7 trucs pour gérer et positiver son stress au travail

7 trucs pour gérer et positiver son stress au travail

7 trucs pour gérer et positiver son stress au travail

Vous a-t-on déjà fait une remarque désobligeante sur votre travail ? Du genre :

  • Vous ne travaillez pas assez vite (Vite par rapport à quoi ? à qui ?)
  • Vous n’êtes pas assez productif
  • Vous n’êtes pas assez réactif, proactif, etc…

Ces remarques sont le résultat d’un symptôme qui cache souvent de la souffrance et que beaucoup de managers ne cherchent pas à creuser, ou ne détectent tout simplement pas.

Depuis plusieurs années le mot le plus associé au travail est le stress.

Que ce soit lié à la dégradation des conditions de travail, aux relations clients difficiles, ou aux nombreux dysfonctionnements managériaux, le stress est devenu le mal du siècle.

De ce mal est né le Burn-out :

  • Le sentiment d’être surmené
  • Le manque de contrôle sur ce que vous faites
  • Le manque de reconnaissance
  • La dégradation de l’ambiance de travail
  • Les injustices et les valeurs contraires, etc.

Le stress et le burn-out sont des problèmes liés à l’environnement humain dans lequel vous travaillez.

Et la pire des souffrances est avant tout relationnelle.

Le stress peut avoir des conséquences physiques sur vous telles que :

  • des problèmes de tensions ou intestinaux,
  • des maux de tête,
  • ou encore de la fatigue chronique,

Mais ça vous le saviez déjà, n’est-ce pas ?

Et je parie que vous ne voudriez pas ramener vos soucis chez vous.

Il se peut que comme la plupart des gens, vous soyez dans une spirale négative du stress.

Plus vous êtes stressé, moins vous recevez de soutien dans votre vie personnelle, et moins vous pouvez faire face aux problèmes professionnels.

Ainsi vous vous mettez en retrait dans votre travail, vous investissez moins de temps et d’énergie et vous faites seulement ce qui est nécessaire.

Vous êtes en mode survie.

Face à ce qui vous paraît être comme une crise, il est important que vous réagissiez.

Pour cela, agissez sur ce que vous pouvez contrôler.

Cherche toujours la réponse en toi, ne sois pas influencer par ceux qui t'entourent, ni par leurs pensées, ni par leurs paroles. Pensée positive, citations inspirantes, les beaux proverbes, citation confiance en soi, citation pour plus de confiance, citation sur la confiance en soi,

Cherche toujours la réponse en toi, ne sois pas influencer par ceux qui t’entourent, ni par leurs pensées, ni par leurs paroles.

Non pas les autres, non pas votre environnement comme tout le monde le croit, mais vous-même.

Et quand je dis vous-même, je parle de vos pensées et de vos émotions.

Car vos pensées affectent vos émotions, et inversement.

Si vous pensez à quelque chose d’heureux ou à un moment chargé d’émotions positives, vous vous sentirez mieux, et cela est valable aussi pour le contraire.

L’intelligence émotionnelle pour positiver son stress

Pour positiver son stress, il convient d’agir sur votre intelligence émotionnelle.

Comment ? En entraînant votre conscience et votre maîtrise de vous-même.

Conscience de soi-même pour identifier vos émotions quand elles surviennent, et de reconnaître leur impact dans vos choix pour mieux les guider.

Et maîtrise de soi-même pour contrôler ses émotions et les rendre appropriées au contexte afin de mieux s’adapter à votre environnement.

Bon stress ? Mauvais stress ?

De nos jours, le savoir-faire ne suffit plus, il est primordial pour votre bien-être et votre santé mentale de développer votre savoir-être.

Sauriez-vous répondre à ces questions :

  • Avez-vous appris à vous connaître ?
  • Vous connaissez-vous réellement ?
  • Savez-vous gérer vos émotions dans des situations difficiles ?

À tout moment, et quelles que soient ces situations difficiles, vous avez toujours le choix de vous laisser aller vers le pire ou de vous orienter vers le meilleur de vous-même.

Vous devez comprendre qu’il ne s’agit pas non plus de supprimer toutes traces de stress, car sans stress pas d’action, et un excès de stress peut vous faire partir en burn-out.

Il vous faut équilibrer et encadrer l’effort sollicité et l’énergie déployée de manière optimale.

Pour cela, positivez votre stress.

Comment positiver votre stress ?

Par une gymnastique mentale afin de :

  • Vous relaxer,
  • Orienter positivement vos pensées,
  • Visualiser des événements réussis comme le font les sportifs de haut niveau,
  • Positiver votre communication et votre vocabulaire.

Avant de positiver son stress…

Évacuez tous les ressentiments nocifs afin de vous purger.

Mieux vaut faire des choses minimes que de ne rien faire du tout, proverbe chinois, citation confiance en soi, citation sur la confiance en soi, citation pour être serein, citation pour réussir, citation réussite, citation confiance, citation pour plus de confiance en soi, citation coaching, citation beaux proverbes, pensées positives pour confiance en soi, pensées positives pour avoir plus de confiance en soi, citation estime de soi

Mieux vaut faire des choses minimes que de ne rien faire du tout.

Criez, hurlez, libérez ces émotions sous une forme verbale.

De préférence une fois que vous vous serez isolé à l’abri des oreilles et regards indiscrets.

Cela peut-être dans votre voiture, dans votre cave, dans les bois, si vous êtes dans un appartement, hurlez dans votre oreiller.

Et exprimez toutes les pensées négatives qui vous traversent, même les plus violentes et scandaleuses.

Si cela peut vous apaiser, libérez vos larmes de stress en vous laissant aller à pleurer, cela permet d’évacuer la souffrance, et de crever l’abcès.

Exprimez votre ressenti

  • vis-à-vis de la situation,
  • vis-à-vis des responsables de votre stress,
  • et vis-à-vis de vous-même toujours dans la bienveillance,

afin de vous purger du ressenti et d’effacer la page du stress.

Et une fois cette étape, et si vous êtes soulagé, passez à l’étape suivante pour positiver votre stress afin de rééquilibrer vos émotions.

Positiver son stress pour se motiver soi-même

Dans cette étape vous allez vous reprogrammer positivement afin de changer d’état d’esprit en vous fixant des objectifs à court terme facile à atteindre.

Pour positiver son stress, modifiez votre vocabulaire en le formulant positivement.

1. Ne pensez plus en terme de problème, mais bien en terme de solution.

  • Ne dites plus « c’est trop dur », préférez dire « c’est un gros challenge », « je me lance un défi »
  • Ne dites plus « il ne faut pas que », ou « il faut » car cela sonnera comme une obligation pour vous.
  • Préférez dire « j’ai envie de », ou « je le fais de suite pour avoir l’esprit tranquille ».

2. Interdisez-vous de parler de vous en mal.

  • Nombreuses sont les personnes qui se disent, « je suis trop nul », « je ne suis pas assez bien », « untel est meilleur que moi », etc
  • Plus de « je suis nul » préférez dire, « je ferais mieux la prochaine fois ».
  • Et finis-les « Je suis trop bête », préférez dire « je n’avais pas vu ça comme ça ».

3. Déterminez vos actions dans le futur :

  • Ne dites pas « je le ferai après », préférez dire « je le ferais demain matin à 9 heures ».
  • Ne dites pas « wo j’ai le temps », préférez dire « je me fixe tant de temps pour l’expédier ».

4. Forgez-vous un état d’esprit optimiste et un moral de gagnant. Chaque fois que vous utiliserez les mots « ne… pas » identifiez le mot clé et utilisez son contraire positif si celui-ci ne l’est pas.

  • Ainsi ne dites plus « je me sens crevé et mou » préférez dire « c’est le moment pour moi de me réénergiser un bon coup ».

Cela peut paraître simpliste, mais sachez que chaque mot est mémorisé spontanément dans le cerveau au niveau cognitif et affectif. Vous serez ainsi plus résistant à la charge affective négative provenant des autres.

Positiver son stress passe par la formulation positive de toutes vos pensées.

Les 7 commandements pour positiver son stress

  1. Gardez toujours à l’esprit qu’il est important pour vous de vous bonifier chaque jour.
  2. Respirez, pour évacuer les premiers effets du stress, la respiration est un excellent moyen de vous relaxer et facilite l’irrigation du cerveau qui vous permettra de développer votre intelligence émotionnelle.
  3. Consommez des aliments réputés antistress tels que le ginseng, le miel, les fruits secs, la levure de bière, les céréales complètes, et j’en passe…
  4. Apprenez à dire non et libérez-vous de la peur de décevoir les autres. Apprenez à vous prendre en compte, vous et vos émotions.
  5. Apprivoisez le temps en quantifiant toutes vos tâches en nombre de minutes ou d’heures consommées dans la journée.
  6. Optez pour l’optimisme en restant conscient des réactions de votre entourage.
  7. Enfin, remerciez-vous chaque jour des efforts que vous faites et pensez toujours à vous faire plaisir quoiqu’il arrive.

Pour aller plus loin :

Si vous souhaitez construire, entretenir et développer un mental dynamique et serein propice à la réussite de vos projets professionnels, pensez au coaching. Je vous invite à me contacter ici.

Recevez votre guide gratuit + 6 vidéos de coaching

A lire aussi :

Savez-vous gérer la frustration au travail ? (la réussite différée)

Personnes toxiques au travail : 5 signes que vous y êtes jusqu’au cou

40 manières de lâcher prise et de se libérer de la douleur

Vaincre ses peurs : la peur du changement en coaching

Être positif et motivé en 5 étapes : les idées négatives

Être motivé et positif : les personnes toxiques

Être motivé et positif : les pensées positives

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

Sortir de sa zone de confort néfaste : par où commencer quand rien ne va ?

The following two tabs change content below.

Jordane Z.

Coach de vie et d'affaires chez Osez Briller SAS
Coach de nouvelle génération, je suis aussi formateur. J’accompagne les personnes qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle, vivre la vie qu’elles méritent et briller en société. Si vous souhaitez faire briller un peu plus votre quotidien, abonnez-vous à l'un de mes réseaux.

Derniers articles parJordane Z. (voir tous)

devenir optimiste et positif

12 comments

  1. ça tombe bien, je suis sous tension! xD
    En faîte, contrairement à cet article où le stress vient des personnes qui nous entourent au travail, moi, c’est moi-même qui m’inflige cela malgré moi… (sado maso la fille u_u).
    Je trouve que je ne vais pas assez vite, je me fixe des délais et quand ceux-ci approchent et que je suis à la bourre= tension!
    Quand je fixe un délai pour des clients et que c’est plus long que prévu, je culpabilise un peu et je me dis que je n’ai pas tenu mon engagement, etc… Pourtant quand je l’explique aux clients, ils sont tous gentils et compréhensibles! C’est juste en moi que ça va pas… ma prof de SVT au collège avait raison: je suis dure envers moi-même xD.
    D’ailleurs en écrivant ce commentaire, je me rends compte que je suis dure envers moi comme si je voulais prouver quelque chose… Et puis, je me souviens que ma mère avait toujours tendance à me comparer aux membres de ma famille et qu’elle voyait presque jamais mes qualités… du coup, inconsciemment, je cherche à prouver ma valeur à ma mère en étant dure envers moi-même , en voulant toujours faire mieux…
    Waha, déballage de vie privée sur ton blog, désolé xDD. Mais merci pour cet article, je viens de comprendre maintenant ce qui cloche chez moi. =)

    • Jordane Z. says:

      Hello Aline,
      Merci de ton commentaire, et non il n’y a pas à être “désolée” je suis content de voir que l’article t’as été bénéfique.
      Je te ferais une piqûre de rappel quand j’aurai fait l’adaptation vidéo.
      Tu sais il ne faut pas aller plus vite que la musique, c’est comme si tu plantais des graines dans le sol et que tu voulais en semer les fruits une semaine plus tard.
      C’est dur d’être patient, je sais, surtout qu’aujourd’hui on a tout, tout de suite, mais certaines choses nécessitent du temps et de la patience !
      Ne te met pas de pression pour des choses qui n’en valent pas la peine !
      Demande toi toujours si tu as raison de te stresser.
      Prends soin de toi
      Jordane

  2. Monia says:

    cet article m’as beaucoup inspiré,il vient a point nommé.souvent je me dis que je suis nulle,pas assez competente pour tel ou tel chose, chaque jour je fais toujours tout pour prouver que je peux etre meilleure et ceci sous un stress qui je dirais me rend meme malade. Je suis tout le temps enervé et j’aime trop remettre a demain ce que je pourrais faire aujourdhui. Maintenant apres lecture de cet article je compte bien mettre en pratique les conseils prodigués pour un meilleur rendement de moi.Vraiment merci

    • Jordane Z. says:

      Bonjour Monia,

      Merci de votre commentaire, j’apprécie votre témoignage !
      Permettez-moi une chose.
      Quand vous dites “je suis nulle”… J’espère que vous ne confondez pas l’être et faire ? Car ce n’est parce que vous n’arrivez pas à faire quelque chose, que vous êtes nul !?
      J’avais expliqué lors de ma passage sur France 5 qu’on a en nous deux côté.
      Il y a la Monia positive et la Monia négative.
      Il est probable que vous soyez victime de la Monia négative donc du “moi frein”.
      Je vous invite à vous demander lequel des deux voulez-vous écouter ?

  3. Kris says:

    Sur la première vidéo… Vous êtes marrent vous! je vais apprendre à dire non à mon supérieur! Après si il me répond : vous êtes viré, je peux vous remercier du conseil ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code
     
 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.