APPRENDRE Á SE CONNAÎTRE : LA surprenante raison de vos ÉCHECS

APPRENDRE Á SE CONNAÎTRE : LA surprenante raison de vos ÉCHECS

APPRENDRE Á SE CONNAÎTRE : LA surprenante raison de vos ÉCHECS

Le désir d’apprendre à se connaître : départ d’une démarche de reconversion professionnelle ou de création d’entreprise afin de développer l’état d’esprit adéquat.

Vous êtes vous déjà demandé ce qui n’allait pas chez vous ?

Pendant de longues années, j’ai longtemps fait cette chose inutile et stérile de me comparer aux autres.

De l’école à mes débuts dans la vie active.

Puis un jour, j’ai découvert le pot aux roses.

Cette chose qui me faisait me sentir différent.

Et ça remonte loin !

Déjà je n’ai jamais aimé l’école, mon premier contact avec l’école ne s’est pas très bien passé.

Notamment mon premier jour de maternelle et je m’en souviens très bien !

Je hurlais devant la grille de l’école en tirant en arrière la main de ma mère, essayant de faire contre poids avec mes 20 kilos tout mouillés.

Le refus d’apprendre

Apprendre à se connaître, citation apprendre à se connaître, citation osez briller, citation la solution est en vous, la solution est en vous, citation apprendre, citation se connaître, apprendre à apprendre, comment apprendre à se connaître, se connaître test

Apprendre à se connaître

20 ans après, je n’appréciais toujours pas l’école et l’école ne m’appréciait pas, ça ne m’a pas empêché d’obtenir mon Master.

Et bien plus tard, j’ai constaté que pendant toutes ces années scolaires et extrascolaires, j’ai refusé d’apprendre.

Je rejetais tout ce qui était trop académique, méthodique et théorique.

Bref, tout ce qui me rappelait l’école.

Ca limite, mais ça m’a permis de développer ma capacité à apprendre seul.

Tout ce que j’ai appris dans ma vie, je l’ai appris par moi-même.

Je suis un autodidacte !

Un exemple, je n’ai jamais pris un seul cours de guitare ou de batterie. Et ça ne se voyait apparemment pas sur scène.

Apprendre à se connaître émotionnellement parlant

Si je vous parle de ça, c’est que j’ai fait cette erreur qui m’a freiné dans ma vie, l’erreur d’associer l’apprentissage à l’école.

J’y ai surtout associé un état émotionnel négatif.

Ça, je l’ai appris plus tard.

Le jour où j’ai décidé d’apprendre à apprendre.

C’est le désir d’apprendre à se connaître qui m’a donné le goût de l’apprentissage.

Les enfants vivant une émotion négative comme un niveau élevé d’anxiété par exemple utilisent moins de stratégies d’apprentissage ou de stratégies de gestion de l’effort.

Par conséquent, leurs résultats sont moindres, ce qui engendre encore plus de doutes et de frustrations, générant encore plus d’anxiété, etc. Vous voyez le cercle vicieux s’installer…

Des études ont ainsi démontré que l’anxiété est à la fois reliée à une peur des évaluations négatives (les mauvaises notes par exemple), et reliée à l’estime de soi et à la confiance en soi.

Avoir de l’anxiété peut donc pousser à travailler plus sérieusement pour atteindre ses objectifs (plus réviser pour réussir un examen), ce qui n’est pas une mauvaise chose.

Néanmoins, l’anxiété dégrade notre perception des ressources que nous avons pour relever un défi.

Si j’ai peur de rater mon examen de mathématique, je vais a priori plus réviser cette matière, mais en entretenant des pensées telles que « je ne vais pas y arriver », ou « ce sera dur », … D’où la baisse de confiance et d’estime de soi.

D’où mon parcours scolaire chaotique, mon refus d’apprendre et mon côté introverti lié à ma timidité.

L’apprentissage n’est pas réservé qu’à l’école

Ce que je fais aujourd'hui est important parce que j'y accorde une journée de ma vie, citation hugh mulligan, citation approbation des autres, citation motivation, citation confiance en soi, citation pour se motiver, citation atteinte objectif, citation passer à l'action, citation osez briller, citation la solution est en vous, Apprendre à se connaître

Apprendre à se connaître

J’ai commencé à apprendre une fois sorti du système scolaire.

En rentrant dans le monde du travail, je me suis rendu compte que je ne me connaissais pas assez.

Je manquais de charisme et comme la plupart des personnes qui manquent d’estime d’elles-mêmes, je me suis créé un masque professionnel pour ne pas dévoiler mes faiblesses.

J’ai commencé à prendre conscience de l’importance d’apprendre à se connaître.

La plupart de mes collègues eux paraissaient à l’aise, authentiques et ne semblaient pas se poser de questions contrairement à moi.

J’ai commencé a avoir envie d’apprendre à me connaître et en savoir plus sur mon fonctionnement.

J’ai commencé par le développement personnel, puis je suis passé à la pratique.

De la théorie à la pratique

Comme je fais partie de ces personnes qui apprennent vraiment lorsqu’elles utilisent leurs connaissances dans des situations différentes, je suis donc parti vivre au Canada.

Puis j’ai voyagé seul en Amérique latine, en Europe de l’Est et au Japon.

Et là j’ai pris goût à apprendre.

Apprendre à se connaître, apprendre des autres, apprendre de nouvelles pensées, cultures et styles de vie.

Et ça m’enthousiasmait.

Apprendre, LE facteur de réussite

« Dis-moi, et j’oublierai. Enseigne-moi et je m’en rappellerai. Implique-moi et j’apprendrai », écrivait Benjamin Franklin.

Cette citation reflète bien mon état d’esprit, car c’est finalement par l’action et la mise en pratique que les informations et les compétences s’ancrent dans la durée.

C’est la raison pour laquelle j’ai ce sentiment fort d’avoir appris beaucoup plus dans ma vie professionnelle que dans ma vie scolaire.

Apprendre à l’école de la vie, m’a donné l’envie d’apprendre plus.

Et pour aller encore plus loin dans mes apprentissages, j’ai relevé le défi de transmettre aux autres ce que j’apprends.

C’est pour cette raison que j’ai créé un premier blog, et par la suite créé Osez Briller.com.

Réorienter sa stratégie d’apprentissage

Apprendre à se connaître, citation apprendre à se connaître, citation osez briller, citation la solution est en vous, la solution est en vous, citation apprendre, citation se connaître, apprendre à apprendre, comment apprendre à se connaître, se connaître test

Apprendre à se connaître

D’ailleurs l’apprentissage n’est pas un processus linéaire : il y a des moments de doutes, de remise en question et de prises de décision.

Si je me rends compte que j’ai besoin de développer une compétence plutôt qu’une autre, alors je réoriente ma stratégie d’apprentissage en ce sens.

Effectivement, car je me suis aperçu que mes conceptions sur moi-même, la vie, les autres étaient fausses.

Il convient alors d’être capable de les changer pour les reconstruire autrement.

Apprendre, fait appel à des mécanismes complexes liés à la fois à des processus mentaux, mais aussi émotionnels.

On apprend plus facilement :

  • Ce qui correspond à ses goûts ou à des questions qu’on se pose ;
  • Tout comme quand on a confiance en soi ou que l’on peut partager ses centres d’intérêt avec son entourage.

Comment donc les émotions influencent-elles l’apprentissage ?

Les émotions influencent l’acquisition des connaissances et le développement des compétences sur trois niveaux :

1- Niveau des processus d’apprentissage

2- Au niveau motivationnel

3- Au niveau volitionnel.

Si vous avez peur d’une échéance, vous aurez à faire preuve de force de volonté pour vous motiver à pratiquer ou à réviser.

Or, la force de volonté est un stock limité qui doit se gérer avec parcimonie, contrairement à la motivation qui est liée à un objectif qui stimule positivement et qui est lié à ce que l’on aime.

En d’autres termes, si c’est de l’angoisse ou de la peur qui vous pousse à travailler, vous irez moins loin et aurez moins d’endurance que si c’est par enthousiasme et passion que vous apprenez.

Au niveau cognitif, les émotions agissent sur

  • Le stockage et la récupération de l’information
  • Les stratégies de traitement de l’information
  • L’utilisation des ressources attentionnelles

Au niveau moteur, elles agissent sur la coordination des mouvements ; comme par exemple craquer sous la pression.

Apprendre à se connaître pour rester maître à bord !

Si apprendre à se connaître peut sembler abstrait, sachez que si vous n’apprenez pas sur vous-même, votre vie vous échappera.

Si vous n’apprenez pas, que vous ne vous informez pas sur les enjeux quotidiens, la mondialisation, les nouvelles technologies, les nouveaux modes de communication, etc., le monde vous échappera.

Mieux vaut apprendre à se connaître et savoir ce qui est bon pour soi, que de laisser le monde décider et choisir à votre place.

Trouver sa vocation : 13 conseils à suivre pour se secouer

Suivre sa passion : pourquoi trouver sa passion rend malheureux ? 5 clés

Être multipotentiel et faire un choix : entre appréhension et damnation

MULTIPOTENTIALITÉ : quand trouver sa voie devient une galère !

Approbation des autres : 5 Raisons de ne pas la rechercher

The following two tabs change content below.

Jordane Z.

Coach de vie et d'affaires chez Osez Briller SAS
Coach de nouvelle génération, je suis aussi formateur. J’accompagne les personnes qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle, vivre la vie qu’elles méritent et briller en société. Si vous souhaitez faire briller un peu plus votre quotidien, abonnez-vous à l'un de mes réseaux.

Derniers articles parJordane Z. (voir tous)

Motivation