SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

  • Avez-vous le sentiment d’être un éternel amateur dans ce que vous faites ?
  • Que vous ne vous sentez pas légitime dans votre travail, voire même inférieur aux autres ?
  • Que vous avez des difficultés à reconnaître votre propre valeur ?

Sans parler de la crainte du regard des autres et de la difficulté à accueillir leurs compliments, leurs gentils mots ou retours positifs.

Mais qu’à côté de ça apprendre de nouvelles choses c’est essentiel pour vous ?

Bienvenue dans le monde des personnes qui vivent le syndrome de l’imposteur.

Le syndrome de l’imposteur s’abreuve des maux de notre société

SYNDROME DE L'IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail, citation erreur, citation échec, citation se tromper, citation sur l'échec, Citation quitter son travail, quitter son travail, quitter son job, quitter son emploi, citation reconversion professionnelle, citation changer de vie, citation confiance en soi, citation la solution est en vous, citation osez briller, citation faire ce que l'on veut, citation se reconvertir, citation trouver sa voie, citation pour aller mieux, la solution est en vous, citation vie professionnelle, citation changer de travail, citation pour quitter son job

SYNDROME DE L’IMPOSTEUR : la malédiction des multipotentiels au travail

Je ne sais pas si vous avez remarqué la même chose que moi, on est dans une culture étrange.

Où vous devez vous vendre en montrant que vous êtes le meilleur tout en restant « authentique ».

La plupart du temps vous pensez que vous devez être parfait, mais vous devez aussi vous sentir libre d’échouer

Vous devez être vous-même et plus encore!

Tout est fait pour que vous vous sentiez comme un imposteur, d’être illégitime.

Ca arrive à tout le monde

Pour vous faire une confidence, j’ai vécu toute ma scolarité avec ce sentiment d’être illégitime, et en entreprise ça a été pire !

La dernière fois que j’ai vécu un syndrome de l’imposteur, c’était il y a 5 jours.

Quand un client m’a fait un chèque à 5 chiffres.

Je me suis senti plus important que je pense l’être.

Puis-je suis revenu à moi-même.

Le perfectionnisme l’ami du syndrome de l’imposteur

Quand vous vous sentez illégitime, c’est par rapport à une perfection qui n’a jamais existé.

  • Alors peut-être que vous aussi vous vivez ce syndrome de l’imposteur ?
  • Peut-être que vous aussi vous vous ne vous sentez pas légitime à occuper le poste que vous occupé ?
  • Peut-être que vous aimez apprendre, mais vous êtes persuadé que vous n’en connaissez jamais assez pour vous lancer ?

Ces situations, je les retrouve chez les personnes qui sont multipotentiels.

La malédiction des multipotentiels au travail

Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parler du terme de multipotentiel, je vais résumer brièvement ce que c’est.

Ceux qui connaissent laissez-moi faire une rapide description, la multipotentialité est un terme qui peut désigner à la fois une personne ayant des capacités dans deux ou plusieurs domaines tout comme des personnes touche-à-tout ayant de multiples intérêts.

Donc pourquoi est-ce que je parle de ça, car depuis mes dernières vidéos sur la multipotentialité.

Beaucoup de personnes m’ont témoigné leur soulagement de pouvoir enfin mettre des mots sur ce qu’elles vivent en société.

Beaucoup de personnes se retrouvent dans la multipotentialité de par leur parcours atypique, sans renter dans la case haut potentiel intellectuel de ceux et celles qui ne dépassent pas les 129 de QI.

Et aussi suite aux longs échanges de notre groupe Facebook les voies des multipotentiels, j’ai donc tenu à aborder le problème du syndrome de l’imposteur.

Je n’ai pas de compétences !!!

Le syndrome de l’imposteur, c’est quand vous avez l’impression de ne pas être à votre place, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être légitime à faire ce que vous faites.

Vous êtes convaincu de ne pas avoir les compétences requises pour exercer votre job, et de ne pas être méritant des promotions qu’on vous propose.

Et qu’est-ce que vous faites habituellement, lorsque vous avez le syndrome de l’imposteur ?

Je fais semblant de poser la question, mais je connais déjà la réponse.

Eh bien, vous camouflez vos lacunes en vivant dans la crainte d’être un jour démasqué.

Relax, vous n’êtes pas un espion de la compétence.

Personne ne va vous mettre au cachot !

Pourquoi donc parler de multipotentiel et de syndrome de l’imposteur ?

Pour la simple et bonne raison que je remarque que beaucoup de multipotentiels sont majoritairement plus exposés que les autres au syndrome de l’imposteur ?

Je faisais allusion dans d’autres vidéos à l’attrait de la nouveauté des multipotentiels.

En réalité, en tant que multipotentiel je suis plus attiré par l’émotion que la nouveauté me procure, et je suppose que c’est aussi votre cas.

Vous serez d’accord avec moi, ça rend toujours euphorique d’avoir une nouvelle idée et un nouveau projet.

Et des nouvelles idées, nous les multipotentiels, on en a beaucoup.

Condamné à être un éternel amateur ?

Puisque le cerveau est continuellement en ébullition et on peut le dire, dans la recherche constante d’émotions à associer à la nouveauté. (On est d’ailleurs peut-être accro aux émotions et à l’adrénaline ?)

Je fais aussi semblant de poser cette question…

En gros, en tant que multipotentiels vous croyez être condamnés à être d’éternels amateurs, spécialistes de tout et experts en rien.

Étant moi-même une personne de nature curieuse et qui s’adapte très bien, j’ai au fil du temps développé une capacité à voguer d’un monde à l’autre.

C’est-à-dire que j’ai une nouvelle idée ou un nouveau projet.

Je suis excité et porté par ma motivation de me plonger dedans, d’explorer, de tester…

Et dès que j’ai l’impression de maîtriser le sujet dans sa globalité, les détails ne m’importent que très peu, et je passe ainsi d’un domaine à un autre.

C’est ce qui m’a permis de créer mon fil conducteur.

Un fil conducteur comme solution au syndrome de l’imposteur

Car en tant que multipotentiel qui a de la valeur à apporter au monde, votre premier objectif est de trouver le lien entre toutes vos sources de plaisirs, vos passions, tous vos intérêts, toutes vos expériences et réalisations.

Ce lien représentera ce fil conducteur, ce fil rouge qu’ont tous les multipotentiels et dont les autres justement n’arriveront pas à percevoir ce lien.

Sans ce fil rouge, vous serez difficilement à l’aise devant un recruteur, mais surtout à l’aise avec vous-même, pour parler de vous, bref pour être clair avec vous-même.

Évoluer dans un environnement de travail bienveillant

Et ce qui peut vous jouer des tours en tant que multipotentiel, c’est que vous ayez des difficultés à dissocier l’aspect émotionnel du monde professionnel.

D’où l’intérêt d’évoluer dans un environnement de travail sain où il sera possible de véhiculer ses valeurs et être soi-même.

À force d’être attiré par la nouveauté, peut-être que comme moi, vous vous ennuyez vite dans la routine, dans la répétition et peut-être que tous les 3, 5 ou 7 ans vous changerez de job comme de chemises en multipliant les expériences.

Et c’est là que le syndrome de l’imposteur vous chope en plein vol.

Et la reconversion dans tout ça ?

Car ce passage à autre chose laisse des traces sur votre CV. Et quand je dis « traces » ça n’est pas péjoratif.

Afin de mieux illustrer ce que je dis, laissez-moi vous partager la discussion que j’ai eue avec une de mes clientes qui a changé de poste, de fonction et de secteur d’activité.

Elle a intégré un poste de manager dans une nouvelle entreprise et un nouveau domaine.

Elle me dit : Jordane, je ne me sens pas à la hauteur dans ma nouvelle prise de poste, les autres ont beaucoup plus d’expériences que moi, qu’est-ce que je pourrais bien leur apporter ?

Elle est sans cesse exposée à ses doutes, comme tout multipotentiel, elle doute naturellement et constamment

Elle doute de ses compétences et minimise ses réalisations personnelles.

C’est pourtant une personne intelligente, mais elle a une distorsion négative de la réalité.

Elle se met à manquer d’objectivité vis-à-vis d’elle-même, voir même à se montrer très dure envers elle.

Elle me dit flipper de devenir une personne référente sur un sujet.

Et je ne parle même pas du fait de devoir endosser le rôle d’expert qui l’amènerait à adopter une posture spécifique, avec un vocabulaire spécifique et des codes spécifiques.

Elle me disait que, si elle avait réussi jusqu’ici dans sa vie professionnelle ou même à changer de métier plusieurs fois, c’était parce qu’elle avait eu de la chance et qu’un jour, on la démasquera.

Autant vous dire que j’avais l’impression de parler à un mur.

Jusqu’au moment où, j’ai structuré ma pensée pour lui partager 5 idées pour se libérer du syndrome de l’imposteur que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Passe à l'action aujourd'hui !

Ne regarde plus ta vie filer entre tes doigts sans rien faire...

Participe gratuitement à la Formation "Trace ta voie" :

  • Le guide pour trouver sa voie et aller immédiatement de l'avant
  • Bonus 1 : 5 vidéos de coaching pour rebooster votre motivation
  • Bonus 2 : Une compilation de 30 citations inspirantes à imprimer et à afficher
  • Bonus 3 : L'accès au programme "Trace ta voie"

La peur du regard des autres : 5 bonnes raisons de s’en moquer

27 habitudes quotidiennes simples pour devenir efficace au travail

Approbation des autres : 5 Raisons de ne pas la rechercher

Comment avoir confiance en soi : 3 clés d’avengers à savoir

The following two tabs change content below.

Jordane Z.

Coach de vie et d'affaires chez Osez Briller SAS
Coach de nouvelle génération, je suis aussi formateur. J’accompagne les personnes qui souhaitent donner du sens à leur vie professionnelle, vivre la vie qu’elles méritent et briller en société. Si vous souhaitez faire briller un peu plus votre quotidien, abonnez-vous à l'un de mes réseaux.

Derniers articles parJordane Z. (voir tous)

Comment se motiver