de confiance en soi.

Donc, arrêtez de vous construire des images négatives de vous-même.

Libérez-vous de votre peur du regard des autres, car leurs pensées ou critiques ne vous définissent pas.

D’ailleurs, vous n’êtes ni vos comportements ni nos émotions.

Vous n’êtes pas ce que vous faites ou ressentez.

Ne mélangez pas l’image que vous avez de vous avec ce que vous faites et celle qu’ont les autres de vous.

Si vous avez un projet qui vous tient à cœur, ne valorisez pas les pensées des autres, mais valorisez les vôtres et lancez-vous en vous prenant VOUS en compte.

Il n’y a que ça qui est important.

Pour aller plus loin :

Si vous avez le projet de changer de métier ou de quitter votre job mais que vous n’osez pas car vous avez peur du regard des autres, pensez au coaching. Contactez Jordane et demandez votre séance découverte en cliquant ici.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

A lire aussi :

Comment SORTIR de sa ZONE DE CONFORT pour grandir ? EXEMPLE

Prendre confiance en soi par le sentiment de compétence

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

VIDÉO DE MOTIVATION : Choisissez qui vous voulez être

13 techniques efficaces pour ÊTRE MALHEUREUX à coup sûr

5 clés pour développer l’ESTIME DE SOI et faire de meilleurs CHOIX

 

Savez-vous gérer la frustration au travail ? (la réussite différée)

Savez-vous gérer la frustration au travail ? (la réussite différée)

Comment se motiver

Savez-vous gérer la frustration au travail ? (la réussite différée)

  • Comment gérer la frustration ?
  • Comment sortir de la frustration ?
  • Comment se débarrasser de la frustration et la combattre ?

Je ne compte plus le nombre de fois où il m’est arrivé d’être frustré par quelqu’un, une chose ou une situation.

Gérer la frustration au travail avant de devenir un psychopathe

Ce n'est pas la volonté de gagner qui te rend victorieux, c'est le refus de perdre, citation réussir, citation pensée positive, citation la solution est en vous, la solution est en vous, citation trouver sa voie, citation motivation, citation confiance en soi, citation reconversion

Gérer la frustration au travail

Première chose dont il faut prendre conscience avant d’apprendre à gérer la frustration au travail, c’est que l’on a tous tendance à prendre nos envies pour des besoins.

Vos besoins; ce sont vos besoins vitaux qui doivent être assouvis comme : se nourrir, avoir un toit, être en sécurité, etc.

Et nos envies peuvent ressembler à des besoins.

Vous avez déjà entendu des discours du style : « c’est la société de consommation qui nous manipule ».

Vos envies peuvent être manipulées par la société de consommation, par quelqu’un ou même votre cerveau dans le cas d’addictions fortes.

Quand l’envie alimente la frustration

C’est très facile de rentrer dans l’idée d’obtenir toujours plus et surtout plus que l’autre en face.

On dit à ce sujet que, le mieux est l’ennemi du bien.

Qu’est-ce qui se passe en vous, lorsque vous avez envie de quelque chose ?

L’envie crée une agitation en vous-même qui monopolise votre esprit tout autant que votre corps.

Cette agitation vous tend jusqu’à obtenir l’objet de vos tourments et peut même parfois mener à la folie dans le cas d’obsessions.

Il suffit que vous mettiez de côté une envie un peu trop longtemps sans lui apporter de réponse pour que celle-ci se transforme en une frustration.

Et une frustration négligée peut vous plonger dans une dépression.

Je n’ai pas su sortir de la frustration à temps

Pour vous donner un exemple, la source première de mon Burn-out a été une accumulation trop importante de frustration intellectuelle entretenue par l’ancien management de ma boîte.

Cette accumulation de frustration aurait pu m’amener à penser que je n’étais pas méritant concernant la chose que je convoitais.

Au lieu de cela, j’ai préféré faire de la frustration mon alliée.

J’ai appris à gérer la frustration de manière à ce qu’elle soit génératrice de motivation et mobilisatrice pour me faire passer à l’action à créer ma propre condition.

La frustration permet aussi de donner de la valeur aux choses.

Gérer la frustration au travail… dès le berceau

Par exemple, admettons vous êtes parent, si ce n’est pas déjà le cas, que vous pourrissez votre gamin de cadeaux sans qu’il ait éprouvé auparavant le moindre désir pour ce que vous lui offrez.

Selon vous, quelle valeur affective va-t-il attacher à ses jouets ?

Par contre, si il voit le jouet à chaque fois qu’il passe devant la vitrine d’une boutique ou qu’il le voit dans une pub, il aura le temps de rêver et de désirer ce jouet.

La valeur attachée à ce jouet, quand il l’obtiendra, prendra un autre sens.

Et pour s’en rendre compte, repensez à une fois où vous avez perdu une chose.

Vous vous êtes rendu compte de sa valeur qu’une fois que vous l’aviez perdu, n’est-ce pas ?

Je prends l’exemple de la santé, on ne se rend pas assez compte de la chance que l’on a lorsque l’on n’est pas malade.

La quantité d’efforts pour obtenir une chose donne de la valeur au résultat.

  • Avoir envie de liberté,
  • Avoir envie de quitter son boulot,
  • Avoir envie de tout plaquer.

Bref, avoir envie tout court, ça se gère.

Le temps est votre meilleur allié pour savoir gérer la frustration

citation impossible, Citation croire en soi, proverbe confiance en soi, citation motivante, citation motivation, citation positive, pensée positive, proverbe motivant, pensée croire en soi

Gérer la frustration au travail

Si vous savez que la douleur ou l’attente n’est que temporaire, vous saurez gérer la frustration et vous ferez avec.

En revanche si vous ne savez pas, vous pourriez devenir dingue.

Et le fait de savoir, peut vous aider à tenir le coup et à ne pas vous faire submerger par le stress et la tension.

On dit que tout passe, même les orages.

Et pour gérer la frustration au travail, il vous faudra faire face au facteur temps, qui est l’élément clé de l’obtention de ce que vous voulez.

Louis XIV disait : “c’est toujours l’impatience de gagner qui fait perdre.”

Je sais que la patience n’est pas une vertu très populaire dans notre société, cependant vous ne pouvez pas aller plus vite que le rythme de la vie.

Les impatients ont trop tendance à s’énerver quand ils n’obtiennent pas ce qu’ils veulent tout de suite, maintenant.

Ils perdent leur énergie rapidement et abandonnent avant même de savoir ce qu’aurait donné le résultat de leur tentative.

Un défi pour se débarrasser de la frustration

Je vous invite à vous lancer ce défi qui va peut-être vous paraître simple, mais ce que j’ai à vous dire c’est :

  • Apprenez,
  • Progressez,
  • Et cohabitez avec le facteur « constance dans le temps ».

Ce dernier est le critère clé qui vous permettra d’accepter la phase de la frustration.

  • Acceptez de ne pas être sûr de vous, avant d’intégrer le savoir,
  • Acceptez de ne pas savoir faire, avant de savoir,
  • Acceptez de ne pas être serein, avant de l’être,
  • Acceptez que vous n’êtes pas né intelligent et que vous devez passer par une étape d’apprentissage, avant de réussir.

Gérer la frustration passe par le fait d’accepter que l’on puisse se tromper, que l’on puisse faire des erreurs, et que l’on puisse ne pas savoir quelque chose.

Et ne tombez pas dans la solution de facilité qui est de s’énerver parce que vous n’avez pas ce que vous voulez, et qui donne l’illusion de calmer la tension. Non, ça laissez le aux enfants.

Car, plus vous vous agacerez, plus vous gaspillerez votre énergie.

Et même si cela donne la sensation d’évacuer la tension, vous aurez le contrecoup des effets secondaires à savoir :

  • Culpabilité
  • Déprime
  • Dévaluation

Le but de cette démarche est d’être à l’aise avec le déroulement des événements et de faire avec.

Ce que vous pouvez voir à la fin de la vidéo ci-dessus, c’est l’expérience du chamallow basée sur l’expérience réelle d’un professeur de psychologie qui a laissé des enfants de 4 ans dans une pièce en disant « je te laisse ici avec ce marshmallow, pendant 15 minutes. Si quand je reviens, le marshmallow est toujours dans ton assiette, je t’en donne un autre ».

Voyez-donc par vous-même ce qu’il se passe.

Certains ont tenu 2 secondes, 30 secondes, 5 minutes, 7 minutes ou 14 minutes et 40 secondes. Ils ne pouvaient pas attendre.

Les enfants qui ont réussi ont compris à quatre ans le principe fondamentale de la réussite qui est la capacité à retarder la gratification.

Suite à cet expérience, la rumeur voudrait que les psychologues retrouvèrent ces enfants qui avaient entre 18 et 19 ans.

Et ils découvrirent que 100% des enfants qui n’avaient pas mangé le marshmallow avaient réussi scolairement.

  • Ils avaient de bonnes notes,
  • Ils s’entendaient très bien avec leur entourage et leurs profs,
  • Ils avaient des projets et se portaient bien.

En revanche une grande partie de ceux qui avaient mangé le marshmallow n’allaient pas bien. Non pas, parce qu’il était périmé…

Ils n’avaient pas réussi à aller jusqu’à l’université.

Cet exemple prouve que les meilleurs choses ont besoin de patience et qu’un instant de patience est déjà une victoire, même si la patience est une vertu qui s’acquiert avec de la patience, restez serein en toutes circonstances.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation Osez Briller:

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

Multipotentialité : quand trouver sa voie devient une galère !

Personnes toxiques au travail : 5 signes que vous y êtes jusqu’au cou

RÉALISER SES RÊVES ? Rêver pour atteindre ses objectifs ou la pensée magique

Comment arrêter de râler ? 10 clés pour positiver

Prendre confiance en soi par le sentiment de compétence

Suivre ses résolutions ou se donner bonne conscience ? 11 éléments clés

Se remettre en question professionnellement quand rien ne va

Comment surmonter le stress et vivre en cohabitation avec ?

Comment surmonter le stress et vivre en cohabitation avec ?

lâcher prise

Le stress est une des principales conséquences néfastes du travail, et fait souffrir des millions de français.

Il est le mal du 21ème siècle, souvent dû aux charges de travail trop importantes et aux lourdes responsabilités qui pèsent sur les épaules des employés.

Il peut entraîner une perte des moyens, une impossibilité à se concentrer ou à faire les choses correctement et, encore plus grave, peut aller jusqu’à la dépression dans certains cas extrêmes.

Il est donc l’un des premiers ennemis dans notre quête personnelle du succès et du bonheur.

Heureusement, il existe des méthodes pour apprendre à contenir, gérer et surmonter le stress.

La peur de mal faire

Tu n'es pas défini par ce qui t'es arrivé. Tu es défini par la personne que tu décides d'être. Citation positive, les beaux proverbes, pensée positive, citation confiance en soi, citation sur la confiance en soi, citation pour se motiver, citation pour se remotiver, citation pour avoir confiance en soi, citation positive, meilleurs citations

Surmonter le stress

Une des premières causes du stress est la peur de mal faire ou la peur du ridicule.

Ce qui nous pousse à nous abstenir de trop se mettre en avant ou de poser des questions.

Pourtant, se forcer à prendre la parole quand on a besoin de plus de précisions sur un sujet est primordial pour diminuer son stress, car une fois que vous saurez exactement ce que vous avez à faire, vous n’aurez plus la crainte de vous tromper.

Les transports en commun des mortels

Les transports en commun et ses aléas sont aussi une énorme cause de stress.

Il y a pourtant une façon simple d’éviter de passer son temps à regarder sa montre en attendant le prochain métro bondé, c’est de ne pas partir au dernier moment, mais surtout de prévoir une quinzaine de minutes en plus qui vous évitera de paniquer si le bus est bloqué par la circulation.

S’entraîner à surmonter le stress

Pour apprendre à surmonter le stress au travail, il est bon d’apprendre à le gérer par des activités hors cadre de travail.

Par exemple, la pratique du poker est une bonne façon d’apprendre à garder son calme dans des situations tendues car c’est un jeu où chaque décision peut provoquer des gains ou des pertes, et ce, sous le regard acéré de vos adversaires. Je vous conseille d’abord de jouer avec de l’argent fictif pour vous perfectionner avant de vous lancer dans des parties à argent réel.

Un environnement sain pour un corps sain

Il y a deux choix de base dans la vie, accepter les choses telles qu'elles sont, ou accepter la responsabilité de les changer, citation confiance en soi, citation changement de vie, citation zone de confort, citation lâcher prise, citation stress, phrase confiance en soi

Surmonter le stress

L’environnement joue également un rôle important sur votre niveau de stress, il faut donc apprendre à garder votre espace de travail, mais aussi de vie, ordonné afin de garder vos pensées également ordonnées. Vous pouvez même faire appel à un spécialiste du Feng Shui pour vous aider à créer autour de vous l’espace que vous méritez et au sein duquel vous vous sentirez à l’aise.

S’organiser pour réussir

Une autre chose primordiale, c’est d’organiser son travail, c’est-à-dire de savoir ce que vous êtes capable de faire dans le temps qui vous est imparti, ne pas se lancer dans trois choses en même temps et savoir dire non quand on vous demande une tâche dont vous savez que vous ne pourrez pas vous y consacrer à 100%. Il est bien plus rassurant de faire une chose bien, que deux choses mal.

Ma vie, mon chemin

La vie privée a aussi bien sûr une influence non négligeable sur votre moral et votre stress. Il n’est pas toujours facile d’oublier ses problèmes, et ceux-ci viennent ainsi polluer votre travail. Plutôt que d’essayer de les occulter, ce qui est impossible à faire, il est préférable d’y faire face et de dédramatiser. Il est très important deprendre conscience que vous êtes loin d’être le plus malheureux du monde, et de penser à tout ce qui va bien dans votre vie plutôt qu’à tout ce qui va mal.

En conclusion, le stress est très difficile à éviter si vous vous trouvez dans des situations impossibles. Le meilleur moyen de surmonter le stress est donc d’éviter de se mettre dans ce genre de situations en organisant son emploi du temps et son environnement, en n’ayant jamais peur de prendre la parole ou de dire non et, le plus important, de respirer !!

Apprendre à lâcher prise et arrêter d’essayer d’être assez bon

Apprendre à lâcher prise et arrêter d’essayer d’être assez bon

lâcher prise

Apprendre à lâcher prise et arrêter d’essayer d’être assez bon. 

“Seules les choses aussi folles que les humains se demandent « est-ce que je suis assez bon ». Vous ne trouverez pas un chêne faisant une crise existentielle et se dire «Je me sens tellement pourri. Je ne produis pas autant de glands que celui à côté de moi.'”~ Adyashanti

Apprendre à lâcher prise et plus particulièrement sur ce sentiment de ne pas être assez bon qui est très répandu parmi la population et cela, peu importe l’âge ou le statut social.

Même les personnes qui, à partir des normes sociales, ont réussi, peuvent très bien avoir le sentiment de ne pas être assez bonnes et/ou  que quelque chose manque dans leur vie.

Toutes ces pensées négatives basées sur un complexe d’infériorité faisaient partie de ma vie.

J’ai longtemps souffert de ce sentiment de ne pas être assez bon, jusqu’à ce que je commence à apprendre à lâcher prise

Apprendre à lâcher prise et ne plus se comparer aux autres

Citation être fort, citation lâcher prise, citation apprendre à lâcher prise, citation motivation, citation la solution est en vous, citation estime de soi, citation pour réussir, citation de motivation, citation sur le lâcher prise, citation pour se motiver, la solution est en vous citation, citation douter de soi, citation lâché prise

Apprendre à lâcher et arrêter d’être assez bon

Je me souviens quand j’ai intégré ma dernière boîte, j’ai été choqué de constater comme certains, recrutés en même temps que moi, étaient brillants.

J’étais entouré de personnes qui avaient plus d’expérience de travail que moi et étaient ainsi plus confiantes que je l’étais, alors qu’on avait le même âge.

Parfois, je me sentais stupide en leur présence.

Peu importe mes efforts, je ne pouvais pas trouver un moyen de contribuer en réunion.

Jamais avant je n’avais eu un tel sentiment profond de ne pas être assez bon.

Mon travail, ce que j’apprenais, ou mon expérience ne me semblait jamais assez suffisant pour pallier à ce problème.

Peut-être qu’il aurait fallu pour moi apprendre à lâcher prise en premier, car je commençais à douter sérieusement si tout ce que j’allais accomplir à l’avenir m’aiderait un jour à me sentir “assez bon”.

J’ai parfaitement compris qu’il y aurait toujours des gens plus confiants autour de moi, plus attrayants, plus intelligents, plus riches ou plus informés que je le suis, et me dire cela ne m’a pas aidé à me sentir mieux.

Arrêter d’essayer d’être assez bon pour aller mieux

Citation être fort, citation lâcher prise, citation apprendre à lâcher prise, citation motivation, citation la solution est en vous, citation estime de soi, citation pour réussir, citation de motivation, citation sur le lâcher prise, citation pour se motiver, la solution est en vous citation, citation douter de soi, citation lâché prise, citation gérer ses émotions, citation pensées négatives

Apprendre à lâcher et arrêter d’être assez bon

J’ai toujours su que mon devoir était de contribuer à la société, mais j’avais ce sentiment que je ne pourrais pas contribuer autant que je le voudrais, et dans ce genre de cas il est difficile de maintenir une estime de soi saine et de lâcher prise sur ses pensées négatives.

Quand il s’agit d’estime de soi, les experts recommandent généralement d’utiliser des affirmations positives, d’apprendre à être plus dans l’autocompassion, ou de réaliser de petits objectifs pour créer une dynamique et renforcer la confiance en soi.

Ces techniques sont de bonnes façons de construire l’estime de soi, et je les ai utilisés personnellement en ayant un certain succès. Cependant, il est probable que ces techniques pourraient leur manquer un truc.

Et selon moi, les premières étapes sont d’apprendre à lâcher prise, de gérer ses émotions et d’utiliser sa réflexion personnelle différemment.

Plutôt que de se dire “? Comment puis-je me sentir assez bon” ne serait-ce pas plus pertinent de se demander: «Ai-je besoin de me sentir assez bon?» Ou «Est-il réellement possible de ne pas être assez bon?”

Apprendre à lâcher prise sur le conditionnement social

La plupart des gens passent leur vie à essayer d’être assez bons, d’être aimés et appréciés, souvent sans réellement réussir à combler ce vide en eux-mêmes.

C’est fou de voir comment tout le monde essaie tellement d’être «quelqu’un» ou même d’être quelqu’un d’autre.

Je commençais à me demander si, pendant tout ce temps, où j’ai essayé d’être assez bon, je ne me battais pas en réalité dans le mauvais combat.

Puis j’ai tourné ma réflexion différemment, j’ai commencé à apprendre à lâcher prise en reconsidérant mon point de vue sur la vie et notamment sur celui de la société.

Notre société conditionne les personnes à ficeler leur estime de soi sur l’importance de leur contribution, et par «contribution» cela se réfère souvent à la quantité d’argent que nous gagnons ou notre statut social. La société crée une dualité artificielle entre les gens qui réussissent et les autres.

Lâcher prise sur la réussite

Citation être fort, citation lâcher prise, citation apprendre à lâcher prise, citation motivation, citation la solution est en vous, citation estime de soi, citation pour réussir, citation de motivation, citation sur le lâcher prise, citation pour se motiver, la solution est en vous citation, citation douter de soi, citation lâché prise

Apprendre à lâcher et arrêter d’être assez bon

Aujourd’hui, l’idée de la réussite est une obsession constante.

Les médias et les sites de développement personnel sont continuellement en train de parler de ce qui peut être fait pour devenir encore plus efficace.

Le succès est devenu le Saint Graal à poursuivre, la seule voie pour vivre une vie digne d’être vécue et de gagner la reconnaissance de la société.

Fait intéressant, la définition du succès est rarement expliquée.

Il semble que si, nous sommes tous d’accord avec la définition de la société.

Il semble y avoir très peu de place pour la réponse à la question :

  • Pouvons-nous faire l’hypothèse selon laquelle nous opérons notre vie actuelle de la mauvaise manière ?

Pour moi c’est apprendre à lâcher prise sur soi-même et la vie, revisitez donc ce paradigme.

Lâchez prise sur le concept “d’être assez bon”

Pour être honnête, toute cette idée d'”être assez bon” ou “pas assez bon” est assez absurde.

Je suis sûr que le chirurgien n’a pas dit à vos parents après votre naissance, “Je suis désolé, mais votre fils ne sera pas assez bon.”

L’ensemble du paradigme d’être “assez bon ou de ne pas être assez bon” vient de l’idée fausse que nous devons devenir “quelqu’un” et que d’autres personnes ont le pouvoir de déterminer notre estime de soi.

Et c’est le pur résultat ou produit d’un conditionnement social, et non pas de la réalité, et il n’en a certainement pas été ainsi !

Alors, pourquoi ne pas apprendre à lâcher prise sur cette idée et nous débarrasser de ce concept une fois pour toutes, en le classant comme non pertinent, et de reconstruire notre vie sur une hypothèse plus saine?

Apprendre à lâcher prise sur l’échec

Vivre un “échec” total par rapport aux normes de la société ne fera jamais de vous un échec en tant qu’être humain.

Rien ne peut vous transformer en une personne qui n’est pas assez bonne sans votre consentement, sans que vous puissiez cautionner l’hypothèse trompeuse que la société vous dicte comment vivre.

Bien sûr, vous pouvez échouer sur beaucoup de choses que vous essayerez et certains de vos amis pourrait avoir plus “de succès” que vous, mais ensuite;

  • Est-ce que cela signifie que vous n’êtes pas assez bon?
  • Est-ce que cela signifie vraiment que vous n’êtes pas digne?

Si vous cautionnez les attentes de la société, oui, probablement.

Si vous ne le faites pas, alors il n’y a pas de réponse à la question, parce qu’elle est inappropriée !

Vous comprenez la nécessité d’apprendre à lâcher prise sur toutes convictions ?

Être assez bon est contre-nature

Ça va vous paraître simpliste à la Francis Lallane de dire ce que je vais vous dire, mais un arbre n’a pas de problèmes d’estime de soi.

Un oiseau ne se demande pas, “suis-je assez bon?”. Il fait ce qu’il a à faire, c’est-à-dire vivre et survivre.

Et au motif que vous êtes un animal qui est plus dans l’intellectualisation, alors vous devriez vous demander suis-je assez bon ?

Travaillez actuellement pour réellement devenir quelqu’un ?

Sinon, il serait peut-être temps pour vous d’arrêter d’essayer d’être “quelqu’un” et d’apprendre à lâcher prise sur ça.

Soyez vous-même

Imaginez le sentiment de liberté que cela vous procurerez si vous décidiez d’arrêter d’essayer d’être “assez bon.” Là, le fardeau que vous portez sur vos épaules deviendrait plus léger.

Vous pourrez ensuite profiter de votre temps passé avec les autres sans chercher à les impressionner, sans chercher à vous faire considérer par tout le monde.

Vous seriez en mesure de libérer votre énergie à des fins créatives. Et là, vous pourrez simplement être vous-même.

Les plus grands et les plus sages philosophes, penseurs, ou même maîtres spirituels de tous les temps ont compris qu’il était nécessaire d’apprendre à lâcher prise et de cesser d’essayer d’être quelqu’un parce qu’ils ont compris que ce n’était pas possible.

Si après toutes ces années d’introspection et d’autoréflexion, ils en sont venus à cette conclusion, est-il possible qu’ils en soient arrivés à quelque chose de concret par rapport à la question ?

  • Donc, avez-vous vraiment besoin d’être assez bon?
  • Êtes-vous focalisé sur le bon combat?
  • N’avez-vous pas juste besoin d’apprendre à lâcher prise et de gérer vos pensées négatives ?

Méditez sur la question. Cela nécessitera peut-être un certain temps avant de changer votre ancienne conception, mais est-ce que cela ne vaut-il pas la peine d’essayer?

Personnellement, j’ai choisi de ne plus gaspiller mon énergie à me battre sur le champ de bataille de la perfection du “je ne suis pas assez bon” ou “assez bon”.

Je suis juste qui je suis et c’est plus que suffisant!

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

Sortir de sa zone de confort néfaste : par où commencer quand rien ne va ?

Vaincre ses peurs : la peur du changement

Crise de la trentaine : pourquoi ne pas se comparer aux autres

50 façons de s’ouvrir à de nouvelles opportunités

Comment trouver sa voie professionnelle à 30/35 ans

Trouver sa voie et sa raison d’être : les questions à se poser

Comment avoir confiance en soi avec ses 3 clés

Coaching toltèque : les 4 accords toltèques

40 manières de lâcher prise et de se libérer de la douleur

40 manières de lâcher prise et de se libérer de la douleur

Comment se motiver

40 façons de lâcher prise et de moins ressentir la souffrance

Si vous lâchez prise un peu, vous aurez un peu de paix. Si vous lâchez prise beaucoup, vous aurez beaucoup de paix. Si vous lâchez prise complètement, vous aurez la paix complète.“~ Ajahn Chah

J’ai un jour lu que nous créons et entretenons des problèmes parce qu’ils nous donnent un sentiment d’identité.

Peut-être cela expliquerait pourquoi nous bloquons si souvent en nous fixant sur ​​notre douleur bien au-delà de notre capacité à nous servir.

Nous nous rejouons inlassablement dans notre tête ce disque rayé intitulé “nos erreurs du passé” et sortant des enceintes de nos sentiments, des notes de honte et de regret qui façonnent nos actions dans le présent.

Nous dansons sur le dance-floor de la frustration et l’inquiétude de notre avenir, comme si faire les mêmes gestes nous rassurait.

Nous gardons le stress dans notre esprit et notre corps, même si cela nous amène de graves problèmes de santé, et acceptons cet état ​​de tension comme une norme.

Il n’y aura jamais un moment où la vie est simple.

Chaque moment est une occasion de lâcher prise et de vous sentir calme et serein.

C’est ce que j’ai réussi à faire à la suite de mon Burn-Out, et je souhaite partager avec vous quelques façons de commencer:

Lâcher prise sur la frustration de sa vie ou sur soi-même

Citation lâcher prise, proverbe lâcher prise, citation la solution est en vous, citation confiance en soi, citation laisser aller, citation bonheur, citation être heureux

40 manières de lâcher prise

  1. Changez votre perception. Tournez votre perception sur l’origine de votre frustration comme une bénédiction déguisée.
  2. Méditez ou faites du yoga pour vous ramener dans le moment présent plutôt que de vous attarder sur le passé ou de vous inquiéter de l’avenir.
  3. Impliquez-vous dans une activité physique. C’est reconnu l’exercice physique diminue les hormones du stress et augmente le taux d’endorphines, vous savez cette substance chimique qui améliore votre humeur.
  4. Canalisez votre mécontentement en une action positive. Réseautez pour de nouvelles opportunités de travail, ou profitez-en pour faire du bénévolat.

  5. Faites une liste de vos réalisations quotidiennes, même les plus petites. Lâcher prise sur ses petits mécontentements quotidiens et faire place à l’autosatisfaction.
  6. Apprenez une nouvelle compétence plutôt que de vous bloquer sur les compétences que vous n’avez jamais maîtrisées.
  7. Criez-le. Selon une étude allemande publiée dans Health Psychologies auprès de 6000 personnes, hurler permet d’extérioriser vos sentiments négatifs et de relâcher cette accumulation nocive présente dans votre corps liée au stress.
  8. Visualisez une boîte dans votre tête portant la mention “Mes attentes.” Chaque fois que vous commencez à vous attarder sur la façon dont les choses doivent être ou auraient dû être , débarrassez-vous mentalement de ces pensées en les mettant à l’écart dans cette boîte.
  9. Concentrez toute votre énergie autour d’une chose sur laquelle vous pouvez réellement exercer un contrôle (votre présent) plutôt que  de vous attarder sur des choses que vous ne pouvez pas comme votre passé.

  10. Exprimez vos sentiments à travers un exutoire créatif, comme les blogs, la musique, ou la peinture. Ajoutez-le à votre liste de choses à faire et barrez-les une fois terminée.

Lâcher prise sur votre passé

Citation lâcher prise, proverbe lâcher prise, citation la solution est en vous, citation confiance en soi, citation laisser aller, citation bonheur, citation être heureux

40 manières de lâcher prise

  1. Identifiez ce que l’expérience vous a appris pour vous aider à clôturer un chapitre. Voir même clôturer un livre et en commencer un nouveau.
  2. Rappelez-vous du bon et du mauvais. Même si ces aspects n’apparaissent que maintenant, le passé n’était pas parfait. Reconnaître cela, peut réduire vos regrets.
  3. Remarquez comme vous vous êtes amélioré. Rappelez-vous comme vous étiez incroyable avant de faire ces rencontres qui vous ont changé. Et cette personne incroyable est toujours en vous. Vous avez maintenant la chance d’être à nouveau cette personne mais avec une expérience en plus.

  4. Ecrivez tout ce qui vous vient à l’esprit en l’exprimant dans une lettre. Même si vous choisissez de ne pas l’envoyer, vous clarifierez vos sentiments et cela vous aidera à vous réconcilier avec la réalité telle qu’elle est maintenant.
  5. Dé-romantisez votre ancien amour. Il ne convient pas seulement de tourner la page, il faut aussi parfois changer de livre.
  6. Créez un espace stérile qui reflète votre réalité actuelle. Débarrassez-vous des photos. Supprimez ses e-mails, ses SMS, etc.
  7. Récompensez-vous pour les petits actes d’acceptation. Offrez-vous un soin pour vous-même après avoir supprimé son Facebook, son numéro de téléphone, ou sortez avec vos amis après avoir mis toutes ses affaires dans une boîte.

  8. Accrochez cette déclaration quelque part où vous pouvez la voir. “M’aimer et avoir de l’estime pour moi-même signifie lâcher prise.”
  9. Remplacez vos pensées émotionnelles par des faits. Lorsque vous pensez, “je ne me sentirai jamais à nouveau aimé !” ne résistez pas à ce sentiment. Au lieu de cela, passer à une autre pensée, comme «J’ai appris une nouvelle recette ou chanson pour sing star ce soir.”
  10. Ajoutez une bande-son humoristique à votre souvenir (ex : générique de Tom&Jerry ou de Benny Hill). Cette technique vous permettra de reprendre le pouvoir de votre pensée troublante en la dédramatisant. Ou bien remplacez les voix qui composent votre souvenir par des voix de dessin animé.

Lâcher prise sur la colère et l’amertume

  1. Libérez-vous de vos sentiments. Si vous étouffez vos sentiments, ils vous échapperont et affecteront tout le monde autour de vous, et pas seulement la personne qui est responsable de votre colère. Avant de lâcher prise sur votre émotion, vivez-la pleinement.
  2. Offrez-vous un angle d’attaque. Laissez-vous vous décharger au moins une journée avant d’affronter la personne qui vous a blessé. Cela permettra d’évacuer l’hostilité et de vous donner le temps de planifier une confrontation rationnelle.
  3. Rappelez-vous que la colère vous fait plus de mal  que la personne qui vous a contrarié, et visualisez-la en train de fondre comme un acte de bonté envers vous-même.

  4. Si possible, exprimez votre colère à la personne qui vous a offensé. Communiquez comme vous le sentez peut vous aider à aller bien. Mais gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas contrôler la façon dont l’auteur répond.
  5. Responsabilisez-vous. La plupart du temps, lorsque vous êtes en colère, vous vous concentrez sur ce que quelqu’un a fait de mal, ce qui vous prive essentiellement de votre pouvoir. Quand vous vous concentrez sur ce que vous auriez pu faire de mieux, vous vous sentez souvent moins amer.
  6. Mettez-vous dans la peau du coupable. Nous faisons tous des erreurs, et il y a des chances que vous glissiez sur la même pente que votre agresseur. Ayez de la compassion pour lui, cela dissout la colère.
  7. Débarrassez-vous métaphoriquement de la colère. Par exemple, allez dans un gymnase ou un terrain de tennis avec un sac à dos rempli de balles de tennis. Associez chaque balle à une émotion, un état, une phrase, à la personne, mélanger les boules une par une, comme l’étiquetage de chaque partie de votre colère.

  8. Utilisez une balle anti-stress, et exprimez votre colère physiquement et vocalement lorsque vous l’utilisez. Faites un visage aigri ou un grognement. Vous pourrez vous sentir stupide, mais cela vous permet de réellement exprimer ce que vous ressentez intérieurement.
  9. Portez une bande de caoutchouc sur votre poignet, puis tapotez doucement quand vos pensées négatives commencent à vous obséder. Ceci vous aidera à entraîner votre esprit à associer ce type de négativité persistante avec un tapotement désagréable.
  10. Rappelez-vous de ces trois options: éloignez-vous de la situation, changez, ou acceptez-la. Ces actes favorisent le bonheur; s’accrocher à l’amertume ne le fera jamais.

Lâcher prise sur le stress

  1. Utilisez une technique de respiration profonde, comme le ujjayi, pour vous apaiser et accéder au moment présent.
  2. Impliquez-vous dans une activité de groupe. Profiter des gens dans votre vie peut aider à mettre vos problèmes en perspective.
  3. Considérez cette citation d’Eckhart Tolle: “Être inquiet paraît être nécessaire, mais ça ne sert à rien.” Questionnez-vous sur la façon dont votre stress peut vous servir ce qui peut vous aider à lâcher prise.

  4. Débarrassez-vous-en métaphoriquement. Ecrivez sur une feuille tout votre stress et jetez-la à au feu.
  5. Remplacez vos pensées. Prenez conscience de quand vous commencez à penser à quelque chose qui vous stresse ainsi vous pourrez modifier votre processus de pensée par  quelque chose de plus agréable, comme votre passion pour votre passe-temps.
  6. Faites une pause sauna. Des études révèlent que les personnes qui vont au sauna, au moins deux fois par semaine, dix à trente minutes par séance après le travail, sont moins stressées que d’autres avec des emplois similaires qui n’y ont pas.
  7. Imaginez votre vie dans dix ans. Ensuite, projetez-vous dans vingt ans, puis dans trente ans. Sachez que la plupart des choses qui vous inquiètent n’auront plus vraiment d’importance dans cet avenir.

  8. Organisez votre bureau. Terminer  une petite tâche augmente votre sentiment de contrôle et diminue votre niveau de stress.
  9. Action ! Faites deux listes: l’une avec les causes profondes de votre stress et l’autre avec des actions pour y remédier. Au fur et à mesure que vous terminez ces tâches, visualisez-vous en train d’utiliser et d’appliquer votre stratégie.
  10. Riez-en. Des études ont prouvé que le rire apaise les tensions, améliore votre système immunitaire, et soulage même la douleur. Si vous ne pouvez pas vous détendre trop longtemps, commencez par regarder une vidéo drôle sur YouTube, seulement dix minutes.

C’est une longue liste, mais il y a encore beaucoup à dire!

Pensez-vous qu’il y aurait quelque chose d’autre à ajouter à cette liste ?

D’autres domaines de la vie où nous avons besoin de pratiquer le lâcher prise, et d’autres techniques pour commencer à le faire dès maintenant ?

Article inspiré par Lori Deschene

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

A lire aussi :

7 questions à se poser pour ne plus penser au travail ?

Être motivé et positif #2 les personnes toxiques

45 manières de trouver l’inspiration

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avenger

6 Questions à se poser avant de changer de vie

11 signes que vous devriez (peut-être) quitter votre emploi maintenant

Vaincre ses peurs : la peur du changement en coaching

Vaincre ses peurs : La peur du changement en coaching

Vaincre ses peurs : La peur du changement en coaching

Comment se motiver

Vaincre ses peurs est l’une des principales raisons pour lesquelles les personnes me contactent.

Sans rentrer dans la théorisation à outrance, lorsqu’une personne me contacte pour commencer un travail de coaching, c’est pour définir un objectif et l’atteindre ou bien résoudre une situation qui pose problème.

Vaincre ses peurs pourrait très bien rentrer dans les deux démarches.

“Je veux faire une chose, mais je n’y arrive pas ! Ou je ne veux plus faire cela, mais je le fais encore !”

Evoluer

Peu importe l’envie d’évoluer ou de changer de vie, les freins et les obstacles seront présents comme des intrus à une soirée.

Si vous êtes une personne qui souhaite vaincre ses peurs, l’une des étapes du travail de coaching va être d’identifier et de surmonter les obstacles qui en découlent sans remettre en cause ce qui est bon ou mauvais pour vous.

Car au final, si vous fonctionnez ainsi depuis un bout de temps, c’est que vous y trouvez un effet bénéfique.

Comment vaincre ses peurs

Comment vaincre ses peurs

Connaissez-vous l’idée de Einstein de dire que : “si vous faites ce que vous avez toujours fait vous obtiendrez ce que vous avez toujours obtenu.”

Et si vous faites appel à un coach, c’est que vous ne voulez plus de cette attitude et que vous souhaitez évoluer vers autre chose. Une reconversion professionnelle, une création d’entreprise, un changement de métier, un changement de vie, etc.

Ce qui est paradoxal, car toujours dans le contexte de vaincre ses peurs, vous voulez changer et en même temps, le comportement qui génère ses peurs vous confère des repères, des habitudes, bref une certaine tranquillité.

Et le plus gros obstacle à cette démarche de changement est justement, la peur du changement.

La peur de perdre ces repères, l’idée que le changement est brutal et la crainte de ne pas pouvoir gérer correctement la nouvelle situation empêchent de vaincre ses peurs. C’est par exemple le cas que l’on retrouve pour la crise de la trentaine, ou la crise de vie.

La peur engendre la peur !

C’est une attitude inconsciente qui s’opère par protection.

 citation trouver sa voie, citation reconversion professionnelle, citation transition de carrière, citation comment trouver sa voie, citation voie professionnelle, Citation succès, citation confiance en soi, citation vaincre ses peurs, citation guérir anxiété,

Comment vaincre ses peurs

Les concours de circonstances, ou une dose de souffrance insurmontable vous donnera alors ainsi la vraie volonté de changer et de vaincre vos peurs.

Si vous vous trouvez sur une île déserte où se trouve qu’un seul palmier, et que vous n’avez rien à boire et à manger.

Et qu’en face de vous à presque un kilomètre de nage se trouve une autre île où se trouvent de la végétation et une cascade.

Cependant la zone où vous êtes vous laisse penser que se trouvent quelques requins dans l’eau.

Après s’être creusé les méninges et quelques heures ou journées passées, la faim se fait sentir, la seule chance de survivre est de vaincre ses peurs, de se retrousser les manches et de construire un radeau avec les palmes et quelques bouts de bois qui ne protègeront pas des requins.

Que feriez-vous dans ce genre de cas ?

Nombreux sont les obstacles qui vous empêcheront d’atteindre votre objectif.

Et plus vos objectifs seront ambitieux et plus vous rencontrerez d’obstacles.

D’où’ l’importance d’aller de l’avant, de lâcher prise, de vaincre ses peurs, et de changer.

  • Vous perdrez surement quelque chose, mais est-ce que ce que vous gagnerez vaudra plus que si vous ne le faites pas ?
  • Est-ce que cela en vaudra la peine ?
  • Vivrez-vous une situation plus appréciable ?

Peu importe votre choix, rester sur votre île ou la quitter.

Vous pouvez choisir de rester sur l’île, car le risque de traverser est trop grand.

Ou bien vous pouvez malgré la probabilité de rencontrer un requin, surmonter vos peurs et atteindre ce que vous souhaitez.

Vaincre ses peurs, une question de temps !

Vaincre ses peurs, c’est aller au-delà de ces dernières en prenant sur soi pour atteindre un état désiré ou un objectif.

Cela peut-être une question de temps.

Vous n’êtes pas prêt aujourd’hui, mais vous le serez dans quelques jours quand vous aurez vraiment faim et soif.

Là ! Vous ne vous poserez pas de questions s’il vous faut sortir de votre zone de confort ou non.

Quoi qu’il en soit, décider de vaincre ses peurs et de traverser, requiert de votre part un engament total.

D’où l’importance d’identifier les obstacles qui vous empêchent de mener vos projets à la réussite. Que cela soit un projet de reconversion professionnelletrouver sa voie et sa raison d’être, ou juste vouloir avoir plus confiance en soi. Osez !

Décidez donc ce qui est bon pour vous et trouvez la force de le faire.

Car la plupart du temps « la peur n’a rien de réel, le seul endroit où elle existe, c’est dans nos pensées et la vision de l’avenir. C’est une production de notre imagination qui induit en nous des choses qui n’existent pas sur le moment, et qui pourraient d’ailleurs, ne jamais exister. Ce qui s’apparente à de la démence, le danger est bien réel, mais la peur est un choix ».

Alors lancez-vous !

Pour aller plus loin :

Si vous souhaitez aller plus loin et développer l’état d’esprit qui vous permettra de mener vos projets à la réussite, pensez au coaching. Contactez-moi ici.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

A lire aussi :

Reconversion professionnelle : Tuer son troll et quitter sa zone de confort

7 solutions ANTI-CRISE (Slasheur, nomade digital, expatrié,…)

Savez-vous gérer la frustration au travail ? (la réussite différée)

Approbation des autres : 5 Raisons de ne pas la rechercher

Entrepreneuriat : La réalité d’un entrepreneur – Nicolas Trüb